Simeray J.P.

Simeray Jean-Paul (1921 -   )

Ingénieur des Mines (Paris, 1941), conseiller en gestion, conférencier-consultant auprès des Nations-Unies (en 1981), auteur de “Sur les traces de César en Bourgogne jusqu'à Alésia” (1986) et “Alésia, un siège, cinq batailles” (1990).

 

Deux lettres en juil.-août 1986 de G. Villette à J.P. Simeray : “Sur les traces de César en Bourgogne jusqu'à Alésia”

Suite à la publication d'un opuscule sur Alésia (Alise-Sainte-Reine) par Jean-Paul Simeray (“Sur les traces de César en Bourgogne jusqu'à Alésia”), l'abbé Villette écrit à l'auteur le 21 juillet 1986 pour lui faire part de ses remarques (lettre publiée dans le bulletin ronéotypé 188 de l'abbé).

Cote de classement: 
C-1986-03896

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 2 août 1986 de J.P. Simeray à G. Villette : réponse aux critiques de l’abbé sur un opuscule publié

Suite à la publication d'un opuscule sur Alésia (Alise-Sainte-Reine) par Jean-Paul Simeray, l'abbé Villette avait écrit à l'auteur le 21 juillet 1986 pour lui faire part de ses remarques (lettre publiée dans le bulletin ronéotypé 188 de l'abbé). Jean-Paul Simeray répond à Villette le 2 août 1986 ; ce dernier répondra le 5 septembre suivant. Simeray précisant qu'il ne défend pas plus Alise que Chaux-des-Crotenay revient (mollement) sur quelques-unes des critiques de Villette.

Cote de classement: 
C-1986-03873

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux Alésia et un érudit. La brillante démonstration de l’abbé Guy Villette.

Un  ouvrage indispensable de 480 pages pour enfin comprendre pourquoi Alise-Sainte-Reine ne peut pas être l’Alésia de César et de Diodore de Sicile. Ayant découvert en 1982 la thèse d’André Berthier plaçant Alésia à Chaux-des-Crotenay, l’abbé Guy Villette (1917-1991) va publier de 1982 à 1988 une quarantaine de bulletins ronéotypés consacrés à la localisation de l’Alésia du siège de César.
Cote de classement: 
O-2016-03811

188 - Avec M. Jean-Paul Simeray ; “Sur les traces de César en Bourgogne”

Dans son Bulletin N°188, l'abbé Guy Villette vient commenter l'ouvrage de Jean-Paul Simeray paru au 2ème trimestre 1986 et publié aux Editions du Bien Public (“Sur les traces de César en Bourgogne jusqu'à Alésia”). Il joint copie de la lettre adressée à Martine Lesprit (hôtelière des Laumes) qui lui a transmis l'ouvrage de Simeray : l'abbé s'en donne à coeur joie pour pointer les erreurs et approximations de l'ouvrage, démontant tous les arguments en faveur d'Alise se prétendant l'Alésia de César.

Cote de classement: 
J-1986-03795

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Correspondances entre Guy Villette et Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu

A partir de la fin de 1982, l'abbé Guy Villette entretient une correspondance suivie avec le célèbre numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu. Il prouve méthodiquement et progressivement à ce dernier que les monnaies trouvées à Grésigny (près d’Alise Sainte-Reine) ne peuvent pas être mises en relation directe avec le siège d'Alésia et qu'elles doivent plutôt correspondre à un dépôt mémoriel ou rituel,  post-siège, dans une “nouvelle Alésia”.

Cote de classement: 
J-2015-03506

Quatre lettres de janv.-avril 1986 de G. Villette à A. Berthier : conversion éventuelle de R. Louis

Quatre courtes lettres de Guy Villette à André Berthier l'informant de divers contacts ou études en cours. Le 18 janvier, après avoir souhaité un bon rétablissement à Berthier, Villette développe quelques réflexions de toponymie et surtout indique que René Louis présentait les idées de Berthier  (sur l'Algérie) avec faveur. Le 17 février suivant, il évoque sa réplique à l'article de J.P. Simeray. Un peu plus tard, le 6 avril, Villette propose d'agir auprès de René Louis pour le convertir. Et le 12 avril suivant, il indique que R.

Cote de classement: 
C-1986-02028

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en fév 1986 entre G. Villette et J.B. Colbert de Beaulieu : critique d'un texte de J.P. Simeray

Le 10 février 1986, Guy Villette répond à J.B. Colbert de Beaulieu qui lui avait envoyé un texte de J.P. Simeray publié par le Bien Public (*) dénonçant la “fausse méthode des portraits-robots” et affirmant qu'Alise-Sainte-Reine est bien l'Alésia de Pline et celle de César. Villette démonte l'argumentation superficielle de Simeray qui reste du niveau de celle de C. Commeaux (cf. Dossiers de l'Histoire). Il ironise aussi sur les leçons d'exégèse scripturaire que veut donner Simeray.

Cote de classement: 
C-1986-02026

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Sur les traces de César en Bourgogne jusqu'à Alésia

Dans cet ouvrage de 1986, Jean-Paul Simeray détaille les mouvements de César lors de la Guerre des Gaules, ses passages en Bourgogne. Il évoque les Eduens et le Mont Beuvray, la guerre contre Arioviste, la difficile année -52 et la victoire finale à Alésia (Alise-Sainte-Reine).

Cote de classement: 
O-1986-00897

Encore la localisation d'Alésia

Répondant à un article de M. Simeray paru dans le numéro 155 de la présente revue, Antoinette Brenet met l'accent sur la méthode du portrait-robot d'André Berthier qui fait appel à des recherches pluridisciplinaires et qui constitue la meilleure des garanties contre l'erreur. Elle déplore qu'une hypothèse confirmée par tant d'examens n'ait pas été prise en considération. Elle mentionne les nombreuses contrevérités des tenants du site officiel.

Cote de classement: 
J-1985-00040

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Simeray J.P.