subvention

Deux lettres de juin-juil. 1975 du préfet du Jura à A. Berthier : subvention refusée et visite à Syam-Cornu

Le 17 juin 1975, la préfecture du Jura notifie à André Berthier que la Commission départementale a décidé le 2 juin de ne pas accorder de subvention pour l'été 1975 (relevés topographiques et photographiques). Le 16 juillet, le préfet Pierre Degrave prend acte d'une lettre du 9 juillet d'André Berthier et regrette de ne pas pouvoir venir visiter le site de Syam-Cornu en août 75. 

Cote de classement: 
C-1975-04051

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 10 mai 1974 de J. Gravier à A. Berthier : subvention du Conseil général du Jura pour 1974

Le 10 mai 1974, le Président du Conseil général du Jura, Jean Gravier, écrit à André Berthier pour lui dire que la demande de subvention pour les travaux d'été 74 ne sera pas examinée par l'assemblée départementale, étant parvenue trop tardivement. La possibilité d'une subvention reste ouverte pour la session de fin d'année.

Cote de classement: 
C-1974-04050

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 5 lettres en sept.-déc. 1974 entre le Préfet du Jura, A. Berthier et J. Duhamel : subvention 1974

Le 12 septembre 1974, le Préfet du Jura fait répondre à André Berthier que la demande de subvention départementale de 3 000 francs pour les frais de la campagne 1974 ne pourra être envisagée que lors de la session d'automne du Conseil général, sur présentation d'un état des dépenses engagées. Berthier lui répond le 17 septembre en lui donnant des détails des opérations de l'été 1974 (actions, frais...).

Cote de classement: 
C-1974-04031

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en sept.-oct 1972 entre R. Potier et A. Berthier : pieu Tissot, livre Potier...

Le 27 septembre 1972, René Potier informe André Berthier qu'il a remis à Antoinette Brenet un fragment de pieu à faire expertiser (il précise avoir scié et conservé un morceau). Il revient sur l'étonnante dénégation d'Edeine au sujet des cônes du champ Tissot, manifestement anthropiques, même si Edeine revient maintenant sur ses affirmations de juillet. Il évoque aussi l'usage du bois d'if chez les Gaulois et dans l'antiquité (il recommande par ailleurs à Berthier d'écrire à Gabriel Tissot pour le tenir au courant).

Cote de classement: 
C-1972-03969

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Il y a 50 ans... les lignes commencent à bouger

L’année 1966 avait vu André Berthier devoir faire face à l’opposition agressive du Directeur de la Circonscription archéologique de Besançon, Lucien Lerat. En 1967, les relations avec les autorités archéologiques vont rester très difficiles, avec un nouveau refus d’autorisation de fouille. L’article de Jean-Marie Dunoyer dans Le Monde va susciter de véhémentes réactions de la part de personnalités en place mais permettra aussi à Berthier d’entrer en contact avec un professeur de Lettres classiques de Caen, René Potier, avec qui il va étroitement collaborer pendant 7 à 8 ans.

Cote de classement: 
J-2017-03911

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Danielle Porte : “remettons les pendules à l’heure”

Dans cette tribune parue dans Voix du Jura le 29 décembre 2016, Danielle Porte répond aux critiques et accusations du groupe des universitaires comtois à son égard. Elle revient notamment sur les témoignages des auteurs antiques, sur le projet d'investigation Lidar, sur les vestiges anthropiques et les murs “cyclopéens”, etc. 

Cote de classement: 
J-2016-03837

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Réponse du Président d'ArchéoJuraSites à l'article du 6 novembre 2016 de L’Est Républicain

Suite à un article de l'Est Républicain du 6 novembre (La bataille d’Alésia n’est pas terminée.

Cote de classement: 
L-2016-03828

La bataille d’Alésia n’est pas terminée - Alésia : les pro-Jura remontent à l'assaut

Deux articles de F. Jimenez parus dans L'Est Républicain les 6 et 24 novembre. Le premier article (La bataille d’Alésia n’est pas terminée) fait état d'un manifeste diffusé en octobre 2016 par un groupe d'une vingtaine d'universitaires et archéologues francs-comtois et bourguignons, intitulé “Alésia n'est pas dans le Jura”. Le journaliste ayant repris, sans vérifier leur véracité, un certain nombre de propos mensongers de ce manifeste, ArchéoJuraSites a exigé du journal un droit de réponse (voir notice associée).

Cote de classement: 
J-2016-03827

Les campagnes annuelles d’André Berthier à la recherche d’Alésia

Dans cet article, Jacques Dubois fait un point systématique sur les autorisations accordées à l’archéologue comme sur les refus opposés à ses demandes, de 1964 à 2000, pour que ceux qui n’ont pas vécu l’épopée Berthier soient bien informés de toutes les incroyables vicissitudes rencontrées par André Berthier et son équipe. Pour ce faire ont été exploitées les informations regroupées dans les “fiches-campagnes” rédigées par une équipe dédiée d’ArchéoJuraSites tout au long de l’année 2013.
Cote de classement: 
J-2015-03507

Lettre du 10 juin 1985 de J.P. Jacob à A. Berthier : subvention accordée pour sauvetage en urgence

J.P. Jacob, Directeur des Antiquités Historiques de FC,  ayant accordé une autorisation de sauvetage en urgence pour les travaux de sauvetage en urgence au Champ des Mottes , indique  le 10 juin 1985 avoir proposé une subvention de 1.000 francs du Conseil général du Jura. La lettre précise les obligations du récipiendaire.

Cote de classement: 
C-1985-03090

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à subvention