Deux Alésia et un érudit. La brillante démonstration de l’abbé Guy Villette.

Origine du document:

Lieu de conservation:

Type de document:

Cote de classement: 
O-2016-03811

Auteur personne physique:

Auteur collectivité:

Langue:

Date: 
05/2016
ISBN: 
978-2-9542374-5-9
Lieu de publication: 
Chaux-des-Crotenay
Pagination: 
480 p
Année de production: 
2016
Mention d'illustration: 
Plusieurs cartes et illustrations
Note: 
Un  ouvrage indispensable de 480 pages pour enfin comprendre pourquoi Alise-Sainte-Reine ne peut pas être l’Alésia de César et de Diodore de Sicile. Ayant découvert en 1982 la thèse d’André Berthier plaçant Alésia à Chaux-des-Crotenay, l’abbé Guy Villette (1917-1991) va publier de 1982 à 1988 une quarantaine de bulletins ronéotypés consacrés à la localisation de l’Alésia du siège de César. En quête de vérité, cet étonnant érudit chartrain, historien et toponymiste reconnu, n’aura de cesse, avec cet imposant corpus de textes originaux “tapuscrits” de questionner le bien-fondé du choix d’Alise-Sainte-Reine comme Alésia “officielle”. Il en viendra à défendre l’idée de l’existence de deux “Alésia”, d’une part la vraie Alésia, celle de César et des auteurs antiques, à Chaux-des-Crotenay et d’autre part une Alisiia commémorative, cité gallo-romaine des “bronziers” mentionnée par Pline, à Alise-Sainte-Reine. 
 
Cette édition moderne des bulletins Villette par ArchéoJuraSites permet d’amorcer un double mouvement, de reconnaissance de l’œuvre largement inédite et méconnue de l’abbé et de remise en question, savamment argumentée, de la localisation de l’Alésia du siège de César à Alise-Sainte-Reine. Outre les 39 bulletins ronéotypés retranscrits, l’ouvrage comporte de nombreux autres textes permettant de découvrir l’exceptionnelle érudition, l’esprit critique et l’originalité de Guy Villette.
 
Préface de Gérard Taverdet, professeur émérite à l'Université de Bourgogne.
 
NB. Les originaux des bulletins ronéotypés sont accessibles sur le Portail des Archives Berthier
 

Descripteurs archéologiques:

Descripteurs historiques: