Conférence d'André Berthier - 29 janvier 1994

Origine du document:

Lieu de conservation:

Type de document:

Cote de classement: 
J-1994-02407

Auteur personne physique:

Langue:

Date: 
1994

Affaire / dossier:

Pagination: 
6 p.
Année de production: 
1994

Titre Revue Périodique:

Mention d'illustration: 
Photo d'André Berthier
Numéro périodique: 
7-8
Références pages de la source: 
pp. 15-20
Note: 

Conférence donnée par André Berthier, le 29 janvier 1994 à Saint-Denis, lors de la 8ème AG de l'Institut Vitruve. Berthier évoque en tout premier lieu le programme de fouilles lancé à Alise-Sainte-Reine en 1991 (60 fouilleurs pendant 60 jours) et qui débouche sur des résultats négatifs en ce qui concerne l'Alésia de César (camps de Napoléon III non retrouvés, pas de nouvelles monnaies découvertes ni de javelots ou lances...). Il revient ensuite sur les données de géographie, de topographie, d'archéologie et de philologie qui toutes vont à l'encontre des affirmations péremptoires des tenants de la thèse alisienne. Berthier évoque alors le complot qui vise à maintenir la fiction d'Alise et la coalition des universitaires et des gens attachés à leurs intérêts politiques, financiers, touristiques. En ce qui concerne les recherches sur Chaux-des-Crotenay, Berthier donne un double objectif : militaire et cultuel. Pour les fouilles, il faut, selon lui, avancer avec prudence et bien comprendre qu'aux vestiges militaires ont sûrement pu venir se superposer des vestiges cultuels commémoratifs de la bataille (cf. fanum au Camp Nord), avec une sacralisation romaine des lieux mais selon des traditions celtiques. Il termine son intervention en évoquant la ville sainte (métropole de toute la celtique) sise sur l'oppidum , avec ses nombreuses structures anthropiques vraisemblablement religieuses. Bien qu'âgé de bientôt 87 ans, Berthier se dit heureux de voir le train d'Alésia mis sur de bons rails.

Descripteurs archéologiques:

Descripteurs historiques:

Descripteurs méthodologiques:

Notices associées: 

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.