Alaise

Commune du Doubs.

163 - Alise-Sainte-Reine, fausse Alésia de César. Deux méthodes pour une recherche.

Dans son bulletin ronéotypé  163 du 16 janvier 1984,  l'abbé Guy Villette démontre comment une pseudo-tradition, corroborée par une méthode pseudo-scientifique, a fait d'Alise le plus fallacieux de notre histoire. L'affaire commence avec le moine Héric vers 860 pour prendre une nouvelle tournure 1000 ans plus tard avec Napoléon III. Villette rappelle les trouvailles d'Alise-Sainte-Reine (dont les monceaux d'armes, ossements et monnaies de Grésigny) qui permettent à Napoléon III de tracer des lignes de contrevallation et de circonvallation et divers camps.

Cote de classement: 
J-1984-02570

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Michel Reddé : “Alésia est une référence qui ne prête pas à discussion”

Interview de Michel Reddé par Luc Allemand dans La Recherche d'avril 2003, avec en arrière-plan les fouilles réalisées par l'Archéologue à Alise-Sainte-Reine. Après la controverse du 19ème siècle sur la localisation d'Alésia, ces nouvelles fouilles (à partir de 1991) visaient à connaître le matériel utilisé par les deux armées. Reddé reste très peu prolixe sur les résultats des fouilles et reconnaît n'avoir pas découvert tous les camps romains.

Cote de classement: 
J-2003-02551

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : la guerre continue

Bernard Guillot (à son tour) rappelle dans le Progrès du 9 novembre 2003 l'historique de la controverse sur la localisation d'Alésia. Le site officiel contesté dès l'origine (années 1860) s'est vu opposer le site d'Alaise dans le Doubs jusque dans les années 1950. En 1962, André Berthier relance le débat en inventant (et confirmant sur le terrain) le site d'Alésia - Chaux-des-Crotenay à l'aide d'un portrait-robot établi à partir des données du texte de César.

Cote de classement: 
J-2003-02546

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : ni Alise ni Alaise mais Eternoz

Gérard Humbert présente dans l'Est Républicain du 31 décembre 2002 la thèse de Daniel Munier localisant Alésia à Eternoz. Interviewé, Munier s'en prend à Michel Reddé et aux défenseurs de la thèse alisienne. Ses lectures personnelles le conduisent à vérifier que le site d'Alaise correspond à la description de César, ce qui n'est malheureusement pas le cas. Par contre, Munier est vite convaincu que c'est le site d'Eternoz qui correspond le mieux. 

Amateurisme et romantisme au service de la vérité!...

Cote de classement: 
J-2002-02530

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Encore à propos d'Alésia

Article signalant et rendant compte de la publication de la série de papiers de Thierry Secrétan dans Libération. Au lendemain de la disparition d'André Berthier, cette publication relance le débat sur la localisation d'Alésia. L'auteur de l'article rappelle l'historique de la controverse dès le milieu du 19ème siècle et la découverte par Berthier du site de Chaux-des-Crotenay en 1962. Il reste encore à fouiller le site de Syam pour rendre hommage à la mémoire d'André Berthier.

Cote de classement: 
J-2001-02527

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A propos de l'emplacement d'Alésia. Réponses aux questions les plus fréquemment posées.

Pierre Jeandot répond le 4 juin 1966 aux questions des lecteurs de France-Jura suite à la publication de nombreux articles sur Alésia. 

Cote de classement: 
J-1966-02522

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La Sequanie Saliférienne + Vestiges linguistiques de la civilisation antique du sel

Suite de la publication en 1966 dans France-Jura d'une série d'articles de Pierre Jeandot, inventeur de la localisation d'Alésia à Salins-les-Bains. Trois numéros sont consacrés en février 1966 à la possible relation entre Alésia et sel (Salins pouvant renvoyer à Salesia et Mand - Mandubiens - au sel). Dans un premier article, Jeandot évoque les noms de lieux relevant l'idée de sel, avec une racine als, sal ou sar ou d'autres encore). Il pointe toutes les stations antiques ayant un lien avec des salines, en particulier en Franche-Comté.

Cote de classement: 
J-1966-02520

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre de nov. 1966 de P. Jeandot à P. Gerard, maire de Chaux-des-Crotenay : soutien à la thèse Berthier

En novembre 1966, Pierre Jeandot (inventeur de la thèse Alésia-Salins) adresse un courrier à Pierre Gérard, maire de Chaux-des-Crotenay pour apporter son soutien à la thèse d'André Berthier (qui surclasse en de nombreux points la thèse officielle) et pour attirer l'attention du maire sur le scandale que constituerait le refus d'autorisation de fouilles sur Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
C-1966-02516

Lettre du 25 août 1970 de P. Jeandot à A. Berthier : critique de la thèse Chaux-des-Crotenay

Le 25 août 1970, Pierre Jeandot fait part très ouvertement à André Berthier d'un certain nombre de critiques sur la thèse “Chaux-des-Crotenay”. Il pointe des faiblesses dans l'interprétation du mur à parapet de la Grange d'Aufferin (Jeandot en connaît de nombreux similaires sur les plateaux du Jura) et du double fossé du côté de la ferme du Châtelet (Jeandot en cite de nombreux identiques ailleurs). Jeandot n'a pas retrouvé le mur à gros appareil découvert aux Gîts de Syam (maceria?) mais a pu y observer des traces d'ornières dues aux passages de roues.

Cote de classement: 
C-1970-02515

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Exposé de M. Jeandot sur le problème d'Alésia aux amis du Vieux Besançon

Texte de la communication présentée en octobre 1990 par M. Marcel Jeandot devant les Amis du Vieux Besançon. La première partie du texte, après un résumé synthétique du texte de César, tente d'expliquer pourquoi les Salinois contestent le dogme officiel (Alise-Sainte-Reine) en rappelant quelques éléments clés de la controverse sur la localisation d'Alésia.

Cote de classement: 
L-1990-02510

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Alaise