Agedincum

Oppidum principal des Sénons, aujourd'hui Sens dans le département de l'Yonne. Jules César y fit hiverner six de ses légions en -53 avant J-C.

La retraite de César (brouillons de texte pour un futur ouvrage)

Textes dactylographiés d'André Berthier de 1963 ou 1964 correspondant à un chapitre d'un futur ouvrage sur la thèse Alésia - Chaux-des-Crotenay (ouvrage discuté entre Berthier et René Potier). Ils concernent la retraite de César et l'itinéraire suivi par le romain. Berthier évoque pour les critiquer les thèses de C. Jullian, de J. Carcopino et d'E. Thévenot qui privilégient forcément la solution Alise-Ste-Reine après un changement de direction dans la marche de César vers la Province.

Cote de classement: 
L-1963-04256

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Vercingétorix héros de l'indépendance

L'académicien Marcel Brion revient, dans cet article d'une revue ou d'un ouvreage non identifié et non daté, sur l'excitante figure de Vercingétorix. Il tente de montrer que le Gaulois fut l'adversaire le plus sérieux de Rome parcequ'il avait réussi l'union des tribus gauloises. Il commente les différents épisodes de l'aventure de Vercingétorix dans le contexte de la guerre des Gaules (paraphrasant le texte de César). Il accepte sans la discuter la localisation d'Alésia à Alise-Ste-Reine, ne semblant pas encore connaître d'André Berthier.

Cote de classement: 
J-XXXX-04222

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La bataille de Lutèce, 51 av. J.-C., 2222 de l'Ère Celtique

Paul Bouchet, auteur d'ouvrages sur la Gaule, les Celtes, les Druides..., publie le 13 novembre 1972, un bulletin ronéotypé (N°273 - Collège druidique) consacré à la bataille de Lutèce en 51 av. J.-C.. Il évoque la richesse de la Gaule avant la conquête romaine, richesse qui explique la décision de César de s'emparer de ce territoire. Il détaille les opérations militaires sur Lutèce. Il termine son bulletin en laissant entendre que Lutèce aurait pu se trouver à Vitry.

Cote de classement: 
L-1972-03988

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 2 août 1986 de J.P. Simeray à G. Villette : réponse aux critiques de l’abbé sur un opuscule publié

Suite à la publication d'un opuscule sur Alésia (Alise-Sainte-Reine) par Jean-Paul Simeray, l'abbé Villette avait écrit à l'auteur le 21 juillet 1986 pour lui faire part de ses remarques (lettre publiée dans le bulletin ronéotypé 188 de l'abbé). Jean-Paul Simeray répond à Villette le 2 août 1986 ; ce dernier répondra le 5 septembre suivant. Simeray précisant qu'il ne défend pas plus Alise que Chaux-des-Crotenay revient (mollement) sur quelques unes des critiques de Villette.

Cote de classement: 
C-1986-03873

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Chronologie de l’année 52 : remarques critiques d’Antoinette Brenet (ouvrage “Alesia”)

Note critique d'Antoinette Brenet suggérant des corrections à apporter à la Chronologie de l'année 52 av. J.-C. publiée dans l'ouvrage “Alésia” de Berthier et Wartelle. Sont à revoir la durée du siège d'Avaricum, la date de Gergovie, les calculs du Général Blanc faussés par l'erreur sur l'année 0 qui n'existe pas. Des précisions sont aussi fournies sur les textes de Florus et Suétone. 

Cote de classement: 
L-1991-03870

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

De Gergovie à Alésia: le problème des effectifs et des étapes de l'armée romaine

Dans son mémoire de maîtrise de 1984, Claude Guillaumin évoque d'abord les deux opérations Lutèce et Gergovie en pointant les rapports de temps entre les deux évènements. Puis il développe la retraite de César vers la Province : jonction avec Labénius, passage chez les Lingons, retraite vers genève et la Province. Le mémoire s'arrête à la bataille de cavalerie préliminaire. L'auteur essaye de préciser les effectifs romains ainsi que  le nombre de légions. 

Mémoire préparé sous la direction de Jean-Michel Croisille.

Cote de classement: 
O-1984-01726

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia: le grand choc

Patrick Seurot fait un rappel synthétique des évènements militaires de la conquête des Gaules par César de 58 à 52 av. J.C.. Il détaille de façon romancée l'épisode final de la bataille d'Alésia (qu'il ne situe pas, mais indique Montbard comme lieu de la bataille préliminaire de cavalerie).

Cote de classement: 
J-2002-01531

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Remarques critiques sur la correction de Whitte pour B.G. VII, 62, 10

Article publié en 1988 par Jean-Yves Guillaumin sur la traduction du Bellum Gallicum par H.K. Whitte de 1876 avec des critiques philologiques sur les expressions inde, in die et in diem (die tertio). Ce point de discussion concerne plus particulièrement la jonction des troupes de Labénius avec celles de César. J.Y. Guillaumin en profite pour montrer que Dion Cassius (réhabilité par les chercheurs contemporains) apportent de nombreuses précisions utiles à la compréhension du texte de César.

Cote de classement: 
J-1988-01219

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La retraite de César de Gergovie à Alésia (Eté 52)

René Potier s'intéresse à l'itinéraire suivi par César après sa défaite de Gergovie pour d'abord aller rejoindre les légions de Labenius du côté de Sens (base logistique d'Agedincum), puis passer chez les Lingons (réoccuper et agrandir la base de Langres et recruter des cavaliers germains) ert enfin de faire retraite vers Genève et la Province. Reprenant les textes de César, de Dion Cassius et de Plutarque, René Potier démontre que l'itinéraire de fuite de César passait forcément par la Séquanie, itinéraire parfaitement jalonné de Langres à Genève.

Cote de classement: 
L-XXXX-01041

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

25 000 légionnaires défont 380 000 Gaulois

Après avoir rappelé la chronologie des évènements de l'année -52, Roger Caratini précise les données de la retraite de César vers la Province et celles de la bataille d'Alésia. Il décrit les forces en présence, les travaux de défense entrepris par César, le déroulement du siège et la phase finale de la bataille (notamment l'inaction de  l'armée de secours). L'ensemble de l'analyse est faite dans le contexte de la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine, avec une interprétation biaisée des données césariennes.

Cote de classement: 
J-1999-00698

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Agedincum