Civilisation celte et gauloise, pouvoir et religion

Connaissances générales sur la civilisation celte - gauloise, sur le système religieux (la litholatrie...) et sur l'organisation du pouvoir dans cette civilisation.

Le nom d'Alsace, Alésia et le dieu Alisanus

Article de 1920 de l'historien Maurice Besnier sur une possible origine du nom Alésia.

Cote de classement: 
J-1920-00678

Les Batailles de Gergovie et d'Alésia : localisation, stratégie, poliorcétique

Mémoire de maîtrise de 1976 de A. Bernardi relatif aux batailles de Gergovie et Alésia. Futur scénariste de télévision, il proposera à André Berthier la réalisation d'une émission télévisée.

Cote de classement: 
O-1976-00670

Art et Dieux de la Gaule

Ouvrage publié en 1969 par l'historien et archéologue Fernand Benoît, spécialiste des Dieux de la Gaule.

Cote de classement: 
O-1969-00663

Remarques sur le nom des villes en Gaule

Contribution de 1962 de Marcel Baudot au 7ème Congrès International de Sciences Onomastiques.

Cote de classement: 
O-1962-00660

Considérations sur la puissance des druides au moment du siège d'Alésia

Le colonel Moutard propose en 2002 une synthèse des connaissances sur les druides et leur rôle dans la civilisation celtique. Il précise d'emblée que les druides n'ont pas joué de rôle majeur, contrairement à ce qu'écrit César, dans les luttes des gaulois pour l'indépendance. L'auteur évoque pour justifier ce point de vue plusieurs sources érudites anciennes ou contemporaines. Il montre que les druides en se politisant ont perdu leur pouvoir spirituel, acquis un grand succès mais qui leur fut fatal. 

Cote de classement: 
J-2002-00168

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Exemple du piquetage d'épures géométriques sur le sol pour le dimensionnement et l'orientation des cairns

L'auteur, René Kerviler définit les “mégalithiques” comme des géomètres qui prenaient les épures de leurs mégalithes tel un jeu rituel utilisant une corde d'une mesure bien précise. Il convenait pour eux de varier les formes géométriques pour chaque monument. Deux exemples sont donnés d'un cairn et d'un dolmen où l'on retrouve la longueur de cette corde rituelle : Cairn de Kercado et Cairn III de l'île de Gaignog.

Cote de classement: 
L-xxxx-00038

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Civilisation celte et gauloise, pouvoir et religion