Mérona C. (de)

Mérona (de) Christian (? - 1979)

Ancien Président de l'association Séquanie Saliférienne. Défenseur de la thèse Alésia = Salins.

De Gergovie à Alésia - Septembre 1964

Article tapuscrit de septembre 1964 de Christian de Mérona, défenseur de l'hypothèse Alésia = Salins, écrit à la suite de la publication de l'ouvrage de Joël Le Gall (“Alésia. Archéologie et Histoire”). L'auteur considère avec intérêt la seconde partie du livre relative aux fouilles du site gallo-romain, mais conteste fortement la première partie qui “ne fait que ressasser les pauvres arguments de tous les auteurs pro-alisiens depuis Naopélon III”.

Cote de classement: 
J-1964-01016

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A propos d'Alésia

Court article de André Billy dans le Jura Français (N°129 de janvier-mars 1971), extrait du Figaro Littéraire du 28 décembre 1970. Billy conteste (“pour faire plaisir à son ami Georges Colomb”) la thèse de Carcopino inventant les Séquanes de l'Ouest. Billy s'étonne aussi du rebondissement de l'affaire Alésia suite au dossier reçu de M. de Mérona défendant le thèse salinoise. 

Cote de classement: 
J-1971-00991

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Critique de l'hypothèse plaçant Alésia à Chaux-des-Crotenay

Après le premier article de l'abbé André Wartelle dans le Jura Français (1976), après la parution de la critique de Yves Florenne dans Le Monde (28-29 novembre 1976), de nombreux commentaires ou réactions ont été adressés à la revue. André Wartelle répond en 1977 à plusieurs  critiques de jurassiens dont celles de M. de Mérona,  de Pierre Jeandot défenseurs de la thèse Alésia = Salins et d'Aimé Genevaux de Lons-le-Saunier. Il revient sur l'itinéraire de retraite de l'armée de secours et sur les combats dans la plaine de Syam.

Cote de classement: 
J-1977-00917

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia – Salins

L'Association Scientifique et Historique du Pays de Salins - A.S.H.P.S. - a publié en janvier 2002 un travail présentant la thèse de Pierre Jeandot plaçant Alésia à Salins-les-Bains. Une annexe de cette publication, fait l'analyse des deux thèses Séquanes (Salins, Chaux). Dans une nouvelle publication en avril 2003, les auteurs considèrent avoir mis à mal les arguments de la thèse Berthier. Le présent article de Jacques Berger de 2004 s'emploie à démontrer les erreurs des “Salinois” en faisant référence au texte césarien.

Cote de classement: 
J-2004-00179

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Mérona C. (de)