Laumes (les)

Plaine au pied du Mont Auxois (Côte-d'Or). Est un élément du site officiel de la bataille d'Alésia.

Alésia : l'état des lieux - Il faut fouiller Syam

L'Est Magazine fait le point sur l'affaire Alésia avec un dossier-reportage de Fred Jimenez (4 janvier 2004). Retour sur l'historique de la controverse avec le point de vue de Michel Reddé pour Alise-Sainte-Reine et Thierry Secrétan pour Syam Chaux-des-Crotenay. Reddé est prêt à faire débloquer des crédits pour fouiller Syam, mais “quel intérêt si c'est simplement pour prouver qu'Alésia n'y est pas?

Cote de classement: 
J-2004-02592

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Dossier établi par M. Jacques Houssain

Important dossier pédagogique de Jacques Houssain établi pour ses élèves et présenté à l'occasion d'une conférence à Saint-Jean de Passy le 16 juin 1997 et présentant l'ensemble des éléments à connaître pour appréhender l'affaire Alésia. De nombreux tableaux listent des points de repère, des dates, des lieux, des personnages, des chiffres, des documents... Le texte de César est repris de façon didactique, notamment pour aider à comprendre les évènements de l'année -52 ainsi que les données-clés du siège, de l'avant-siège et de l'après-siège.

Cote de classement: 
L-1997-02576

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Allez'y, alésia!

Au début de 1994, André Berthier entre en contact (via le général Famy) avec le Commissaire de Marine Jean Delaborde qui a réalisé un carnet de 30 croquis humoristiques originaux sur la controverse de la localisation d'Alésia (dessins produits entre 1990 et 1994). Le Conseil d'administration de l'A.L.E.S.I.A. donnera son accord pour la publication (petit tirage) de ce carnet de croquis. Jean Delaborde, avec beaucoup de finesse, évoque la controverse qui a opposé Alaise et Alise et récemment Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
O-1994-02575

162 - Les historiens de l'Alésia du siège

Dans son bulletin 162 (30 décembre 1983), Guy Villette , après avoir repris un article de Joël Le Gall de 1983, ré-étudie les textes des divers auteurs antiques ayant évoqué la bataille d'Alésia et met en avant les erreurs d'interprétation des défenseurs de la thèse alisienne. Pour Villette, les textes sont formels, la bataille a bien eu lieu en Séquanie alors que César fuyait la Gaule. Un long développement est consacré à la phrase “Cum Caesar...” .

Cote de classement: 
J-1983-02571

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 6 juin 1986 de G. Villette à M. Mangin : arguments contre la localisation d'Alésia à Alise

Copie à A. Berthier d'une lettre que Guy Villette adresse le 6 juin 1986 à Michel Mangin, professeur à l'Université de Besançon. Avec son style inimitable, Villette développe d'abord des éléments de toponymie relatifs aux Laumes et à la Brenne et démontre que toute la plaine face au Mont Auxois est marécageuse et a nécessité la réalisation de nombreux fossés de drainage. Quant aux vestiges ou mobiliers découverts dans les fossés de Grésigny ils ne seraient pas ceux d'une "congeries" (butin pris à l'ennemi...

Cote de classement: 
C-1986-02563

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : la guerre continue

Bernard Guillot (à son tour) rappelle dans le Progrès du 9 novembre 2003 l'historique de la controverse sur la localisation d'Alésia. Le site officiel contesté dès l'origine (années 1860) s'est vu opposer le site d'Alaise dans le Doubs jusque dans les années 1950. En 1962, André Berthier relance le débat en inventant (et confirmant sur le terrain) le site d'Alésia - Chaux-des-Crotenay à l'aide d'un portrait-robot établi à partir des données du texte de César.

Cote de classement: 
J-2003-02546

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Où le site de Salins continue à s'opposer au site d'Alise + Episode des pentes declivia devexa

Pierre Jeandot, inventeur de la localisation d'Alésia à Salins-les-Bains, publie pendant plusieurs mois de 1965-1966 des chroniques dans l'hebdomadaire France-Jura en relation avec l'affaire Alésia. Trois numéros sont consacrés en novembre 1965 à la question de l'attaque des camps romains et plus particulièrement de l'attaque des abrupts (loca praerupta) puis à la question de l'épisode final des pentes “declivia devexa”.

Cote de classement: 
J-1965-02517

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Découvertes faites à Alésia en 1975 et 1976

Joël Le Gall et René Goguey présentent les résultats des découvertes faites à Alésia (Alise-Sainte-Reine) en 1975 et 1976. Sur le replat de la Croix-Saint-Charles, des vestiges d'un murus gallicus ont été mis à jour. Des sondages ont aussi été réalisés dans la plaine des Laumes, mais les résultats ne sont pas probants.  La photographie aérienne a par contre permis de découvrir des éléments importants de la ville gallo-romaine.

Cote de classement: 
J-1977-02415

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Conférence d'André Berthier - 29 janvier 1994

Conférence donnée par André Berthier, le 29 janvier 1994 à Saint-Denis, lors de la 8ème AG de l'Institut Vitruve. Berthier évoque en tout premier lieu le programme de fouilles lancé à Alise-Sainte-Reine en 1991 (60 fouilleurs pendant 60 jours) et qui débouche sur des résultats négatifs en ce qui concerne l'Alésia de César (camps de Napoléon III non retrouvés, pas de nouvelles monnaies découvertes ni de javelots ou lances...).

Cote de classement: 
J-1994-02407

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note du 23 août 1995 de P. Aymard : visites des fouilles aux Laumes

Compte rendu critique de Pierre Aymard (visite guidée) sur la fouille-école de l'été 1995 réalisées au Sud-Ouest de l'oppidum du Mont Auxois par 25 étudiants d'archéologie de l'Université de Dijon. Un mur de soutènement a été dégagé, baptisé “murus gallicus” alors qu'aucune trace de poutre en bois n'a été observée. Ont été découverts des fonds de cabanes ou caves gallo-romaines ainsi qu'un puits cylindrique non achevé (absence d'eau!...). Plusieurs mobiliers gaulois et gallo-romains ont également été trouvés. 

Cote de classement: 
L-1995-02216

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Laumes (les)