logistique des fouilles

Lettre du 28 juil. 1964 d'A. Berthier au Gal Besson : demande formelle de soutien (pelle mécanique)

Malgré l'avis négatif donné par le Général Besson au général Blanc et au Lieutenant-Colonel Granotier, André Berthier écrit officiellement le 28 juillet 1964 au général Besson, patron de la VIIème région militaire à Dijon, pour lui demander la mise à disposition d'un engin mécanique. Il lui annonce l'envoi d'une note d'une trentaine de pages sur la question de la localisation d'Alésia et fait part des soutiens officiels qu'il a reçus.

Cote de classement: 
C-1964-04319

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres d'août 1964 de J. Pernot à A. Berthier : démarrage des fouilles et difficultés

Le 11 août 1964, Jean Pernot remercie Berthier pour l'envoi d'un dernier lot de manuscrits et prend note des difficultés que Berthier rencontre pour obtenir de la main-d'œuvre pour les fouilles qui doivent commencer huit jours plus tard. Le 30 août suivant, il prend acte des résultats très encourageants des premiers sondages. Le quarteron d'amis (Blanc, Sergent, Pernot et Berthier) pourrait se réunir à Chaux début septembre.

Cote de classement: 
C-1964-04315

Lettre du 28 juil. 1964 d'A. Berthier au Dir. de l'Hotel de la Poste à Chaux-des-Crotenay : réservation

Le 28 juillet 1964, A. Berthier demande au Directeur de l'Hôtel de la Poste à Chaux-des-Crotenay de lui réserver deux chambres communicantes pour une famille de 2 parents et 2 enfants à partir du 18 août.

Cote de classement: 
C-1964-04298

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres de juil. 1964 d'A. Berthier à E. Houriez : préparation de la fouille de l'été 64

Le 22 juillet 1964, André Berthier répond à de précédents courriers de son amie (et aide de camp) Elisabeth Houriez. Il évoque son échange avec le Lieutenant-Colonel Granotier (cf. engin pour creuser les tranchées) et les possibles interventions auprès du Général Besson, patron de la VIIème région militaire. Il développe son point de vue sur les parcelles à fouiller et sur les autorisations à obtenir des divers propriétaires. Enfin, Berthier fait état de l'avancement de son ouvrage projeté sur l'affaire Alésia.

Cote de classement: 
C-1964-04296

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 6 lettres en juil. 1964 entre Granotier, Blanc, Besson et Berthier : engins pour des tranchées

Clément Blanc informe Berthier le 17 juillet 1964 qu'il a pris contact avec le Général Besson, patron de la VIIème région militaire à Dijon pour une éventuelle mise à disposition d'un engin pour creuser des tranchées (une démarche similaire a été engagée en parallèle par le Lieutenant-Colonel Granotier-Chastel).

Cote de classement: 
C-1964-04292

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en juin-juil. 1964 entre P. Granotier-Chastel et A. Berthier : engins pour des tranchées

Cherchant des moyens techniques pour son chantier de fouille de l'été 1964, André Berthier écrit le 26 juin 1964 à son ami, le Lieutenant-Colonel Philippe Granotier-Chastel pour lui préciser ses besoins en termes d'engins pouvant faire des tranchées. Il sollicite le Général pour avoir son avis, pour disposer d'un dessinateur de l'armée  et éventuellement demander de l'aide au patron de la VIIème région militaire (Général Besson). Il évoque la possible aide que pourraient apporter les Ponts et Chaussées.

Cote de classement: 
C-1964-04291

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres d'avr.-mai 1964 de J. Pernot à A. Berthier : constitution d'un groupe d'amis proches pour aider Berthier

Le 15 avril 1964, Jean Pernot, avocat et ami de Berthier félicite celui-ci pour son texte sur la description  du site d'Alésia et évoque les contacts avec Maurice Sergent, avec le Général Clément Blanc, avec le Directeur général de la Compagnie des Messageries Maritimes et avec le géologue Karpoff. Le 5 mai suivant, Pernot remercie Berthier pour un nouvel envoi de textes dont il transmet copie à Sergent et au général Blanc ; il avoue qu'il est difficile de trouver des volontaires pour venir éventuellement en juin dans le Jura.

Cote de classement: 
C-1964-04290

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de juin-juil. 1964 de M. Sergent à A. Berthier : contacts avec les Messageries Maritimes

Le 10 juin 1964, Maurice Sergent , Directeur financier d'Alsthom et ami de Berthier, informe celui-ci de sa prise de contact avec R. Carour Directeur général des Messageries Maritimes dont la colonie de vacances est implantée à Cornu (Chaux-des-Crotenay). Des travaux sur le site de la colonie pourraient révéler des vestiges archéologiques et l'entrepreneur les réalisant en sera averti. Sergent a hâte de visiter le site jurassien et de retrouver les murs gaulois.

Cote de classement: 
C-1964-04289

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 4 juin 1964 de J. Moline à A; Berthier : possible venue dans le Jura pendant l'été

Le Dr Jean Moline, ami d'André Berthier, écrit à celui-ci le 4 juin 1964 espérant pouvoir le rencontrer à Paris pendant l'été et éventuellement venir participer aux fouilles dans le Jura.

Cote de classement: 
C-1964-04288

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en mai-juin 1964 entre P. Aubert, E. Faure et A. Berthier : aide du Conseil général du Jura

Le 11 mai 1964, le préfet du Jura, Pierre Aubert, répond à une intervention du Président et sénateur Edgar Faure à propos de l'aide qui pourrait être accordée à André Berthier pour ses fouilles de l'été 1964 dans le Jura. La Commission départementale serait prête à accorder à titre exceptionnel une aide de 3 000 F sur la base d'un dossier à transmettre par Berthier. Le 5 juin, E. Faure transmet copie de la lettre du préfet à Berthier. Ce dernier fait le nécessaire le 8 juin (voir C-1964-01815).

Cote de classement: 
C-1964-04287

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à logistique des fouilles