Céséria

Origine du document:

Lieu de conservation:

Type de document:

Cote de classement: 
O-1854-01541

Auteur personne physique:

Langue:

Date: 
1854
Mention d’édition: 
Extrait des Annales anciennes - pp. 159-172
Lieu de publication: 
Lons-le-Saunier
Pagination: 
14 p.
Année de production: 
1854
Titre de collection: 
Annuaire du Département du Jura
Note: 

Un texte important à découvrir. Dans son Annuaire du Département du Jura pour l'année 1854, dans la partie dite “Annales anciennes”, à l'entrée “Céséria” (aujourd'hui Sézéria), l'érudit Désiré Monnier développe ses “impressions” relatives aux localisations d'Alésia et du combat de cavalerie préliminaire. Le rapprochement onomastique entre Céséria et César conduit Monnier à reprendre ici les données de la Guerre des Gaules, à les mettre en relation avec les découvertes archéologiques faites dans les années 1820 dans la Combe d'Ain (tumulus), autour de Conliège et près d'Orgelet.

Monnier revient sur les Commentaires de César en précisant que César - contrairement à ce que pensent certains auteurs - a bien écrit un journal et non pas un abrégé et que les données indiquées sont crédibles mais pouvant être lacunaires sur certains points. L'érudit considère ensuite qu'il ne peut pas y avoir de doute sur l'itinéraire de fuite de César et que le combat préliminaire de cavalerie a bien eu lieu en Séquanie, très vraisemblement sur le premier plateau du Jura. En effet, si César part de Langres pour la Province, Vercingétorix n'a pas le temps de rassembler ses troupes pour aller à sa rencontre du côté de l'Armenson (Alise est disqualifiée). Une dernière partie du texte est consacré à la perte par César de son épée. A la fin de l'article, Monnier émet discrètement l'hypothèse qu'Alésia pourrait ainsi être Alièze, village proche d'Orgelet, “Céséria” rappelant les évènements qui se seraient passés dans la région.

Descripteurs archéologiques:

Descripteurs méthodologiques:

Tags:

Fichier attachéTaille
ajs_1854-99_monnier-ceseria.pdf2.04 Mo