nécropole

Les vestiges au bord de la combe de Crans

Note apparemment non diffusée (non datée mais vraisemblablement de 1993 à une ou deux années près), produite de façon manuscrite par André Berthier et retranscrite par sa fille Claire. Elle vise à expliquer les éléments de divergence entre André Berthier et son collaborateur Christophe Méloche à propos des constructions mises au jour aux Etangs de Crans. Berthier démontre que la thèse d'une ferme seigneuriale du XIVème siècle, de la grange médiévale et du four à pain avancée par Méloche (manifestement influencé) n'est pas sérieusement étayée.

Cote de classement: 
L-XXXX-03396

Photographies : reconnaissance Guth - nécropole des Granges à Bourg de Sirod

Reportage photographique de Raymonde Guth, transmis à André Berthier, et concernant la “nécropole” des Granges à Bourg de Sirod (lieu-dit Les Reculois, sous Chateau-Villain)). Sont identifiés par R. Guth : une série de 10 tumulus, des pierres sacrées, un mur massif (“mur de prestige”) et d'étranges pavages du sol.

Cote de classement: 
L-1993-03255

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Piningre, Ganard : Les Nécropoles protohistoriques des Moidons et le site princier du camp du Château à Salins

Luc Baray propose dans la Revue archéologique du Centre de la France une revue critique de l'ouvrage de J.F. Piningre et V.

Cote de classement: 
J-2004-03211

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les nécropoles protohistoriques des Moidons et le site princier du Camp du Château à Salins (Jura)

Ouvrage de référence publié en 2004 par Jean-François Piningre et Véronique Ganard. Avec 234 sépultures inventoriées, provenant d'une soixantaine de tumulus, les nécropoles de la Forêt des Moidons, reconnues et explorées dès la seconde moitié du XIXe siècle (notamment par Piroutet), n'avaient donné lieu à aucune publication exhaustive.
Cote de classement: 
O-2004-03210

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Tourisme et archéologie

Petit complément aux articles parus dans les numéros 100 et 102 du Jura Français. Pierre Jeandot signale plusieurs découvertes importantes le long de l'axe routier antique allant de Salins à Pontarlier. Il met en cause J. Carcopino et H. Hubert qui prétendaient que la Franche-Comté antique était vide d'habitants à l'époque proto-historique et au moment de la conquête des Gaules. Il annonce enfin son travail en cours sur les Mandubiens et l'emplacement de l'Alésia des Mandubiens.

Cote de classement: 
J-1964-03201

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Archéologie et tourisme (suite)

Dans cette suite à l'article paru dans le N° 100 du Jura Français, Pierre Jeandot s'attache à démontrer l'importance des ensembles tumulaires du centre de la Franche-Comté (Moidons, plateau d'Amancey, Pontarlier, Nozeroy, Angillon...) : au moins 100.000 tumulus à inhumation ou à incinération) avec des groupes isolés groupés par 2 à 5 ou massés en véritables nécropoles. Il pointe l'importance du sel dans les inhumations tumulaires. Il termine l'article en insistant sur l'importance de ces “faits” archéologiques pour le tourisme régional.

Cote de classement: 
J-1964-03200

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La préhistoire intéresse le grand public

Les 2 et 3 avril 2005 s'est tenu à Lons-le-Saunier le rendez-vous régional de l'archéologie qui a permis de mettre en lumière le patrimoine archéologique jurassien. Le Progrès (Nicole Guignard) rend compte plus particulièrement de la situation critique des sites des lacs de Châlain et Clairvaux ; l'association CRAVA (Centre de Recherche Archéologique de la Vallée de l'Ain) engage des actions de sensibilisation en direction du grand public.

Cote de classement: 
J-2005-03143

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les premières villes gauloises

Dans cet article de juillet 1987 de Sciences et Avenir, Henri de Saint Blanquat apporte un nouvel éclairage sur l'édification de villes par les Gaulois. Des fouilles réalisées dans l'Aisne apportent des connaissances nouvelles en la matière.

Cote de classement: 
J-1987-02646

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le secteur de la Côte Poire, état de la recherche et perspectives

Projet d'article de C. Méloche pour le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A., écrit au cours du 2ème trimestre 1993, mais jamais publié. L'auteur tente de faire le point sur les recherches faites dans le secteur de la Côte Poire et de la Combe de Crans en essayant d'apporter plusieurs éclairages nouveaux pouvant aider à ré-orienter les travaux futurs. Pour la Grange d'Aufferin, Méloche met en évidence les multiples occupations du site depuis le néolithique jusqu'au médiéval.

Cote de classement: 
L-1993-01796

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le mystère reste entier?

Petit encadré du journal Le Progrès présentant une réaction de lecteur suite à la publication de l'article du 2 août 1998 sur les recherches de l'association A.L.E.S.I.A.. Pour ce lecteur, la thèse d'André Berthier n'est pas réaliste car, pour lui, il faut une vraie place-forte... qui aurait du en outre laisser des traces, ce qui n'est pas le cas de Chaux-des-Crotenay. Il faudrait aussi retrouver une nécropole et avoir dans le nom du site des consonances rappelant l'évènement.

Cote de classement: 
J-1998-01655

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à nécropole