Châtelets (les) à Syam

Lieu-dit et buttes au Sud de la plaine de Syam près de la confluence entre Lemme et Saine

Quatre lettres d'avr.-juin 1974 de R. Potier à A. Berthier : informations, contacts divers, structures gauloises

Au cours du second trimestre 1974, René Potier continue à informer régulièrement Berthier. Le 8 avril, Potier informe Berthier de la sortie d'une critique de son ouvrage dans la revue belge Romana ; il poursuit sa réflexion sur la distinction entre urbs et oppidum, revenant également sur l'itinéraire de César et de Vercingétorix.  Le 20 avril, Potier évoque un fascicule de Noché, des contacts éventuels avec Heurgon et Eychart et un propos étonnant d'Edeine (qui restitue les objets trouvés par Lejeune).

Cote de classement: 
C-1974-04033

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Dessin de la zone de la partie Sud de la plaine de Syam par Albert Girard

Dessin réalisé par Albert Girard en 1974 montrant une vue vers le Sud de la plaine de Syam et des Gîts de Syam et faisant ressortir les emplacements de diverses structures de défenses (fossé de 20 pieds, mur Eychart, petit castellum...).

Cote de classement: 
G-1974-03378

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Plan grand format des parties basses de la plaine de Syam

Plan de grand format montrant la partie basse et sud de la plaine de Syam (au Chaibatalet et dans la plaine des Sauges) avec indications d'emplacements de divers fossés (vraisemblablement selon des investigations radiesthésistes du début des années 90). 

Cote de classement: 
G-XXXX-03304

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le verrouillage de l’extrémité sud de la plaine de Syam

Article de Jacques Berger paru dans le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A. au printemps 2000. Jacques Berger détaille le dispositif romain verrouillant la plaine de Syam dans son extrémité Sud. Il évoque les défenses naturelles que constituent les différentes terrasses alluviales, les divers talus et les deux rivières  (flumen) Saine et Lemme. Il détaille trois points faibles de la zone (avec notamment le risque de jonction des troupes gauloises - assiégés et armée de secours -).

Cote de classement: 
J-2000-03285

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le verrouillage de l’extrémité sud de la plaine de Syam (manuscrit)

Version manuscrite du texte de Jacques Berger paru dans le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A. au printemps 2000. Jacques Berger détaille le dispositif romain verrouillant la plaine de Syam dans son extrémité Sud. Il évoque les défenses naturelles que constituent les différentes terrasses alluviales, les divers talus et les deux rivières  (flumen) Saine et Lemme. Il détaille trois points faibles de la zone (avec notamment le risque de jonction des troupes gauloises - assiégés et armée de secours -).

Cote de classement: 
L-1999-03284

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Journal des fouilles - Eté 1964

Journal de bord des fouilles de l'été 1964 tenu quotidiennement à compter du mardi 18 août  au jeudi 17 septembre (texte dactylographié, annoté par André Berthier) : arrivées et départs de diverses personnes, travaux divers, sondages, visites de personnalités (Général H. Martin, Général Blanc...) , contacts (Préfet...) ... Etude (sondages) du monument tridigité de la Grange d'Aufferin, des fossés de la butte orientale de la Grange d'Aufferin, du castellum (ouvrage avancé) ou plate-forme pentagonale de la plaine de Syam....

Cote de classement: 
L-1964-02919

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le petit camp retranché au Sud de la plaine de Syam

Brouillon d'une communication de Jacques Berger sur les défenses romaines en partie Sud de la Plaine de Syam. Après avoir placé le décor du verrouillage de cette zone par les romains, l'auteur examine successivement les défenses naturelles (terrasses, rivières), la superficie de la zone et les points faibles de celles-ci. Il traite ensuite des remèdes apportés par les romains en différents lieux : Chaibatalet, prairie des Sauges (avec les bandes parallèles), prairie Sadi-Carnot, castellum de la plate-forme pentagonale.

Cote de classement: 
L-2000-02457

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia. Bilan des recherches sur le terrain

Texte de la conférence faite le 17 août 1978 par André Berthier à Chaux-des-Crotenay. L'auteur rappelle sa fidélité à Chaux-des-Crotenay et mentionne d'emblée les obstacles mis devant lui et ses équipes par les hautes autorités administratives. Il explique sa démarche toute focalisée sur les exigences du portrait-robot (dont une pré-figuration avait été esquissée par le Capitaine Gallotti sous le Second Empire). Le portrait-robot décline 3 séries d'exigences (militaire, urbaine et cultuelle) qui toutes sont respectées sur le site de Syam Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
L-1978-02406

Bilan des recherches sur le terrain

Reproduction dans le Gaulois N°15 (1979) de la conférence faite le 17 août 1978 par André Berthier . L'auteur rappelle sa fidélité à Chaux-des-Crotenay et mentionne d'emblée les obstacles mis devant lui et ses équipes par les hautes autorités administratives. Il explique sa démarche toute focalisée sur les exigences du portrait-robot (dont une pré-figuration avait été esquissée par le Capitaine Gallotti sous le Second Empire).

Cote de classement: 
J-1979-01745

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : aperçu des recherches de 1970

Dans ce 3ème numéro du Gaulois (revue des Amis de Chaux-des-Crotenay), Bernard Edeine fait le point sur la campagne 1970 de l'équipe archéologique qui s'est focalisée sur la Côte Poire (mur à parapet, tas de pierres plates...) et sur la contrevallation Sud. Edeine revient sur les travaux de débroussaillage de 1969 qui avaient permis d'étudier le mode de construction du mur. Les sondages faits en 1970 ont révélé de la poterie romaine mélangée (par piétinement) à de la poterie du XVIème ou XVIIème siècles.

Cote de classement: 
J-1971-01197

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Châtelets (les) à Syam