Salins-les-Bains

Ville du pied du Jura. Considérée par certains comme une possible localisation d'Alésia.

L'herméneutique va-t-elle trancher la vieille querelle d'Alésia?

Ce petit article du Figaro de septembre 1970 évoque la controverse de la localisation d'Alésia, suite aux travaux de l'abbé Horn (curé de Malans dans le Doubs) qui a repris la traduction du texte de César. Selon l'abbé Horn, Alésia, d'après le texte latin, est forcément en Séquanie et pour lui les très nombreuses trouvailles des 1er et 2ème siècles faites à Alise sont incompatibles avec le fait qu'Alésia fut entièrement rasée et incendiée. L'abbé Horn (n'ayant pas eu connaissance de la thèse d'André Berthier) penche pour une localisation à Ornans, Alaise ou Salins.

Cote de classement: 
J-1970-01693

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : à Salins ou à Chaux-des-Crotenay?

Cet article du Progrès du 20 avril 1999 donne l'occasion à Jacques Berger (Président de l'A.L.E.S.I.A.) de répondre aux arguments avancés par Pierre Jeandot pour localiser Alésia à Salins. Pour Berger, c'est la thèse d'André Berthier (Chaux-des-Crotenay) qui inquiète les officiels de l'archéologie française et non la thèse de Salins. On rappelle à cet égard la tenue du colloque du 6 février 1998 à l'Institut Catholique de Paris comme la sortie en 1999 d'articles confrontant Alise-Ste-Reine et Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-1999-01658

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Assemblée générale d'A.L.E.S.I.A.: petits problèmes entre amis

L'article des Dépêches- Le Progrès rend compte de la tenue de l'assemblée générale de l'association A.L.E.S.I.A. le 14 août 1999 (plus sereine qu'en 1998). Le Président Berger souhaite d'emblée que l'association reste bien sur le terrain de la recherche historique et ne s'engage pas sur des débats politiques. Les travaux ont surtout porté en 1999 sur la reconnaissance des défenses sur les flancs Ouest et Sud de l'oppidum.

Cote de classement: 
J-1999-01653

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

159 - Les deux Alésia

Texte dense de l'Abbé Guy Villette d'avril 1983 (bulletin 159) qui évoque l'incessante contestation sur la localisation d'Alésia depuis les années 1860. Il revient sur les arguments des “alisiens” ou autres défenseurs de la thèse alisienne contrant la contestation avec des références précises à de nombreux auteurs. Il développe une critique de la méthode historique insistant sur la nécessité de s'appuyer sur l'ensemble des sources disponibles et de se méfier des biais de la toponymie.

Cote de classement: 
J-1983-01623

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia-Syam. IV - L'emplacement des quartiers habités dans le site d'Alésia

Dans ce 4ème article paru en juillet-août 1970 dans Les Dépêches, René Potier aborde la question de la nature de la “ville” d'Alésia en s'opposant aux défenseurs de Salins qui distinguent une “urbs” basse et un oppidum refuge fortifié en hauteur . Potier évoque tout d'abord la position “élevée” de la ville... qu'il est impossible de prendre autrement que par un siège.

Cote de classement: 
J-1970-01587

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia-Syam. III - Flumen et rivus chez César

Dans ce 3ème article des Dépêches (été 1970), René Potier précise l'emploi des mots flumen et rivus par César pour désigner des cours d'eau. Pour Potier, contrairement à ce que dit Carcopino, flumen désigne un cours d'eau important et ne s'applique donc ni à l'Oze ni à l'Ozerain. Par opposition, les rivi sont de petits cours d'eau,  généralement non signalés par César.

Cote de classement: 
J-1970-01586

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Notice sur la contrée du Comté de Bourgogne appelée “Pagus Scodingorum”

Jules Finot évoque, dans ce texte de 1872, les 4 “pagus”, ou régions, constitutifs de la Séquanie conquise par les Burgondes. Il consacre l'essentiel du texte au “pagus Scodingorum” qui embrassait l'arrondissement de Lons-le-Saunier, la partie montagneuse de celui de Poligny et quelques lambeaux de celui de Saint-Claude.

Cote de classement: 
O-1872-01543

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La Franche-Comté ancienne. Ariarica

Ernest Girard présente, en 1892, une analyse des itinéraires traversant la Franche-Comté (Séquanie). Il s'attarde plus particulièrement sur la grande voie traversant le Jura par le col de Jougne, mentionnée par Strabon, l'Itinéraire d'Antonin et la Table de Peutinger. L'Itinéraire d'Antonin place une station entre Orbe et Beançon (Ariarica) alors que la Table de Peutinger en place deux (Abiolica et Filo-Musiaco). L'auteur fait ressortir la divergence entre les deux représentations et tente de résoudre le problème.

Cote de classement: 
J-1892-01542

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les lecteurs écrivent... revue de presse

Deux lecteurs commentent les articles publiés par les Dossiers de l'Histoire en 1982 et 1983, l'un sur le col de Saint-Cergue, l'autre posant des questions sur le site de Syam-Cornu (en comparant par rapport au site de Salins-les-Bains). Une revue de presse (articles de 1982) est par ailleurs présentée par Antoinette Brenet

Cote de classement: 
J-1983-01510

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia-Salins. Le combat continue

A l'occasion de l'assemblée générale de l'Association scientifique et historique du Pays de Salins, le Progrès rappelle la polémique sur la localisation d'Alésia et les travaux menés par Pierre Jeandot pour faire reconnaître le site de Salins comme véritable Alésia.

Cote de classement: 
J-1990-01429

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Salins-les-Bains