Ain

Rivière, affluent du Rhône.

Lent - Inventaire historique et archéologique communal

Fiche-inventaire historique et archéologique de la commune de Lent  établie par l'association ArchéoJuraSites pour le compte de la Communauté de communes “Champagnole Porte du Haut Jura”. La fiche comprend : a) une liste de vestiges, monuments, sites historiques ou archéologiques particuliers (avec pointage sur des cartes), b) une bibliographie relative à ces artefacts, c) des extraits de textes publiés donnant d'utiles informations sur ces structures, sites et autres vestiges. 

Cote de classement: 
L-2011-01563

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Céséria

Un texte important à découvrir. Dans son Annuaire du Département du Jura pour l'année 1854, dans la partie dite “Annales anciennes”, à l'entrée “Céséria” (aujourd'hui Sézéria), l'érudit Désiré Monnier développe ses “impressions” relatives aux localisations d'Alésia et du combat de cavalerie préliminaire.

Cote de classement: 
O-1854-01541

Alésia : et si c’était la bonne

L'article du Progrès revient sur la thèse défendue par Jean Marie Boutigny de la localisation d'Alésia sur la colline de Taravan, en bordure de l'Ain, en aval de Champagnole. L'article évoque de nombreuses découvertes archéologiques dans l'environnement de Champagnole. 

Cote de classement: 
J-1993-01466

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La Saine, une fabrique à « joyaux »

L'article du Progrès développe l'histoire et les caractéristiques de la rivière Saine (aussi appelée Sene dans le passé) de sa source à Foncine-le-Haut à la confluence avec l'Ain. Une source sacralisée, des gorges puissantes, des décrochements et cascades nombreuses, ses multiples exutoires...  Pour l'auteur, la Saine est bien une des douves mentionnées par César au pied de l'oppidum d'Alésia - Chaux-des-Crotenay. Il émet aussi l'hypothèse que la Saine a pu être, dans un passé lointain, le cours d'eau le plus  important, l'Ain n'étant que son affluent. 

Cote de classement: 
J-1993-01464

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Sur les traces de Vercassivellaunos. La longue marche du Rotary

Le journaliste des Dépêches et du Progrès relate la marche collective de nuit organisée par le Général Pierre Jacquenot en septembre 1992 pour vérifier l'hypothèse du déplacement de l'armée gauloise de secours (Vercassivellaunos) de la colline du Surmont à la Côte Poire vers la fin de la bataille d'Alésia. Cette deuxième expédition a rassemblé une trentaine de personnes pour une marche de 22 km. L'article donne des détails sur les conditions de ce déplacement nocturne de 5h20 de marche effective. 

Cote de classement: 
J-1992-01359

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Repérage géo-topographique - La découverte d'André Berthier sur la carte

Carte schématique faisant ressortir les éléments clés de géographie et de topographie pour situer et comprendre les évènements de la bataille d'Alésia selon la thèse d'André Berthier.

Cote de classement: 
G-2012-01333

Un nouveau site pour Alésia

Jean-Yves Guillaumin publie dès 1974 un texte dans les Annales Latini Montium Arvernor (Université de Clermont-Ferrand) qui évoque la découverte d'André Berthier relative à la localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay. Le futur président de l'association A.L.E.S.I.A. (en 1980) insiste sur la nécessité de reprendre la recherche sur Alésia en privilégiant l'étude systématique des textes des historiens anciens. Il s'appuie notamment sur le travail exemplaire de ce point de vue de René Potier.

Cote de classement: 
J-1974-01216

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Encore la question d’Alésia

Louis Richard, enseignant à Caen, commente l'article de René Potier paru dans le numéro 2 de 1968 de la même revue L'Information Historique. Le texte tente de prendre une certaine distance par rapport aux affirmations de Potier se développant selon la thèse d'André Berthier de localisation d'Alésia à Syam-Cornu. Richard insiste sur les imprécisions du texte de César et reprend la thèse de Rambaud sur les déformations voulues du texte de César.

Cote de classement: 
J-1968-01204

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les flumina chez César

Dans cet article de fin 1987 paru dans la revue Latomus, J.-Y. Guillaumin revient sur la question des cours d'eau dans la littérature césarienne. Il fait la distinction entre les grands fleuves, les grandes rivières, les flumina frontières, le flumen obstacle naturel... Il revient sur les flumina évoqués à propos d'Alésia et aussi de l'embuscade de cavalerie avant Alésia.

Cote de classement: 
J-1987-01189

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Un nouveau site pour Alésia ? (suite)

Suite de l'article de René Potier paru en mars-avril 1968 dans la revue L'Information Historique. L'auteur confirme, à travers ses propres recherches, la plausibilité de l’hypothèse d’André Berthier localisant Alésia à Syam – Chaux-des-Crotenay. L'article, étude philologique détaillée, précise les interprétations à donner aux Commentaires de César.

Cote de classement: 
J-1968-01132

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Ain