Genève

Grande métropole suisse à la pointe Sud-Ouest du lac Léman.

Observations sur l'article de M. Commeaux “Les arbres cachent-ils la forêt?”

Nouvelle série d'observations critiques (1983) de l'abbé Guy Villette sur le texte de Charles Commeaux (Les dossiers de l'histoire N°44) pourfendant la thèse jurassienne de Chaux-des-Crotenay. Données relatives aux peuplades gauloises, à la Province Romaine.

Cote de classement: 
J-1983-00911

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Critique de l'hypothèse plaçant Alésia à Chaux-des-Crotenay

Après le premier article de l'abbé André Wartelle dans le Jura Français (1976), après la parution de la critique de Yves Florenne dans Le Monde (28-29 novembre 1976), de nombreux commentaires ou réactions ont été adressés à la revue. André Wartelle répond en 1977 à plusieurs  critiques de jurassiens dont celles de M. de Mérona,  de Pierre Jeandot défenseurs de la thèse Alésia = Salins et d'Aimé Genevaux de Lons-le-Saunier. Il revient sur l'itinéraire de retraite de l'armée de secours et sur les combats dans la plaine de Syam.

Cote de classement: 
J-1977-00917

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia et les voies antiques

Long texte de Mireille Viala qui expose un ensemble de données érudites relatives aux voies antiques dans l'est de la France et plus particulièrement en Franche-Comté et dans le Jura. L'auteur donne des détails sur les chemins et routes antiques de franchissement du Jura, plus particulièrement sur l'oppidum barré de la Chaux-des-Crotenay avec rappel des données cartographiques, géologiques, archéologiques. Elle cite de nombreux auteurs et érudits, anciens ou modernes. 

Cote de classement: 
J-1989-00907

La traversée du Jura

Etude exhaustive des itinéraires de franchissement du Jura, des romains aux temps modernes par Georges Reverdy, ingénieur des Ponts et Chaussées et auteur de l'Atlas Historique des Routes de France (1986). L'auteur indique que deux routes traversaient le massif en dehors des passages extrêmes assez fréquentés de Jougne et de Nantua (avec les cluses leur correspondant) : l'une de Lons-le-Saunier à Genève via Saint-Claude et le col de la Faucille, l'autre de Salins à Champagnole, Morez et le col de Saint-Cergue.

Cote de classement: 
J-1990-00882

L'étrange histoire d'Alise-Aliisia-Alisia

Dans cet article du Jura Français de janvier-mars 1966, Pierre Jeandot, défenseur de la thèse Alésia = Salins, reprend la question de l'identification officielle d'Alise avec l'Alésia de César  sur la base de la seule inscription gallo-romaine Alisiia découverte sur le site d'Alise-Sainte-Reine. Jeandot revient sur l'étymologie d'Alésia, reprenant certains arguments développés par Xavier Guichard dans “Eleusis-Alesia”.

Cote de classement: 
J-1966-00791

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Notes sur le plateau de Chatelneuf avant le Moyen Âge

Importante communication de Louis Abel Girardot de 1888 relatant ses découvertes archéologiques - notamment des vestiges romains - sur le plateau de Chatelneuf. L'archéologue fait d'abord un inventaire des antiquités celtiques et gallo-romaines observées sur le Plateau de Chatelneuf. Il détaille ensuite les fouilles qu'il a entreprises sur le Chatelet de Chatelneuf (mise à jour d'un fossé avec parapet, d'un foyer, de pointes de flèches et d'autres mobiliers).

Cote de classement: 
O-1889-00770

La question d'Alésia: examen critique de la solution proposée par M. Colomb (1)

1ère partie d'un long article de Paul Faugeroux paru dans le Pays Comtois en 1935 et contestant les arguments de Georges Colomb défendant la localisation d'Alésia à Alaise. Evoquant préalablement les Mandubiens  dont l'origine du nom serait liée, à tort, au Doubs, il reconnaît à Georges Colomb la rigueur de sa méthode (partir du texte de César et uniquement de lui), mais se propose de critiquer son application. Il examine attentivement, dans ce 1er article, les mouvements de César en -52 puis son itinéraire de retraite vers la Province.

Cote de classement: 
J-1935-00756

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Grâce au portrait-robot: Alésia, la fin d'un mythe

Robert Curtat fait une présentation de l'hypothèse ou découverte d'André Berthier localisant Alésia à Chaux-des-Crotenay. Il rappelle l'historique de la contestation de la localisation du site officiel (mention des faux reconnus). Il présente le portrait-robot établi par André Berthier et les résultats des premières reconnaissances sur le terrain.

Cote de classement: 
J-1984-00725

Une voie antique dans le Haut-Jura

Communication de l'historien jurassien Honoré Carrez à la Société d'Emulation du Jura en 1909. L'auteur évoque la multiplicité des voies de communication anciennes qui sillonnent la Séquanie alors que peu de voies semblent traverser le Haut-Jura. Il démontre toutefois que l'antique passage par le Col de Saint-Cergue a été un lieu de communication important entre l'Helvétie et la Séquanie. Il analyse ensuite, avec beaucoup de précision, la voie qui permet de passer du Grandvaux au Val de Miège avec un embranchement passant par Chaux-des-Crotenay (Vie du Four). 

Cote de classement: 
J-1909-00700

A propos d'une nouvelle Alésia comtoise

L'archéologue Richard Adam considère dans cet article de 1984 de la Revue Archéologique de l'Est et du Centre-Est que l'hypothèse qui veut situer Alesia à Syam-Cornu est rendue non seulement improbable par l'absence de découvertes archéologiques significatives, mais surtout impossible pour des raisons internes. Le site proposé est en effet trop favorable aux défenseurs pour que les Romains y aient échappé à l'anéantissement.

Cote de classement: 
J-1984-00646

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Genève