Salins-les-Bains

Ville du pied du Jura. Considérée par certains comme une possible localisation d'Alésia.

Le plan topographique de l'Alésia des Mandoubiens

Après s'être appuyé sur la méthode JBSDLS (voir J-1995-01321), André Denervaud présente une nouvelle méthode dans la revue “Vu du Doubs” (Conseil général du Doubs) qui permet de localiser  Alésia à Salins.  Cette méthode O.E.T. , mise au point par l'association “Où es tu?”, reprend la méthode du portrait-robot appliquée à une traduction mot à mot du texte de César. Cela aboutit à une solution unique, incontestable : Salins est bien Alésia. Denervaud renvoie aux travaux de Pierre Jeandot.

Cote de classement: 
J-1997-02506

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : les textes désignent Salins...

Le Progrès du 8 janvier 1998 publie un long texte émanant de Marcel Jeandot, Président de l'Association Scientifique et Historique du Pays de Salins, rendant compte d'un exposé de Henri Eschbach sur la thèse Salins-Alésia. Ce dernier s'en prend à André Berthier dont la méthode du portrait-robot “fait moderne, réaliste” et sur l'usage fait de la traduction erronée de Constans. Eschbach se prend alors à donner une leçon de méthode  pour démontrer que Salins est bien l'Alésia de César.

Cote de classement: 
J-1998-02505

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Bataille de thèses autour d'Alésia

Compte rendu de la conférence donnée à Salins par C. de Mérona en compagnie de P. Jeandot dans le cadre d'une rencontre de l'association La Séquanie Saliférienne. Les fouilles entreprises à Alise, Syam et Salins n'apportent à ce jour aucune réponse indiscutable. 

A dater entre 1965 (création de la Séquanie Salifériennne cette année là) et le début des années 70.

Cote de classement: 
J-XXXX-02502

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La dernière bataille d'Alésia

Christine Coste aborde, dans Notre Temps d'octobre 2001, la question de la localisation d'Alésia. Une trentaine de communes revendiquent le site. C. Coste revient sur l'historique de la controverse créée depuis la décision de Napoléon III tranchant en faveur d'Alise-Ste-Reine contre Alaise et aussi sur la contestation des résultats des fouilles réalisées sur le site officiel. Elle aborde alors la démarche et la thèse d'André Berthier qui à partir de 1962 localise Alésia à Chaux-des-Crotenay - Syam. Pour C.

Cote de classement: 
J-2001-02500

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia

La revue Temporalis consacre 3 pages à Alésia en reprenant la démarche de caractérisation de la localisation du site de la bataille grâce aux données de César (démarche de “portrait-robot” qui ne fait toutefois pas référence à celle d'André Berthier). Ayant défini toutes les conditions à remplir, l'article cite 11 lieux qui postulent à être la véritable Alésia, dont Alise Ste-Reine, Alaise, Izernore, Ully, Chaux-des-Crotenay... L'auteur invite ses lecteurs à aller visiter les lieux et se faire une opinion. Salins et Chaux-des-Crotenay semblent tenir la corde...

Cote de classement: 
J-2001-02499

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia en Séquanie : les Commentaires du Centurion. Note de lecture

On relate dans Le Casoar du 2 février 1993 la sortie du livre du Colonel Henri Le Mire qui se présente comme un “ouvrage de bon sens” et de remise en ordre des idées sur Alésia. L'auteur de l'article évoque les atermoiements de Le Mire sur la localisation d'Alésia qui, en tout état de cause ne peut être Alise-Sainte-Reine (“disqualifiée”). Alors : Salins ou Chaux-des-Crotenay ? 

Cote de classement: 
J-1993-02473

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La Chaux-des-Crotenay

Présentation synthétique en 1955 par Albert Guérillot de l'histoire et des spécificités de Chaux-des-Crotenay. A noter la mention suivante faite par l'auteur : “les Séquanes, bien avant l'arrivée des Romains, ont occupé La Chaux ; on a retrouvé dans les environs des traces de leur séjour”.

Cote de classement: 
J-1955-02416

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Compte rendu de la conférence présentée à Salins le 24.11.1995 par M. Denervaux

Compte rendu de Claude Allard à André Berthier sur la conférence de A. Denervaux à Salins le 24 novembre 1995. Le compte rendu est adressé à Jacques Berger, Président de l'A.L.E.S.I.A.. Suivie par environ 140 personnes, cette conférence a manifestement été une démonstration des remarquables capacités oratoires du conférencier... au détriment de la rigueur scientifique et historique.

Cote de classement: 
L-1995-02223

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de sept.-oct. 1993 de C. Allard à A. Berthier : travaux réciproques et conférence Jeandot

Le 10 septembre 1993, Claude Allard écrit à André Berthier pour lui expliquer sa démarche et lui proposer de confronter leurs points de vue réciproques, en dépit des divergences (plus sur la tactique que sur la stratégie). Il souligne le fait de toujours soutenir la thèse Berthier (ce que certains proches de Berthier semblent vouloir nier) et indique aussi avoir pris la décision de publier ses travaux, essentiellement pour les protéger par un dépôt légal (non pas pour s'opposer à Berthier). 

Cote de classement: 
C-1993-02148

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres de janv.-mars 1985 de G. Villette à J. Le Gall et A. Berthier :

Le 21 janvier 1985, Guy Villette répond à un envoi de Joël Le Gall en faisant une critique assez sévère des thèses de Rambaud et Harmand. Il critique aussi la démarche de M. Goguey qui “outrepasse les possibilités de ses talents de photographe aérien en tenant pour césariens les travaux observés auprès d'Alise”. Pour Villette, le Mont Auxois reste le tenant du titre parce qu'on y  a fouillé alors que  Chaux-des-Crotenay n'est que le challenger puisque les fossés n'ont pas encore été fouillés.

Cote de classement: 
C-1985-02018

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Salins-les-Bains