Chaibatalet (le)

Lieu-dit de Syam, à la confluence de la Lemme et de la Saine, sous les Gits de Syam.

Quatre lettres de sept. 1973 de R.Potier à R. Méjasson : armées romaine et gauloise et siège d'Alésia

Intense correspondance entre René Potier et le Commandant Robert Méjasson en septembre 1973. Ici 4 lettres de Potier portant sur les mouvements des armées romaine et gauloise et les péripéties de l'été 52 av. J.-C.
  • 16 sept. 1973 (Doc24_A_B_C). Formation de marche ; ardeur des cavaliers Gaulois lors de l’embuscade ; itinéraire de César passant par Alésia ; arx : observatoire sur un promontoire ; arrivée des Romains à Crotenay ; César obligé de faire le blocus d’Alésia.
Cote de classement: 
C-1973-04489

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Raymond Lejeune : un “régional de l’étape”, acteur-clé et indispensable relais local au service d’André Berthier

François Giron dresse un  portrait d'un équipier fidèle d'André Berthier dans les années 70, Raymond Lejeune. Dans le générique des équipiers Berthier, l’homme qui, d’emblée, apparaîtrait plutôt comme un timide figurant, un agent de l’ombre, se révèle bien au tout premier rang des actifs pionniers de ces années 70, surtout lorsqu’on observe d’un peu près ses contributions effectives, ses multiples reconnaissances de terrain et ses comptes rendus des investigations Berthier dans le semestriel “Le Gaulois”.

Cote de classement: 
J-2018-04473

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note C sur les travaux de César autour d'Alésia

Note d'étude d'André Berthier relative aux travaux de César autour d'Alésia. Berthier reprend d'abord le texte de César, puis le commente en interprétant certaines des expressions latines et en serrant les éléments clés du texte. Il en vient ensuite à appliquer le texte au contexte Syam-Cornu, revenant sur la question des fossés et plus précisément sur le grand fossé de 20 pieds.

Cote de classement: 
L-XXXX-04429

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres d'avr.-mai 1984 d'A. Girard à A. Berthier : reconnaissances de terrain sur Cornu

Au printemps 1984, Albert Girard rend compte à André Berthier de plusieurs reconnaissnces de terrain faites du côté de Cornu après un court séjour dans le Jura.

Cote de classement: 
C-1984-04353

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de deux lettres en janv. 1964 entre A. Berthier et E. Houriez : préparation de la campagne 1965

Le 22 janvier 1965, Elisabeth Houriez, correspondante et “aide de camp” de Berthier, informe celui-ci de son entretien avec le Directeur des Archives, Chamson, au sujet de la campagne de fouille 1965. Lerat a transmis au Chef du Bureau des fouilles le rapport de Théobald et celui de Berthier, assortissant celui-ci d'un avis défavorable pour la poursuite des recherches. Aucune demande pour 1965 ne semble avoir été transmise ; Chamson en refait une et se propose de contacter plusieurs membres du CSRA. E.

Cote de classement: 
C-1965-04338

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'oppidum. Oppidum refuge, agglomération, citadelle. Document de travail d'A. Berthier

Brouillon dactylographié et annoté d’André Berthier intitulé : “I - L’oppidum : oppidum refuge, agglomération, citadelle”.  Dans ce texte de 1968, Berthier fait un point sur ses observations de 1967 et indique plusieurs approfondissements nécessaires.

Cote de classement: 
L-1968-04240

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 17 oct. 1967 d'A. Girard à A. Berthier : fossé de 20 pieds et mur romain de la Grange d'Aufferin

Dans cette lettre du 17 octobre 1967 à André Berthier, Albert Girard revient sur deux éléments défensifs romains. Pour le fossé de 20 pieds, Girard pense le situer entre la source intermittente et la Lemme, après avoir traversé le Chaibatalet. Il évoque l'observatoire de César du côté de Châtelneuf puis le déplacement de César vers le Camp Nord. Faisant enfin référence à une émission télévisée sur des murs romains, il revient sur le mur de la Grange d'Aufferin qui pourrait avoir été doublé de tours tous les 25 m (tas de pierres au pied).

Cote de classement: 
C-1967-04229

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Quatre lettres d'avr.-juin 1974 de R. Potier à A. Berthier : informations, contacts divers, structures gauloises

Au cours du second trimestre 1974, René Potier continue à informer régulièrement Berthier. Le 8 avril, Potier informe Berthier de la sortie d'une critique de son ouvrage dans la revue belge Romana ; il poursuit sa réflexion sur la distinction entre urbs et oppidum, revenant également sur l'itinéraire de César et de Vercingétorix.  Le 20 avril, Potier évoque un fascicule de Noché, des contacts éventuels avec Heurgon et Eychart et un propos étonnant d'Edeine (qui restitue les objets trouvés par Lejeune).

Cote de classement: 
C-1974-04033

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'apport déterminant de René Potier, acteur clé de l'aventure Berthier de 1967 à 1973

Professeur de lettres classiques au Lycée de Caen, chercheur historien indépendant et défenseur de la thèse d’André Berthier, René Potier a consacré une partie de sa vie à l’analyse historique et critique des textes de César traitant du siège d’Alésia. Son livre “Le génie militaire de Vercingétorix et le mythe Alise Alésia” écrit et publié en 1973, en  lien avec André Berthier est le tout premier livre consacré à la découverte Berthier : il apporte un éclairage décisif sur cette campagne césarienne et reste une analyse inégalée du texte de César.

Cote de classement: 
J-2017-03912

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Il y a 50 ans... les lignes commencent à bouger

L’année 1966 avait vu André Berthier devoir faire face à l’opposition agressive du Directeur de la Circonscription archéologique de Besançon, Lucien Lerat. En 1967, les relations avec les autorités archéologiques vont rester très difficiles, avec un nouveau refus d’autorisation de fouille. L’article de Jean-Marie Dunoyer dans Le Monde va susciter de véhémentes réactions de la part de personnalités en place mais permettra aussi à Berthier d’entrer en contact avec un professeur de Lettres classiques de Caen, René Potier, avec qui il va étroitement collaborer pendant 7 à 8 ans.

Cote de classement: 
J-2017-03911

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Chaibatalet (le)