Mérona C. (de)

Mérona (de) Christian (? - 1979)

Ancien Président de l'association Séquanie Saliférienne. Défenseur de la thèse Alésia = Salins.

Questions posées lors de la conférence d'André Wartelle chez Total - 23 mars 1977

Petit mémo rédigé par Antoinette Brenet suite à la conférence donnée par André Wartelle chez Total le 23 mars 1977. Le texte énumère 21 questions posées par l'assistance (avec pour certaines les éléments de réponse du conférencier). A noter l'interventionnisme de M. de Mérona (défenseur de Salins). A noter aussi l'introduction par l'animateur de séance qui “donne la parole à l'Abbé Berthier”. 

Cote de classement: 
L-1977-02432

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux listes de lettres et documents de 1964 à 1970 adressées à un destinataire non cité

André Berthier envoie en juin 1971 des copies de lettres et documents divers à un destinataire (non cité). Ces pièces concernent les relations avec l'administration (notamment L. Lerat), des lettres avec des proches de Berthier (Sergent, Potier, Edeine, Gal Martin...), des articles de presse...

Besoin de faire partager un certain nombre de choses à un ami ou besoin de consolider la mémoire des faits? 

Cote de classement: 
L-1971-02255

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres de février à mai 1968 entre R. Potier et A. Berthier : Joffroy et découverte d'un castellum

Dans sa lettre à Berthier du 1er février 1968, René Potier évoque ses échanges avec Edeine et surtout l'entretien que Berthier a eu avec Joffroy le 15 décembre 1967 à Constantine. Ami d'Edeine, Joffroy a confié à celui-ci ses informations sur les truquages d'Alise et a indiqué qu'il viendra sûrement en août à Chaux-des-Crotenay (il suggère que Berthier demande une autorisation de sondages à Lerat qu'il ne peut pas refuser).

Cote de classement: 
C-1968-01917

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en 1967 entre P. Jeandot, C. de Mérona et A. Berthier : défense et critique de Salins

Le 1er mars 1967, Pierre Jeandot informe A. Berthier de ses courriers à la presse pour défendre les intérêts de la thèse Alésia-Chaux face à certaines critiques injustifiées. Il envisage de revenir sur Syam tout en continuant à se déclarer défenseur de Salins. Il adresse aussi à Berthier plusieurs articles rédigés par lui. Jeandot fait état de ses difficultés relationnelles avec Lerat (forte animosité).

Cote de classement: 
C-1967-01894

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en janvier 1966 entre A. Berthier et E. Houriez : une année 1966 difficile

Le 5 janvier 1966, A. Berthier transmet à E. Houriez un des plans réalisés par les Ponts & Chaussées sur les plates-formes de la plaine de Syam ainsi que le plan du mur de la Grange d'Aufferin. Berthier indique qu'il a rencontré Edgar Faure en Tunisie et que le Président pense que c'est l'insistance salinoise du Comte de Mérona qui a fait “déborder le vase érudit de Monsieur Lerat”. Le Conseil Général n'avait pas voulu favoriser un seul chercheur (Berthier) et avait aussi subventionné de Mérona (“que Lerat ne peut pas voir en peinture”.

Cote de classement: 
C-1966-01870

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

“La Séquanie Saliférienne” est née à Salins...

Le Progrès rend compte de la création, le 18 septembre 1965 à Salins de l'association “La Séquanie Saliférienne” focalisée sur la reconnaissance de Salins comme possible Alésia. L'association travaillera aussi sur la reconnaissance des routes convergeant vers Salins et sur la création d'un Musée du Sel. Pierre Jeandot est Président d'Honneur et Christian de Mérona Président

Cote de classement: 
J-1965-01861

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en janv-mai 1966 entre P. Jeandot, C. de Mérona et A. Berthier : coopération Syam-Salins

Le 12 janvier 1966, André Berthier indique à Pierre Jeandot qu'il est bien au courant de ses travaux sur la thèse Alésia-Salins et les apprécie (cf. publications dans France-Jura) et qu'il n'y a aucune raison que les deux camps se querellent. Il se propose de rencontrer Jeandot lors d'un prochain séjour dans le Jura et d'établir un pacte. Il évoque le cas “Lerat” (“non pas un authentique savant mais un croyant fanatique”). 

Cote de classement: 
C-1966-01857

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de P. Jeandot à A. Berthier en 1965 et 1966 : coopération Syam-Salins ?

Pierre Jeandot, inventeur et défenseur de la thèse Alésia=Salins, prend contact, par une première lettre, avec André Berthier dans le premier semestre de 1965. Jeandot avoue d'emblée avoir parcouru depuis longtemps l'éperon barré de Chaux en hauteur sur la plaine de Syam. L'hypothèse Alésia=Syam lui semble devoir être étudiée sérieusement et il invite Berthier à continuer activement ses travaux (surtout face à la maffia pro-alisienne). Il demande même à Berthier d'accepter qu'il puisse participer aux travaux sur Syam en 1965. 

Cote de classement: 
C-1965-01836

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de C. de Mérona à A. Berthier en janv-mars 1965 : premiers contacts avec Salins

Christian de Mérona entre en contact le 16 janvier 1965 avec André Berthier (informations données par le Préfet du Jura). Il se dit heureux de voir qu'un archéologue professionnel ose remettre en cause le dogme officiel sur Alésia alors que lui-même défend la thèse de Salins dans la suite des travaux de Pierre Jeandot. S'il approuve l'étude critique du texte de César par Berthier, il pense toutefois que le site de Syam ne correspond pas aux exigences du texte contrairement à Salins.

Cote de classement: 
C-1965-01835

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

De Gergovie à Alésia (suite) - Août 1965

Article tapuscrit d'août 1965 de Christian de Mérona dans la publication “L'intermédiaire des chercheurs et des curieux”. L'auteur commente des réactions faites suite à sa précédente publication de septembre 1964. Il revient sur les traductions erronées (par Constans...) des mots oppidum, urbs, abrupt, hauteur, castris, mons... Il conteste les monceaux de carcasses de chevaux du Mont Réa alors qu'il n'y  a  pas eu de combat de cavalerie sur les fortifications supérieures.

Cote de classement: 
J-1965-01834

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Mérona C. (de)