Desjardins E.

Desjardins Ernest Emile Antoine (1823-1886)

Historien, professeur d'épigraphie et d'antiquités romaines, auteur de la “Géographie historique et administrative de la Gaule Romaine”. 

Il n'y a pas de tradition identifiant Alise-Sainte-Reine avec Alésia (suite)

Suite en juillet-septembre 1957, de l'article de Léon Delamarche paru dans le Jura Français d'octobre 1956. L'auteur poursuit sa démonstration de l'absence de tradition pouvant conduire à identifier Alise-Sainte-Reine avec Alésia. Il examine de façon très détaillée les écrits des érudits classiques (XVème - XVIIIème siècles), notant qu'il faut attendre 1741 et B.

Cote de classement: 
J-1957-03177

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Autour d’Alésia et de sa localisation - Quatre communications à la Société d’Emulation du Jura de 1948 à 1950

Entre février 1948 et avril 1950, la Société d'Emulation du Jura entend plusieurs communications de ses membres influents sur la question de la localisation d'Alésia. En février 1948, M. Meugnot rappelle les fouilles d'Alise-Sainte-Reine et critique les arguments de Georges Colomb défendant Alaise ; les participants à la réunion apportent des éléments d'information complémentaires.  

Cote de classement: 
J-1948-03127

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

160 - Alésia (suite). En marge du N°44 des Dossiers de l’Histoire juillet-août 1983), pp. 57-59

Dans son bulletin ronéotypé 160 (14 juillet 1983), l'abbé Guy Villette évoque les articles parus dans les Dossiers de l'Histoire (N°s 43 et 44) et la polémique engagée avec Charles Commeaux. Il reprend son texte paru dans les DH en apportant un correctif important relatif à Strabon. Il développe ensuite la critique de la thèse des Séquanes de l'Ouest (Carcopino...). Il revient après l'article de Commeaux (DH 44, pp.

Cote de classement: 
J-1983-03034

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 11 avril 1984 de G. Villette à A. Berthier : indépendance et recherche de la vérité

De retour de Dijon (Congrès CTHS), Guy Villette remercie André Berthier, le 11 avril 1984, de l'avoir intégré à son équipe mais précise “qu'il n'est pas de l'équipe Berthier”, souhaitant garder son indépendance. Il est convaincu que le double site Crotenay - Chaux-des-Crotenay correspond parfaitement à la description de César. Il revient sur les découvertes d'Alise (Grésigny) avec des objets mal inventoriés, des monnaies qui restent problématiques, des armes de bronze, un canthare d'argent...

Cote de classement: 
C-1984-03012

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 20 fév. 1984 de G. Villette à M. de Boüard : réaction à un article de l’Histoire sur la thèse Berthier

Le 20 février 1984, Guy Villette adresse un courrier critique au Doyen Michel de Boüard suite à la parution d'un article dans la revue L'Histoire (oct. 1983). Villette conteste d'abord l'amalgame fait entre l'affaire de Glozel et celle d'Alésia. Il critique aussi l'affirmation selon laquelle l'affaire Alésia relève d'un orgueil de clocher : Villette démontre qu'aucun des défenseurs de la thèse Berthier n'est franc-comtois. Il pointe les erreurs factuelles du Doyen sur la thèse Berthier dont finalement il ne connait pas grand chose.

Cote de classement: 
C-1984-03007

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

169 - Congrès des Sociétés Savantes, Dijon 2-6 avril 1984

Dans son bulletin ronéotypé 169 du 22 mai 1984, l'abbé Guy Villette commente l'intervention de Gilbert Charles-Picard au Congrès des Sociétés Savantes de Dijon, intervention lue par un certain Lelièvre, Picard ayant été absent ce jour-là alors qu'il aurait dû présider la séance au cours de laquelle Berthier intervenait également. Villette fournit d'abord le texte intégral de l'intervention de Picard, différent sur un certain nombre de points du texte publié dans les actes (voir O-1984-00865). G.

Cote de classement: 
J-1984-02998

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

203 - Pline et les bronziers d’Alise-Sainte-Reine

Dans son bulletin ronéotypé 203 de septembre 1987, l'abbé Guy Villette tente de démontrer que l'Alésia que décrit Pline l'Ancien comme cité caractérisée par le savoir-faire de ses “bronziers” est bien Alise-Sainte-Reine mais ne saurait être en aucun cas l'Alésia du siège de César (celle-ci est à Chaux-des-Crotenay comme André Berthier l'a prouvé dès 1962). Il revient sur le dépôt d'armes et de monnaies trouvées au Rabutin qui pourrait s'expliquer comme possible sacrifice rituel (cf. A.

Cote de classement: 
J-1987-02997

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Itinéraires Langres-Tavaux-Poligny : notes sur des textes de Desjardins, Thévenot et Clerc

Plusieurs notes sur la question des itinéraires de Langres vers Alésia. La première, extraite des informations de la “Table de Peutinger” de E. Desjardins (une version manuscrite et une version dactylographiée). La 2ème (deux versions manuscrite et dactylographiée) pointent des données tirées de “Les voies romaines de la Cité des Eduens” de E. Thévenot (1969) : l'auteur des notes mentionne l'importance de l'étoile de routes de Langres comme aussi celle de Tavaux.

Cote de classement: 
L-XXXX-02678

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La science alisienne en action + Noms antiques et noms actuels apparentés à celui d'Alésia

Suite de la publication en 1966 dans France-Jura d'une série d'articles de Pierre Jeandot, inventeur de la localisation d'Alésia à Salins-les-Bains. Trois numéros sont consacrés en janvier 1966 à la détermination toponymique d'Alésia (série vraisemblablement incomplète). Dans un premier article, Jeandot aligne deux listes de noms de villes, les uns avec un e, les autres avec un i (pour Jeandot Alisiia-Alise équivaut à Alisea). Les deux articles suivants détaillent chacune des deux listes. Un lien avec sel, saline, salisia...

Cote de classement: 
J-1966-02518

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Exposé de M. Jeandot sur le problème d'Alésia aux amis du Vieux Besançon

Texte de la communication présentée en octobre 1990 par M. Marcel Jeandot devant les Amis du Vieux Besançon. La première partie du texte, après un résumé synthétique du texte de César, tente d'expliquer pourquoi les Salinois contestent le dogme officiel (Alise-Sainte-Reine) en rappelant quelques éléments clés de la controverse sur la localisation d'Alésia.

Cote de classement: 
L-1990-02510

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Desjardins E.