Desjardins E.

Desjardins Ernest Emile Antoine (1823-1886)

Historien, professeur d'épigraphie et d'antiquités romaines, auteur de la “Géographie historique et administrative de la Gaule Romaine”. 

Bourgogne ou Franche-Comté? La nouvelle bataille d'Alésia

Philippe Paroy présente dans Minutes du 24 août 1994 l'historique de la controverse de la localisation d'Alésia, revenant notamment sur les querelles du 19ème siècle qui a vu s'opposer Alise-Ste-Reine en Côte d'Or et Alaise dans le Doubs. Un encadré permet de présenter la thèse d'André Berthier qui dès 1962 situe Alésia à Chaux-des-Crotenay dans le Jura et très vite met en évidence divers vestiges archéologiques importants.

Cote de classement: 
J-1994-02483

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Quatre lettres de janv.-avril 1986 de G. Villette à A. Berthier : conversion éventuelle de R. Louis

Quatre courtes lettres de Guy Villette à André Berthier l'informant de divers contacts ou études en cours. Le 18 janvier, après avoir souhaité un bon rétablissement à Berthier, Villette développe quelques réflexions de toponymie et surtout indique que René Louis présentait les idées de Berthier  (sur l'Algérie) avec faveur. Le 17 février suivant, il évoque sa réplique à l'article de J.P. Simeray. Un peu plus tard, le 6 avril, Villette propose d'agir auprès de René Louis pour le convertir. Et le 12 avril suivant, il indique que R.

Cote de classement: 
C-1986-02028

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres de février à avril 1969 entre R. Potier et A. Berthier : documentation, publication, toponymie

Le 8 février 1969, René Potier adresse une longue lettre manuscrite à André Berthier. Il y évoque les articles parus de Pierre Grillon et de Louis Richard dans l'Information Historique. Il revient sur la murette gauloise au fond du Pré Grillet. Il détaille aussi les travaux de toponymie d'Antoinette Brenet (origine “Seganna” des mots Saine et Ain) . Il donne le plan de son ouvrage en préparation. 

Cote de classement: 
C-1969-01946

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'épopée de l'archéologie

Jean-Claude Simoën tente de montrer comment l'archéologie a progressé au cours des deux derniers siècles. Il narre les épopées qu'ont été les travaux sur Pétra, Pompéi, Herculanum, en Egypte, en Mésopotamie, au Machu Picchu et en Gaule. Pour cette dernière épopée, l’auteur revient la question de la localisation des grandes cités gauloises. On s'arrêtera surtout sur l’histoire de la controverse de la localisation d’Alésia.

Cote de classement: 
O-2012-01771

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La question d'Alésia (1)

1ère partie d'un long article d'Emile Fourquet dans le Pays Comtois en 1934. Après avoir rappelé la controverse ancienne sur la localisation d'Alésia, l'auteur présente la démarche de Georges Colomb, qui contrairement aux tenants de la thèse officielle  ne se focalise pas sur les découvertes archéologiques mais essaye de repartir du texte de César et des auteurs antiques, ce qui lui permet de mieux comprendre et interpréter l'itinéraire de retraite de César vers la Province.

Cote de classement: 
J-1934-01746

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Second Empire et Alésia

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Jacques Harmand, Conservateur-Adjoint au Musée du Louvre, revient sur la controverse de la localisation d'Alésia développée au cours du Second Empire. Alors que personne ne doutait depuis le IXème siècle qu'Alésia était bien située à Alise-Sainte-Reine, des francs-comtois (A. Delacroix, A. Castan...) et des érudits (J. Quicherat, E. Desjardins...) remettent en cause cette vérité en 1855 et militent pour Alaise dans le Doubs. Pour J.

Cote de classement: 
J-1968-01707

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia et Kalkriese, un parallèle critique

Dans cet article paru dans le Journal of Roman Archaeology, Colin M. Wells rend compte du colloque franco-allemand organisé sur le thème “Alésia et la bataille du Teutoburg, un parallèle critique des sources”, sous la direction scientifique de Michel Reddé et de Siegmar von Schnurbein. Le colloque eut lieu à la suite de la campagne de fouilles sur Alésia (Alise-Sainte-Reine) menée de 1991 et 1997 et visait à faire une comparaison avec les travaux menés à Kalkriese pour la bataille du Teutoburg.

Cote de classement: 
J-2009-01682

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 18 nov. 1980 d'A. Berthier à C. Blanc : article du Colonel Rocolle (Le Casoar)

Dans sa lettre du 18 novembre 1980, André Berthier remercie le général Clément Blanc pour l'envoi de l'article du Colonel Rocolle paru dans Le Casoar (“Alise-Sainte-Reine est bien Alésia”). Berthier pointe les faiblesses du texte  de Rocolle. Il revient notamment sur 5 points essentiels : l'itinéraire de César, les effectifs des troupes romaines et gauloises, la topographie des lieux, les fortifications d'Alise, la position de Chaux-des-Crotenay par rapport à la Suisse. Une remarquable démonstration.

Cote de classement: 
C-1980-01619

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 16 mai 1983 de G. Villette à A. Berthier : onomastique

L'abbé Guy Villette informe André Berthier de sa future participation à un Congrès d'Onomastique. Il fait état aussi d'une mise au point de Colbert de Beaulieu, dans le journal La Croix du 4 mai, tentant de rassurer les “alisiens” à propos d'un contre-sens sur une datation de monnaie battue par le chef arverne Epasnactos après le siège d'Alésia. L'abbé suggère de proposer aux “alisiens” une sortie honorable (“Alise est un hapax, un cas unique”).

Cote de classement: 
C-1983-01603

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site d’Alésia - I

Première partie d'un long article de J. Carcopino paru en 1958 dans la Revue des Deux-Mondes. Dans cette première partie, Carcopino s'attaque à la thèse d'Alaise défendue très tôt par Quicherat et reprise au 20ème siècle par Georges Colomb. Il avance d'abord l'argumentation de la toponymie qui ne peut en tout état de cause différencier Alaise d'Alise (à noter que Carcopino avance ici l'idée d'une migration des Celtes de Franche-Comté vers la Bourgogne).

Cote de classement: 
J-1958-01243

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Desjardins E.