Joly J.

Joly Joseph (abbé)

Directeur des antiquités pré-historiques de Bourgogne. Contribue aux fouilles du Mont Auxois dans les années 1950-70. Considère qu'Alésia n'est pas une ville mais un refuge. 

203 - Pline et les bronziers d’Alise-Sainte-Reine

Dans son bulletin ronéotypé 203 de septembre 1987, l'abbé Guy Villette tente de démontrer que l'Alésia que décrit Pline l'Ancien comme cité caractérisée par le savoir-faire de ses “bronziers” est bien Alise-Sainte-Reine mais ne saurait être en aucun cas l'Alésia du siège de César (celle-ci est à Chaux-des-Crotenay comme André Berthier l'a prouvé dès 1962). Il revient sur le dépôt d'armes et de monnaies trouvées au Rabutin qui pourrait s'expliquer comme possible sacrifice rituel (cf. A.

Cote de classement: 
J-1987-02997

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de mai 1983 de H. Goudet à A. Berthier : “ébranlement de convictions” après la parution des Dossiers de l'Histoire

Un professeur de français au lycée Carnot de Dijon (Henri Goudet) fait part à André Berthier de son “ébranlement” suite à la lecture des numéros des Dossiers de l'Histoire (prêtés par un de ses élèves de 5ème). Dans une première lettre, il souligne la rigueur scientifique de la démarche d'André Berthier (portrait-robot). Après avoir fait travailler ses élèves sur cette affaire Alésia, il pose plusieurs questions à Berthier. Celui-ci lui répond le 5 mai suivant. Dans une seconde lettre, il indique que les réponses de Berthier ont achevé d'ébranler ses convictions.

Cote de classement: 
C-1983-02967

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles du siège d'Alésia. Rapport triennal (1992-1994) et Rapport d'ATP - Inventaire des fouilles de 1905 à 1990

Inventaire des fouilles réalisées à Alise-Sainte-Reine de 1905 à 1990 (avant les fouilles Reddé). Le document présente de courtes descriptions des résultats des fouilles (de Le Gall, Bénard, Rabeisen, Goguey et autres) pour la circonvallation, la contrevallation, le camp B et le fossé de 20 pieds.

Cote de classement: 
L-1994-02657

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles du siège d'Alésia. Rapport triennal (1992-1994) et Rapport d'ATP - Les camps

Dans cette partie du rapport des fouilles 92-94 d'Alise, Michel Reddé présente les résultats relatifs aux camps et castella romains. Au camp C (un ovale grossier) abondamment photographié dans le passé par R. Goguey, ont été découvertes deux balles de fronde avec les inscriptions T.LABI et T.LA que Reddé met en lien avec Titus Labenius. Une porte défendue par un titulus sera également mise à jour (voir sur ce point les observations critiques des opposants à la thèse officielle). Le détail des fossés est indiqué.

Cote de classement: 
L-1994-02653

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettres de mars 1985 de P. Jal et J. Le Gall au Président de l'assoc. G. Budé : défense d'Alise

Le Président de l'association Guillaume Budé avait écrit à Joël Le Gall pour lui demander d'apporter des arguments face aux détracteurs de la thèse alisenne (lettre transmise par Paul Jal). Dans une longue lettre de 3 pages, tentant de répondre aux critiques formulées, Le Gall évoque successivement les points suivants : 

Cote de classement: 
C-1985-02598

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Remarques de R. Schmittlein au Colloque de Dijon de 1966 “Connaissance d'Alésia”

Contribution de Raymond Schmittlein au Colloque des 5-6 juillet 1966 de Dijon “Connaissance d'Alésia”. L'auteur (Vice-Président de l'Assemblée Nationale et érudit spécialisé sur César et la Guerre des Gaules) donne des clarifications sur les effectifs des légions romaines et sur les problèmes posés par la cavalerie avant et devant Alésia (développement sur la cavalerie germaine). Schmittlein déroule son argumentation sur la base de la localisation Alésia=Alise. Le texte se termine par un propos plus général sur Vercingétorix.

Cote de classement: 
O-1966-02585

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Découvertes faites à Alésia en 1975 et 1976

Joël Le Gall et René Goguey présentent les résultats des découvertes faites à Alésia (Alise-Sainte-Reine) en 1975 et 1976. Sur le replat de la Croix-Saint-Charles, des vestiges d'un murus gallicus ont été mis à jour. Des sondages ont aussi été réalisés dans la plaine des Laumes, mais les résultats ne sont pas probants.  La photographie aérienne a par contre permis de découvrir des éléments importants de la ville gallo-romaine.

Cote de classement: 
J-1977-02415

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Mais où donc se situait Alésia

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Rappelant que 7 villes grecques se vantaient d'avoir vu naître Homère, Roger Grapinet dénombre pas moins de 9 localités françaises revendiquant l'honneur d'avoir été l'Alésia de César. Il les nomme et donne un commentaire sur chaque : Alès, Izernore, Novalaise, Aluze, Salins, Auxonne, Luxeuil, Alaise et Alise-Sainte-Reine. Il revient sur la controverse de la localisation à partir des années 1850 (Alaise).

Cote de classement: 
J-1968-01709

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Saint-Germain-en-Montagne - Inventaire historique et archéologique communal

Fiche-inventaire historique et archéologique de la commune de Saint-Germain-en-Montagne  établie par l'association ArchéoJuraSites pour le compte de la Communauté de communes “Champagnole Porte du Haut Jura”. La fiche comprend : a) une liste de vestiges, monuments, sites historiques ou archéologiques particuliers (avec pointage sur des cartes), b) une bibliographie relative à ces artefacts, c) des extraits de textes publiés donnant d'utiles informations sur ces structures, sites et autres vestiges. 

Cote de classement: 
L-2011-01576

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site d’Alésia - I

Première partie d'un long article de J. Carcopino paru en 1958 dans la Revue des Deux-Mondes. Dans cette première partie, Carcopino s'attaque à la thèse d'Alaise défendue très tôt par Quicherat et reprise au 20ème siècle par Georges Colomb. Il avance d'abord l'argumentation de la toponymie qui ne peut en tout état de cause différencier Alaise d'Alise (à noter que Carcopino avance ici l'idée d'une migration des Celtes de Franche-Comté vers la Bourgogne).

Cote de classement: 
J-1958-01243

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Joly J.