Eychart P.

Eychart Paul (1915-2005)

Peintre, historien, archéologue, découvreur et promoteur de l'hypothèse localisant Gergovie aux Côtes de Clermont et non à Merdogne (site officiel). Apporta son soutien à André Berthier et le conseilla à l'occasion.

Lettre du 2 janv. 1973 d'A. Berthier à A. Brenet : rapport Edeine

André Berthier transmet ses voeux de Nouvel An à Antoinette Brenet et dans cette lettre du 2 janvier, il répond en partie à une dernière lettre de sa correspondante (en date du 26 décembre). Berthier évoque l'attitude d'Edeine... “qui se révèle dans toute sa splendeur”... : il fait désormais grand cas du mur Girard et penche désormais pour une datation pré-gallo-romaine pour les cônes (ce qui vient corriger la datation au C.14).

Cote de classement: 
C-1973-02284

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Etude des cônes du Champ Tissot : rapport des fouilles Eychart

Après l'abandon du chantier de la tranchée Tissot par Bernard Edeine (début août 1972), Paul Eychart est chargé par Berthier de le reprendre en lien avec Albert Girard. Sont rassemblés dans ce document divers notes et croquis (notamment d'Eychart mais pas exclusivement). Sont systématiquement listés les 14 ou 15 cônes avec des données plus ou moins complètes sur l'étude de chacun.

Cote de classement: 
L-1972-02258

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en juin 1972 entre A. Berthier et R. Potier : autorisation de fouilles - découverte Lejeune

André Berthier accuse réception le 1er juin 1972 du bulletin de souscription de l'ouvrage de Potier. Il indique à ce dernier que la photo du morceau de bois trouvé dans un cône du champ Tissot est impressionnante et informe Potier sur ses demandes de subventions. 

Cote de classement: 
C-1972-02083

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en mars-avril 1972 entre R. Potier et A. Berthier : attente d'autorisation de fouilles

Le 29 mars 1972, avant de gagner Syam pour une semaine, René Potier exprime à André Berthier son inquiétude face à l'absence de réponse du ministre Duhamel pour l'autorisation de fouilles de l'été 1972 et évoque la nécessité de faire pression sur le ministre et son conseiller technique Daroles. Il informe Berthier qu'il a signé le contrat pour les bulletins de souscription de son ouvrage (“le génie militaire de Vercingétorix”). 

Cote de classement: 
C-1972-02082

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de lettres en août 1972 entre P. Eychart et A. Berthier : rapport sur les fouilles des cônes du champ Tissot

Paul Eychart transmet le 8 août 1972 à André Berthier un courrier et son rapport sur les fouilles de certains des cônes du champ Tissot. Il fait part des conditions pénibles qui l'ont amené à “devoir rectifier une situation compromise” (cf. désaccord avec Edeine) mais considère les résultats de la fouille du cône n°3 comme la preuve incontestable de la valeur de l'hypothèse Berthier. Son rapport sur les fouilles réalisées les 4 et 5 août 72 par Girard, Berthier et Eychart se présente sous la forme de 9 remarques détaillant les observations faites.

Cote de classement: 
C-1972-02079

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres du 7 déc. 1972 d'A. Berthier à R. Potier et P. Eychart : projet de rapport 72

Le 7 décembre 1972, André Berthier sollicite René Potier et Paul Eychart pour avoir leurs observations sur le projet de rapport des fouilles de 1972 (qui doit être complété par des apports d'Edeine non encore communiqués). Berthier met l'accent sur le problème des cônes du champ Tissot en évitant de se perdre dans des détails qui risquent de rendre le texte peu “lisible par les collaborateurs du ministre ou par le ministre lui-même”. 

Cote de classement: 
C-1972-02078

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en mai-juillet 1972 entre A. Berthier et C. Blanc : fouilles 1972 - subventions

Le 1er mai 1972, André Berthier informe le Général Clément Blanc de l'autorisation de fouilles accordée pour l'été 72 (par le CSRA, cette fois-ci). Berthier considère que l'intervention du sénateur Laurent-Thouverey a pu aider. Il informe Blanc des résultats de la visite de Potier et Eychart à Syam à Pâques 72 et notamment de la découverte des “lilia” des fortifications de César, dans le champ Tissot à la Grange d'Aufferin.

Cote de classement: 
C-1972-02075

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres d'avril-juillet 1972 de A. Berthier à B. Edeine : préparation campagne 72

Le 11 avril 1972, André Berthier communique à Bernard Edeine diverses informations : attente de l'autorisation du Ministre Duhamel, demande d'une subvention auprès du Conseil général, contacts avec Queguiner (parution de l'article collectif sur Alésia-Chaux dans la revue Archéologia). Berthier dit attendre le rapport de Potier sur sa visite à Syam à Pâques 72.

Cote de classement: 
C-1972-02074

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en déc. 1972 entre A. Berthier et A. Girard : cônes Tissot - désaccord avec Edeine

Le 20 décembre 1972, André Berthier sollicite Albert Girard pour avoir son avis sur le projet de rapport pour la circonscription archéologique. Eychart et Potier ont déjà donné leur accord, mais Edeine manifeste un désaccord et fournit son propre rapport. Berthier demande à Girard son avis  et surtout d'envoyer ses notes en particulier sur les cônes 5 et 8 dont Girard a assuré les fouilles après Edeine. 

Cote de classement: 
C-1972-02071

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Six lettres de mai à juillet 1972 d'A. Berthier à diverses personnalités : recherche de subventions pour 1972

Après avoir reçu l'autorisation de fouilles pour l'été 1972 de la part de J.P. Millotte (nouveau directeur des antiquités de Franche-Comté), André Berthier se met en quête de subventions. Il s'adresse au Président du Conseil général, M. Socié (2 mai - “appel pathétique” -  et relance le 26 juin) et au Maire de Chaux-des-Crotenay, M. Gérard (le 15 mai). Berthier écrit le 16 mai à Daroles, conseiller technique du Ministre Duhamel, pour que ce dernier intervienne auprès du Conseil général du Jura.

Cote de classement: 
C-1972-02068

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Eychart P.