Adam R.

Adam Richard (1951 - )

Latiniste. Maître de conférences à l'Université de Paris IV (en 1992). Chercheur au CNRS, ENS, Unité d'étruscologie et antiquités italiques (en 1992). Ancien élève de l'École normale supérieure (1971).

Vercingétorix et Alésia

Article publié en 1997 par l'abbé André Wartelle. Après avoir rappelé la succesion des évènements de l'année -52, il évoque l'itinéraire de retraite de César pour rejoindre la Province et présente la démarche d'André Berthier (portrait-robot) qui permet de localiser de façon très probable Alésia à Chaux-des-Crotenay. Les investigations faites sur le terrain confirment largement cette dernière hypothèse. Dans un long développement, il montre que les “alisiens” s'évertuent à nier tous les arguments mis en avant par les contestataires (de Quicherat à Berthier)...

Cote de classement: 
J-1997-01221

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A propos d'une nouvelle Alésia comtoise

L'archéologue Richard Adam considère dans cet article de 1984 de la Revue Archéologique de l'Est et du Centre-Est que l'hypothèse qui veut situer Alesia à Syam-Cornu est rendue non seulement improbable par l'absence de découvertes archéologiques significatives, mais surtout impossible pour des raisons internes. Le site proposé est en effet trop favorable aux défenseurs pour que les Romains y aient échappé à l'anéantissement.

Cote de classement: 
J-1984-00646

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

189 - Vacances 1986 : un professeur visite des Alésia

Article de l'abbé Guy Villette dans son Bulletin ronéotypé N°189 d'octobre 1986, reprenant un compte rendu de Roger Joly suite à ses visites de diverses Alésia (Alise-Sainte-Reine, Château-Chalon, Salins-les-Bains, Izernore et Chaux-des-Crotenay). L'abbé Guy Villette y ajoute de nombreux et denses commentaires relatifs au rôle et à la stature de Vercingétorix (décriée par les alisiens), à l'armée de secours et sa composition, aux données du siège (durée...).

Cote de classement: 
J-1986-00285

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La “Carte archéologique de la Gaule” et l'hypothèse d'André Berthier

François Grosclaude met en cause, en 2006,  la mauvaise foi de Marie-Pierre Rothé, auteur de la “Carte archéologique de la Gaule” (volume consacré au Jura, paru en 2001), un “pré-inventaire archéologique” qui  prend en compte les vestiges archéologiques du bronze final à l'époque mérovingienne. Dans les notices communales de Chaux-des-Crotenay, Crans, Syam et Chatelneuf, l'hypothèse d'André Berthier et sa méthode du portrait-robot y sont caricaturées, avec des citations d'articles polémiques accumulant les contre-vérités.

Cote de classement: 
J-2006-00192

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Vercingétorix et Alésia

André Wartelle savait qu'il abordait une question difficile lorsqu'il commença à étudier l'hypothèse d'André Berthier, mais il pensait qu'un raisonnement bien conduit, dans un domaine où la logique s'impose, devait conduire l'esprit à la réalité. Rappelant les erreurs de Napoléon III, il évoque les distorsions entre le texte de César et la réalité à laquelle d'abord on a fait violence en lui imposant un site impossible et une archéologie préconçue : d'où l'importance de l'hypothèse d'André Berthier, justifiée par la méthode du portrait-robot faisant preuve d'une te

Cote de classement: 
L-1991-00133

Pages

Souscrire à Adam R.