étude militaire

Lettre du 18 sept. 1973 de R. Potier à A. Berthier : comportement Edeine + travaux Méjasson

Dans cette lettre du 18 septembre à André Berthier, René Potier commente dans un premier temps les sentiments et les comportements de Bernard Edeine, mortifié de s'être maladroitement évincé de l'équipe. Il évoque un article qu'Edeine veut faire passer dans le Courrier des Messageries Maritimes pour commenter le livre de Potier mais une importante partie de l'article consiste en remarques désagréables d'Edeine. Potier suggère de demander à la revue de ne pas publier l'article. 

Cote de classement: 
C-1973-02331

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 21 déc. 1973 de P. Eychart à A. Berthier : castramétation romaine à Chanturgue

Paul Eychart informe André Berthier le 21 décembre 1973 sur ses recherches sur Chanturgue (Gergovie) et sur ses découvertes en matière de castramétation des camps romains (après étude de nombreux ouvrages). Il indique préparer une conférence. Des dessins sont inclus dans la lettre. A noter qu'Eychart se propose d'établir un rapport sur Edeine et ses revirements à propos des cônes du Champ Tissot.

Cote de classement: 
C-1973-02315

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia est en Franche-Comté. Alésia est à La Chaux des Crotenay (Jura)

Les Actes du Colloque de février 1998 à l'Institut Catholique de Paris comportent une série d'annexes importantes  pour justifier la localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay :

  • le “portrait-robot” morpho-géographique mis au point par André Berthier ;
  • les éléments caractéristiques de la bataille ;
  • les quarante composantes du “portrait-robot” ;
  • la comparaison des deux sites Chaux-des-Crotenay - Alise-Sainte-Reine (ou “duel d'Alésia”).
Cote de classement: 
O-1998-02244

Lettre du 5 sept. 1995 de B. Gay à A. Berthier : erreur de calcul sur les fortifications

Le 5 septembre 1995, Bernard Gay indique à André Berthier avoir fait une erreur sur le calcul des volumes de terrassements dans son projet d'article “Alégia” à paraître dans Les Dossiers de l'Histoire et finalement repris dans le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A. de 1997. B. Gay évoque ses dessins réalisés dans la zone du Camp Nord et celle du Rocheret.

Cote de classement: 
C-1995-02219

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 13 oct. 1972 d'A. Girard à A. Berthier : défenses du Camp Nord

Albert Girard répond, le 13 octobre 1972, à un envoi d'André Berthier ayant proposé un plan des défenses romaines du Camp Nord (plan malheureusement non joint à l'archive : se reporter au plan Segonne des Annales d'ALESIA). Girard suggère un certain nombre de solutions pour compléter les propositions de Berthier. L'idée directrice est bien de dissocier les vagues d'assaut gauloises pour les anéantir dans des souricières (effet d'entonnoir).

Cote de classement: 
C-1972-02077

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 20 avril 1972 d'A. Girard à A. Berthier : camp romain en combe de Crans

Le 20 avril 1972, Albert Girard évoque auprès d'André Berthier la découverte faite à Crans par Potier (structure non précisée, mais Girard pense que ce doit être au pied des redoutes). Cela viendrait renforcer un dispositif de fortifications parallèles face à la plaine de Crans et aboutissant à une sorte d'entonnoir-piège du côté du castellum de la banane (Rocheret) avec la possibilité de prendre de flanc les gaulois venant par le Nord de la combe de Crans.

Cote de classement: 
C-1972-02067

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres de janv.-mars 1985 de G. Villette à J. Le Gall et A. Berthier :

Le 21 janvier 1985, Guy Villette répond à un envoi de Joël Le Gall en faisant une critique assez sévère des thèses de Rambaud et Harmand. Il critique aussi la démarche de M. Goguey qui “outrepasse les possibilités de ses talents de photographe aérien en tenant pour césariens les travaux observés auprès d'Alise”. Pour Villette, le Mont Auxois reste le tenant du titre parce qu'on y  a fouillé alors que  Chaux-des-Crotenay n'est que le challenger puisque les fossés n'ont pas encore été fouillés.

Cote de classement: 
C-1985-02018

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pro Alesia. Au sujet de la note de mars 1966

Le Colonel Jacquet-Francillon répond à la note d'André Berthier  “Critique de la contribution aux études sur la querelle d'Alésia”. Pour l'auteur, Alésia se trouve incontestablement en pays Mandubien, mais il situe ce pays Mandubien entre pays des Eduens et Pays des Lingons (sauf si des découvertes remettent en cause cette hypothèse). En ce qui concerne le site topographique, Cornu aussi bien que le Mont Auxois répondent aux exigences du texte césarien.

Cote de classement: 
L-1966-01850

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

De Gergovie à Alésia: le problème des effectifs et des étapes de l'armée romaine

Dans son mémoire de maîtrise de 1984, Claude Guillaumin ( alors Président de l'Association Lemme et Saine d'Intérêt Archéologique) évoque d'abord les deux opérations Lutèce et Gergovie en pointant les rapports de temps entre les deux évènements. Puis il développe la retraite de César vers la Province : jonction avec Labénius, passage chez les Lingons, retraite vers Genève et la Province. Le mémoire s'arrête à la bataille de cavalerie préliminaire. L'auteur essaye de préciser les effectifs romains ainsi que  le nombre de légions. 

Cote de classement: 
O-1984-01726

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 11 avril 1983 de J.Y. Guillaumin à A. Berthier : castella

Jean-Yves Guillaumin reprend, dans cette lettre à André Berthier, le texte publié en 1943 par Georges Matherat sur la technique des retranchements de César. En dépit du doute qui pèse sur les fouilles de Nointel (sur lesquelles se base  le texte de Matherat), Guillaumin pense que le texte en question reste intéressant, notamment pour comprendre les “castella”. Cela pourrait être appliqué à l'étude de la Combe de Crans. 

Cote de classement: 
C-1983-01600

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à étude militaire