commission d'enquête

Notes-brouillon de Jean Pernot en janvier 1966 : le point sur diverses affaires du début de 1966

Notes manuscrites de Jean Pernot du début 1966, prises lors de contacts téléphoniques avec Maurice Sergent et Elisabeth Houriez et remises plus tard à André Berthier. La première page reprend les 5 points évoqués par Sergent dans sa lettre du 13 janvier à Berthier après la transmission du rapport sur les fouilles de 1964 et 1965. Les pages suivantes évoquent les points mentionnés par E. Houriez dans sa lettre du 19 janvier : proposition  de commission d'enquête, rapport Berthier, démission Lerat.

Cote de classement: 
L-1966-01872

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 30 mars 1966 d'E. Houriez à A. Berthier : refus du CSRA pour les fouilles à Syam

Le 30 mars 1966, Elisabeth Houriez informe André Berthier que le CSRA (Commission Supérieure des Fouilles), réuni le 1er mars, n'a pas été convaincu par les arguments en faveur de la poursuite des fouilles à Syam (le rapporteur Quoniam ne l'était pas non plus), la Commission s'en tenant aux conclusions du géologue Théobald. Le CSRA aurait indiqué clairement que Berthier se trompe sur cette affaire comme il s'était trompé sur Cirta.

Cote de classement: 
C-1966-01869

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 19 janvier 1966 d'E. Houriez à A. Berthier : tensions au Ministère des Affaires culturelles

Elisabeth Houriez informe André Berthier le 19 janvier 1966 que Chabert (Bureau des Fouilles) pourrait mentionner une subvention globale de 3.000 francs en lien avec l'autorisation de fouilles pour 1966, mais elle insiste sur le fait qu'il y  a beaucoup de tirage au sein du Ministère au sujet de l'affaire. Chabert aurait fait accepter le principe d'un examen sur le terrain des résultats des travaux Berthier (vers Pâques 66), une commission d'experts pourrait être désignée à cette fin par le CSRA dans sa réunion de fin février.

Cote de classement: 
C-1966-01868

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 3 mai 1966 de M. Sergent à A. Berthier : après le refus des fouilles pour 1966

Avec cette lettre du 3 mai 1966, Maurice Sergent tente de faire le point avec André Berthier suite à la décision de la Commission Supérieure des Fouilles de refuser l'aide financière pour les fouilles à Syam en 1966. Sergent  s'interroge sur les conséquences de cette décision : les fouilles sont-elles interdites et sinon, l'aide du Conseil Général pourrait-elle être mobilisée?

Cote de classement: 
C-1966-01867

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres de janvier 1966 de J. Pernot à A. Berthier : affaire article Dunoyer (Le Monde)

Jean Pernot informe André Berthier le 17 janvier que l'article de Jean-Marie Dunoyer (Le Monde) est maintenant composé et que Sergent et lui attendent la décision de Berthier pour donner le feu vert pour la parution.

Cote de classement: 
C-1966-01864

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de lettres en janvier 1966 entre A. Berthier, H. Martin et J. le Gall : fossés d'Alise

Le 22 janvier 1966, Joël Le Gall transmet au Général Henry Martin la transcription d'un article des Dépêches du 15 décembre 1965 relatif aux nouveaux vestiges de fossés découverts à Alise-Sainte-Reine. André Berthier ayant eu copie de cet échange, écrit le 28 janvier au  Général. Pour Berthier, aucune trouvaille d'objets relatifs à la bataille d'Alésia n'a été faite (contraste avec les fouilles de Napoléon III !

Cote de classement: 
C-1966-01862

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en janv-mai 1966 entre P. Jeandot, C. de Mérona et A. Berthier : coopération Syam-Salins

Le 12 janvier 1966, André Berthier indique à Pierre Jeandot qu'il est bien au courant de ses travaux sur la thèse Alésia-Salins et les apprécie (cf. publications dans France-Jura) et qu'il n'y a aucune raison que les deux camps se querellent. Il se propose de rencontrer Jeandot lors d'un prochain séjour dans le Jura et d'établir un pacte. Il évoque le cas “Lerat” (“non pas un authentique savant mais un croyant fanatique”). 

Cote de classement: 
C-1966-01857

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à commission d'enquête