Mont Pennevelle

Hauteur et col jouxtant le Mont Auxois.

Mémo du 22 sept. 1968 d'A. Berthier après dîner chez J. Heurgon : commentaires de celui-ci sur l'affaire Alésia

Dans ce court mémo du 22 serptembre 1968, André Berthier consigne plusieurs opinions de son ami Jacques Heurgon chez lequel les Berthier ont dîné à la Celle-St-Cloud.  Pour Heurgon, Cornu est l'Alésia idéale alors qu'Alise est l'Alésia où il y a un musée. Heurgon considère le canthare d'argent trouvé sous le mont Réa comme étant de l'époque de Néron. Est évoqué aussi la thèse d'Harmand.

Version dactylographiée et version manuscrite.

Cote de classement: 
L-1968-04235

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Extrait d'une lettre de G. Villette à un professeur : Chaux-des-Crotenay contre Alise

Quatre dernières pages d'une lettre de l'abbé Guy Villette à un professeur malheureusement non identifié (il peut s'agir de Le Lannou, Richard Adam... mais pas de Mangin, Le Gall, Colbert de Beaulieu, Harmand).

Cote de classement: 
C-1985-03895

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

161 - Une visite officielle d’Alise-Sainte-Reine le dimanche 11 septembre 1983

Dans son Bulletin ronéotypé N°161 du 3 octobre 1983, l'abbé Guy Villette rend compte de façon très détaillée d'une visite organisée à Alise-Sainte-Reine le 11 septembre précédent à l'intention de plusieurs sociétés savantes. Villette commence son bulletin en mentionnant plusieurs textes récents, utiles pour comprendre la controverse sur la localisation d'Alésia.

Cote de classement: 
J-1983-03035

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 24 avril 1984 de G. Villette à J.B. Colbert de Beaulieu : le “coup de grâce” de J. Harmand

Longue et importante lettre du 24 avril 1984 de l'abbé Guy Villette à Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu après la parution du “Vercingétorix” de Jacques Harmand. Dans ce texte remarquable et toujours très précis dans ses références, Villette démonte  les absurdes affirmations d'Harmand relatives à Vercingétorix, à ses mensonges, à son jeu ambigu au moment d'Alésia. Il pointe de façon sévère les approximations de l'auteur (ni historien, ni archéologue, ni philologue : “qu'est M. Harmand, si même il est quelque chose”).

Cote de classement: 
C-1984-03009

De Gergovie à Alésia. Essai d’interprétation opérationnelle.

Le Chef de bataillon (ER) Henry Soulhol publie en 1992 une monographie sur Alésia en réaction à la sortie de l'ouvrage Alésia d'André Berthier & André Wartelle. Le document se compose d'une introduction proposant une synthèse très schématique des positions et des textes sur la controverse de la localisation d'Alésia. Suit le texte d'une conférence donnée le 7 novembre 1992 à Auxerre tentant d'appliquer le texte de César au terrain (hypothèse Alise-Sainte-Reine). 
Document sévèrement annoté par André Wartelle.

Cote de classement: 
O-1992-02915

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 25 janv. 1985 de G. Villette à J. Harmand : désaccord sur sa théorie sur Vercingétorix

Le 25 janvier 1985, l'abbé Guy Villette fait part à Jacques Harmand de son désaccord profond sur sa théorie d'un Vercingétorix complice de César (la trahison de Vercingétorix). Il lui indique que cette théorie erronée est essentiellement liée au fait qu'il part du postulat qu'Alésia est officiellement localisée à Alise-Ste-Reine alors que les textes antiques prouvent qu'il ne peut rien en être. Il lui recommande de partir de César et non pas de Carcopino ou Colombet. Cela ne contredit en rien la réalité d'un site gallo-romain à Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
C-1985-02008

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 4 déc. 1985 de P. Eychart à J.Y. Guillaumin : réactions suite à un exposé

Le 4 décembre 1985, Paul Eychart transmet ses remarques à Jean-Yves Guillaumin (Président de l'A.L.E.S.I.A.) suite à un exposé de celui-ci. Il pointe les inepties des arguments des alisiens : Carcopino et ses Séquanes de l'Ouest, les pseudo-découvertes de javelots et d'armures au pied du Réa, les bourdes de J. Harmand sur les changements de camp des légats du Réa au Pennevelle... Il semble dire aussi qu'il ne se sent pas à l'aise dans l'association. 

Cote de classement: 
C-1985-01968

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux membres d'Archéojurasites.

La nouvelle bataille d'Alésia

Dans Esprit & Vie (n°50 - décembre 1984), J. Daoust fait un résumé de la problématique de la localisation d'Alésia et évoque la controverse qui n'a cessé de se développer depuis la décision de Napoléon III de choisir le site d'Alésia. Il présente la démarche originale d'André Berthier recourant à la méthode du portrait-robot et identifiant Chaux-des-Crotenay comme l'Alésia de César.

Cote de classement: 
J-1984-01757

Alesia et les gaulois

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. En introduction au dossier, Paul-Marie Duval (professeur au Collège de France) affirme  que la tradition populaire avait identifiée les fouilles ordonnées par Napoléon III. Pour lui, l'opposition au régime bonapartiste et certains patriotismes locaux expliquent le développement de la controverse sur la localisation d'Alésia dans les années 1860.

Cote de classement: 
J-1968-01706

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site d’Alésia - II

Deuxième partie du long article publié par Jérôme Carcopino dans la Revue des Deux-Mondes en 1958. Poursuivant la discussion des arguments de Colomb contre Alise-Sainte-Reine, Carcopino revient sur le texte de César et sur les défenses mises en place (contrevallation, circonvallation, fossés,  lilia et autres pièges). L'auteur ne semble pourtant très à l'aise quand il lui faut répondre aux questions sur la longueur des lignes de défense, sur la profondeur des fossés ou encore sur quelques trouvailles archéologiques  dont 5 aiguillons pouvant être des stimuli.

Cote de classement: 
J-1958-01244

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Mont Pennevelle