Hirtius

Hirtius Aulus (90 av. J.C. - 43 av. J.C.)

Légat de César en Gaule jusqu'en 54, tribun puis consul (en -43), auteur du huitième et dernier livre des Commentaires de César sur la Guerre des Gaules.

Six lettres de janvier à mars 1983 de G. Villette à A. Berthier : correspondance avec Colbert de Beaulieu

Le 18 janvier 1983, Guy Villette informe André Berthier de ses échanges soutenus avec J.B. Colbert de Beaulieu. Il est clair pour lui que les monnaies trouvées à Alise prouvent bien qu'un siège y a eu lieu mais après la Guerre des Gaules. Le 12 février suivant, il évoque les publications récentes (Dossiers de l'Histoire, La Croix, République du Centre) et surtout indique à Berthier que Colbert de Beaulieu est désormais converti à la thèse Chaux-des-Crotenay et admet que les monnaies gauloises d'Alise ne s'arrêtent pas en -52 mais en -50.

Cote de classement: 
C-1983-01997

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

157 - Une lecture de César pour comprendre Alésia. 2ème partie

De quelques différences de lecture. L'abbé Guy Villette poursuit dans son bulletin ronéotypé N°157 (31 oct. 1982) son analyse critique du texte de César en confrontant le Bellum Gallicum avec les textes d'autres auteurs anciens. Dans ce texte très long et très dense, Villette analyse les différences d'interprétation du texte césarien par divers auteurs contemporains. Il poursuit l'index des noms propres déjà donné dans son bulletin 156.

Ce texte sera repris par la revue Les Dossiers de l'Histoire (N°41 - janvier-février 1983). 

Cote de classement: 
J-1982-01988

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La question d'Alésia: examen critique de la solution proposée par M. Colomb (3)

3ème partie d'un long article de Paul Faugeroux paru dans le Pays Comtois en 1935 et contestant les arguments de Georges Colomb défendant la localisation d'Alésia à Alaise. L'auteur reprend la question des cours d'eau léchant les deux côtés de l'oppidum ainsi que celle de la plaine en avant de l'oppidum : détaillant avec une certaine objectivité le texte de César, il démontre que l'application du texte à Alaise par Colomb n'est pas possible. L'auteur reproche à Colomb, non pas d'adapter le paysage au texte de César mais de faire l'inverse.

Cote de classement: 
J-1935-01750

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Céséria

Un texte important à découvrir. Dans son Annuaire du Département du Jura pour l'année 1854, dans la partie dite “Annales anciennes”, à l'entrée “Céséria” (aujourd'hui Sézéria), l'érudit Désiré Monnier développe ses “impressions” relatives aux localisations d'Alésia et du combat de cavalerie préliminaire.

Cote de classement: 
O-1854-01541

Et là, vraiment toute la Gaule fut occupée

Le journaliste Pierre Barthélémy fait le point des connaissances sur la dernière bataille de César en Gaule à Uxellodunum. La localisation de cette bataille a longtemps été controversée, Napoléon III ayant décrété celle-ci sur une boucle du Lot en face de Luzech. Dès 1865, des opposants à cette décision fouillent du côté du Puy d'Issolud et y découvrent des fers de traits de lance, des pointes de flèches, etc.

Cote de classement: 
J-2004-01398

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Encore la question d’Alésia

Louis Richard, enseignant à Caen, commente l'article de René Potier paru dans le numéro 2 de 1968 de la même revue L'Information Historique. Le texte tente de prendre une certaine distance par rapport aux affirmations de Potier se développant selon la thèse d'André Berthier de localisation d'Alésia à Syam-Cornu. Richard insiste sur les imprécisions du texte de César et reprend la thèse de Rambaud sur les déformations voulues du texte de César.

Cote de classement: 
J-1968-01204

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Brigands et mercenaires de la fin de l’indépendance gauloise à travers le Bellum Gallicum

Dans cet article de la revue Annales Latini Montium Arvernorum de 1991, Jean-Yves Guillaumin s'intéresse, à travers le texte de César, aux   gaulois marginaux ne relevant pas de la classe dirigeante (les equites et les druides) : brigands, mercenaires et autres gaulois de la plebs. Ces marginaux ou latrones sont recrutés par les chefs de l'insurrection gauloise.  Les statères frappés par Vercingétorix ont pu être créés pour payer ces latrones intervenant comme mercenaires.

Cote de classement: 
J-1991-01175

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Un nouveau site pour Alésia ?

Premier article de René Potier consacré à Alésia - Chaux-des-Crotenay. Venant de découvrir le travail d'André Berthier, grâce à l'article de Jean-Marie Dunoyer dans Le Monde (25 janvier 1967), l'auteur confirme, à travers ses propres recherches, la plausibilité de l’hypothèse d’André Berthier localisant Alésia à Syam – Chaux-des-Crotenay. L'article, étude philologique détaillée, précise les interprétations à donner aux Commentaires de César.

Cote de classement: 
J-1968-01058

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Salins = Alésia (suite)

Défense par Pierre Jeandot en 1961 de la localisation de Salins, en réponse à des questions de lecteurs de la Nouvelle Revue Franc-Comtoise: développements sur les refuges des Celtes, sur Oppidum et Urbs et sur l'Alésia des Mandubiens (la ville est distincte de l'oppidum-refuge). Pour Jeandot, en tout état de cause, la ville d'Alésia des Mandubiens ne peut pas être l'Alisiia gallo-romaine d'Alise du fait même d'une configuration en oppidum-ville sans citadelle. 

Cote de classement: 
J-1961-00794

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia des Mandubiens? Ni Alaise... Ni Alise-Sainte-Reine.

Poursuite d'un article de Pierre Jeandot dans la Nouvelle Revue Franc-Comtoise (N°13) de 1957.  Défenseur de la thèse Alésia = Salins, Jeandot fait la critique de la thèse de Georges Colomb Alésia = Alaise sur la base de l'improbabilité de localiser le combat préliminaire de cavalerie à Pesmes en s'appuyant sur le texte de César. Pour Jeandot, l'apport de Colomb reste essentiel mais la localisation d'Alésia à Alaise ne correspond en rien aux données de César.

Cote de classement: 
J-1957-00792

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Hirtius