Eychart P.

Eychart Paul (1915-2005)

Peintre, historien, archéologue, découvreur et promoteur de l'hypothèse localisant Gergovie aux Côtes de Clermont et non à Merdogne (site officiel). Apporta son soutien à André Berthier et le conseilla à l'occasion.

Deux lettres d'avril 1972 de Potier et Eychart à Berthier : cônes du Champ Tissot

Suite à son passage à Syam à Pâques 1972, René Potier informe André Berthier, le 10 avril 1972, de ses observations relatives aux trous du champ Tissot. Contrairement à ce qu'avait indiqué le Dr Mazuez en septembre 1971, la tranchée de Gabriel Tissot a coupé et mis en évidence non pas des fossés mais des trous en V parfaitement dessinés (confirmation par Eychart) de diamètre 1,50 m environ et de profondeur 0,90 m. (profondeur des lilias de César). Un certain nombre de trous ont conservé leur pieu en chêne.

Cote de classement: 
C-1972-02045

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en avril-mai 1972 entre A. Berthier et B. Edeine : autorisation malgré l'opposition

Le 11 avril 1972, A. Berthier informe B. Edeine des démarches entreprises auprès du Ministre Duhamel (autorisation) et auprès de Socié (subvention du CG du Jura). Il fait état aussi de ses contacts avec la revue Archéologia qui diffère la parution de l'article sur Alésia. Il regrette qu'Edeine ne puisse venir à Pâques à Syam suite à une intervention chirurgicale.

Cote de classement: 
C-1972-02043

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en fév.-mars 1972 entre A. Berthier et B. Edeine : attente campagne 1972

Le 25 février 1972, André Berthier informe Bernard Edeine de la réponse dilatoire de la revue Archéologia pour la publication de l'article Berthier-Blanc-Edeine-Potier. Il indique préparer et envoyer une lettre à E. Daroles, conseiller technique du Ministre Duhamel avec double au Général H. Martin. Berthier pense que le CSRA ne donnera pas un avis favorable et donc qu'il faut obtenir la décision personnelle du Ministre. Il évoque aussi le projet de publication d'ouvrage de Potier.

Cote de classement: 
C-1972-02042

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

158x - Les monnaies d'Alise-Sainte-Reine - Correspondance entre G. Villette et J.B. Colbert de Beaulieu

Dans une annexe (datée : 13 mars 1983) à son bulletin 158, Guy Villette publie son échange de correspondances avec l'éminent numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu relatif aux monnaies découvertes à Alise-Sainte-Reine. L'échange, très soutenu entre 2 érudits, se développe du 28 octobre 1982 au 10 février 1983 (7 lettres de Villette et 6 lettres de Colbert de Beaulieu).

Cote de classement: 
J-1983-01996

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Cinq lettres de sept.-déc. 1985 de J. Y. Guillaumin à A. Berthier : remembrement, rapport 1985, perspectives 1986

Dans sa lettre du 14 septembre 1985, Jean-Yves Guillaumin (Président de l'A.L.E.S.I.A.) informe André Berthier des contacts avec le maire de Crans (Gilbert Tissot) à propos des opérations de remembrement sur la commune. Les travaux pourraient être différés en certains points, le maire étant sensible aux arguments de l'équipe Berthier (il pourrait aussi apporter un soutien logistique à celle-ci). Une rencontre de même nature est envisagée avec le maire de Syam. Guillaumin informe Berthier des communications avec Vitruve et ses responsables.

Cote de classement: 
C-1985-01974

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 4 déc. 1985 de P. Eychart à J.Y. Guillaumin : réactions suite à un exposé

Le 4 décembre 1985, Paul Eychart transmet ses remarques à Jean-Yves Guillaumin (Président de l'A.L.E.S.I.A.) suite à un exposé de celui-ci. Il pointe les inepties des arguments des alisiens : Carcopino et ses Séquanes de l'Ouest, les pseudo-découvertes de javelots et d'armures au pied du Réa, les bourdes de J. Harmand sur les changements de camp des légats du Réa au Pennevelle... Il semble dire aussi qu'il ne se sent pas à l'aise dans l'association. 

Cote de classement: 
C-1985-01968

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux membres d'Archéojurasites.

Echange de 4 lettres en juin 1969 entre R. Potier et A. Berthier : préparation de la campagne estivale

Le 6 juin 1969, René Potier informe André Berthier des préparatifs et projets de la campagne 1969 : hébergement des fouilleurs, travaux au mur militaire, visite d'Eychart en août, sa propre venue le 18 août... Il évoque aussi son ouvrage quasiment prêt.

Le 13 juin, Potier présente l'idée d'Edeine de recourir à un appareil électronique pour sonder le sol (solution que l'entreprise Chauvin et Arnoux peut proposer) : Maurice Sergent pourrait-il intervenir? 

Cote de classement: 
C-1969-01950

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en mai 1969 entre R. Potier et A. Berthier : sondages, Florus, Eychart

Le 9 mai 1969, René Potier (sur suggestion d'Edeine) recommande à André Berthier d'adresser une demande d'autorisation de sondages à Lerat, avec copie au Préfet. Il évoque le contact avec Paul Eychart (Côtes de Clermont-Gergovie) qui encourage Berthier à persévérer et qui confirme aussi l'hypothèse de l'incendie d'Alésia tel que mentionné par Florus.

Cote de classement: 
C-1969-01949

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Portrait-photo : Paul Eychart (1915-2005)

Photographies de Paul Eychart (1915-2005), découvreur et promoteur de l'hypothèse localisant Gergovie aux Côtes de Clermont.

Cote de classement: 
P-XXXX-01932

Le secteur de la Côte Poire, état de la recherche et perspectives

Projet d'article de C. Méloche pour le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A., écrit au cours du 2ème trimestre 1993, mais jamais publié. L'auteur tente de faire le point sur les recherches faites dans le secteur de la Côte Poire et de la Combe de Crans en essayant d'apporter plusieurs éclairages nouveaux pouvant aider à ré-orienter les travaux futurs. Pour la Grange d'Aufferin, Méloche met en évidence les multiples occupations du site depuis le néolithique jusqu'au médiéval.

Cote de classement: 
L-1993-01796

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Eychart P.