#ArchéoJuraSites-Bull

Bulletin d'information annuel de l'association ArchéoJuraSites (à partir de 2007), association créée  en 1980 sous le nom dA.L.E.S.I.A. et diffusant ce Bulletin de 1981 à 2006.

Le “Pont romain” de Fort-du-Plasne est-il romain ?

André Alix s'interroge sur le bien-fondé de l’emploi du qualificatif “romain” au sujet du pont, appelé “pont romain” qui enjambe la Lemme à Fort-du-Plasne, pont manifestement très ancien, mais dont l’origine n’est pas attestée. Il en va ainsi pour bon nombre d’autres ponts dits “romains” dans le Jura ou en France, de même que pour d’anciennes voies dites “romaines” qui peuvent aussi bien se révéler d’origine médiévale pour les unes que celtique pour d’autres.

Cote de classement: 
J-2019-04742

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Il y a 50 ans, en 1969... la guerre de Syam a bien eu lieu

1969, année noire pour André Berthier et son équipe pourtant désormais renforcée par l’archéologue Bernard Edeine et le professeur de lettres René Potier, deux compétences caennaises investissant le Jura. Le Conseil Supérieur de la Recherche en Archéologie (CSRA), influencé par Lucien Lerat, directeur des Antiquités historiques de Franche-Comté, oppose, pour la 4ème année consécutive, un refus à la demande d’autorisation de fouille.

Cote de classement: 
J-2019-04741

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

“Le génie militaire de Vercingétorix” : un chemin de croix pour René Potier

Autour d'André Berthier à Constantine, des fouilleurs bénévoles se regroupaient, chaque été depuis 1964, sur le site de Syam-Cornu. Ils y avaient été rejoints, à partir de 1967, par René Potier, un professeur de Lettres venant de Caen, qui sut, d’emblée, s’imposer comme un acteur déterminant de cette aventure .Ce dernier, en 1973, a écrit un livre qui devait être une “bombe”.

Cote de classement: 
J-2019-04740

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Pont d’Enfer sur la Saine... une re-découverte et une énigme

Les passages entre l’éperon barré naturel de Chaux-des-Crotenay et les plateaux voisins à l’est et à l’ouest sont rares et difficiles et se font par quelques gués et ponts sur chacune des deux rivières Saine et Lemme se comptant sur les doigts d'une main. À l’est, du côté de la Saine, depuis la chute et le défilé de la Langouette jusqu’au débouché de la rivière au Pré grillet et en plaine de Syam, la rivière s’écoule, torrentueuse, s’enfonçant sur plus de 200 m de profondeur et ne laissant pratiquement aucun passage naturel ni longitudinal ni transversal.
Cote de classement: 
J-2018-04475

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, l'archéologie face à l'imaginaire ou les ruses de Michel Reddé

Dans le titre de ce billet d'humeur, Arnaud Lerossignol se réfère certes à l'ouvrage de Michel Reddé (Alésia - L'archéologie face à l'imaginaire paru en 2003) mais aussi à celui de Jerôme Carcopino (Alésia et les ruses de César) publié en 1958. Ce dernier a souvent été moqué tant il est vrai que l'invention des “Séquanes de l'ouest” était trop grossière pour emporter l'adhésion. Pourtant, Carcopino était certain que son érudition, sa science du latin et sa connaissance de Jules César suffiraient à étayer sa thèse ; il n'en fut rien.

Cote de classement: 
J-2018-04474

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Raymond Lejeune : un “régional de l’étape”, acteur-clé et indispensable relais local au service d’André Berthier

François Giron dresse un  portrait d'un équipier fidèle d'André Berthier dans les années 70, Raymond Lejeune. Dans le générique des équipiers Berthier, l’homme qui, d’emblée, apparaîtrait plutôt comme un timide figurant, un agent de l’ombre, se révèle bien au tout premier rang des actifs pionniers de ces années 70, surtout lorsqu’on observe d’un peu près ses contributions effectives, ses multiples reconnaissances de terrain et ses comptes rendus des investigations Berthier dans le semestriel “Le Gaulois”.

Cote de classement: 
J-2018-04473

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

C’était il y a 50 ans... l’étrange année 1968

L'année 1968 ne fut pas des plus actives. Quand Berthier arriva dans le Jura, la France se remettait à peine de la grande kermesse révolutionnaire qu'elle venait de subir. La campagne de recherches s'en ressentit et se limita essentiellement à des prospections de surface”. Antoinette Brenet résume ainsi, dans ses “Escargots de la Muluccha, la campagne estivale d’investigation d’André Berthier et de ses amis il y a 50 ans.

Cote de classement: 
J-2018-04472

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouille 2017 au château médiéval de Chaux-des-Crotenay

L’équipe des bénévoles d’ArchéoJuraSites (section château médiéval) dirigée par l'archéologue Stéphane Guyot, a poursuivi la fouille autorisée du château du Champ des Mottes à Chaux-des-Crotenay. Les fouilles démarrées en 2010, se poursuivent chaque année avec des résultats de plus en plus riches. La fouille 2017 s’inscrit dans la continuité de celle de 2016. Comme le précise l'auteur François Jacquet, elle a permis d’investir l’intérieur du château, notamment la cour et l’aile nord du château.

Cote de classement: 
J-2018-04471

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Monsieur Berthier

Dans cet article-témoignage, Isabelle Truc-Mien se souvient avec émotion des moments de sa jeunesse passés aux côtés d’André Berthier, au sein de l’équipe qui réalisa quelques campagnes de fouilles et sondages sur le site de Chaux-des-Crotenay pendant plusieurs étés. Professeure de lettres classiques à Lyon, Isabelle est la  fille d’André Mien qui signe également le premier article du bulletin N°11 (2017).

Cote de classement: 
J-2017-03914

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'entreprenant Monsieur Lamberts, mécène belge et ami d'André Berthier

François Giron relate dans cet article du Bulletin ArchéoJuraSites N°11, le rôle important joué par Louis H. Lamberts Van Assche auprès d'André Berthier. Cet industriel et mécène belge avait 52 ans quand il a commencé à s’intéresser à l’affaire de la localisation d’Alésia et à s’occuper sérieusement, et toujours de très près, des intérêts et des projets de l’A.L.E.S.I.A. (Association Lemme Et Saine d’Intérêt Archéologique) créée en 1980 par André Berthier avec qui il se liera d’amitié rapidement et durablement.

Cote de classement: 
J-2017-03913

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à #ArchéoJuraSites-Bull