Jal P.

Jal P. (1924 -   )

Latiniste. Traducteur de l'Histoire romaine de Tite-Live.

Deux lettres de juin 1986 de J.Y. Guillaumin à A. Berthier : thèse + Ully

Dans ces 2 lettres du 13 et du 16 juin 1986, Jean-Yves Guillaumin fait le point avec André Berthier sur sa thèse et sa soutenance (jury à constituer). Il va tenir compte d'une importante documentation fournie par Berthier. Il revient aussi sur la demande de Berthier de développer la thèse de la localisation d'Alésia à Ully (Ornans) pour étoffer la partie de la thèse relative au portrait-robot.

Cote de classement: 
C-1986-02839

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettres de mars 1985 de P. Jal et J. Le Gall au Président de l'assoc. G. Budé : défense d'Alise

Le Président de l'association Guillaume Budé avait écrit à Joël Le Gall pour lui demander d'apporter des arguments face aux détracteurs de la thèse alisenne (lettre transmise par Paul Jal). Dans une longue lettre de 3 pages, tentant de répondre aux critiques formulées, Le Gall évoque successivement les points suivants : 

Cote de classement: 
C-1985-02598

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en mai-juin 1985 entre G. Villette et R. Adam : controverse Alise, Chaux, Guillon

Le 20 mai 1985, Richard Adam répond à une lettre du 11 mai de Guy Villette au sujet de son article dans la Revue Archéologique de l'Est. Il évoque des rédactions successives de cet article ainsi que les pamphlets diffusés à la Sorbonne par certains défenseurs de la thèse Berthier. Adam mentionne les lettres reçues de B. Fèvre, le découvreur du site de Guillon, un “monomaniaque”. Pour Adam, il faut que les directeurs régionaux autorisent les fouilles sur les deux sites de Guillon et de Chaux.

Cote de classement: 
C-1985-02017

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A la recherche d’Alésia. I – Il faut fermer les petites chapelles et ouvrir un temple

René Potier commence une série de plusieurs  articles qui paraîtront dans Les Dépêches en juillet et août 1970. L'auteur commence son article en rappelant que les jurassiens ont raison de revendiquer la localisation d'Alésia chez eux (Séquanie); tous les textes antiques vont dans ce sens en dépit des dénégations des tenants de l'archéologie officielle. Il recommande aux différents clans jurassiens de s'unir dans une “association des amis d'Alésia”.

Cote de classement: 
J-1970-01327

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Réflexions sur une “Question d’Alésia” (suite)

Cet article de René Potier  est la 2ème partie d'un texte dont le début a été publié par la revue l'Information Historique en novembre 1971. L'auteur réexamine les éléments clés du texte de César et précise dans un premier temps l'itinéraire de fuite de César vers la province à travers la Séquanie. A partir des textes d'autres auteurs antiques, il conteste les affirmations non acceptables des défenseurs de la thèse officielle ou alisienne et explique pourquoi l'itinéraire Langres-Dole-Poligny-Genève est le seul plausible. 

Cote de classement: 
J-1972-01134

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Petits détails dans une grande théorie

Danielle Porte présente dans un article de 2005 à multiples facettes des arguments pour contre-carrer des affirmations tenues ici et là par divers auteurs défendant généralement la thèse officielle d'Alise. Elle revient sur “altero die” qui veut bien dire “le lendemain”, en synonymie avec “Postero die”. Elle met en cause l'affirmation de la numismate Brigitte Fischer à propos de monnaies mandubiennes, qui, après rectification par la spécialiste, n'ont jamais été trouvées.

Cote de classement: 
J-2005-00187

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Jal P.