3 - Alesia-Alise, un site officiel très controversé

Alésia : en Bourgogne ou en Franche-Comté ?

Numéro spécial du Jura Français d'avril-juin 2015 entièrement consacré à la question de la localisation d'Alésia après la publication en 2013 et 2014 des ouvrages de D. Porte et de F. Ferrand. Un premier article de Claude Mijoux,  plante le décor, rappelle l’historique de la querelle, revient sur la Guerre des Gaules  et pointe les contributions du Jura Français à ce débat. Il tente de montrer en quoi cette affaire fait sens pour la société française (avec en arrière plan, la question de savoir ce qu’était vraiment Vercingétorix).

Cote de classement: 
J-2015-03644

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Correspondances entre Guy Villette et Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu

A partir de la fin de 1982, l'abbé Guy Villette entretient une correspondance suivie avec le célèbre numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu. Il prouve méthodiquement et progressivement à ce dernier que les monnaies trouvées à Grésigny (près d’Alise Sainte-Reine) ne peuvent pas être mises en relation directe avec le siège d'Alésia et qu'elles doivent plutôt correspondre à un dépôt mémoriel ou rituel,  post-siège, dans une “nouvelle Alésia”.

Cote de classement: 
J-2015-03506

La “conversion” du docteur Colbert de Beaulieu par l’abbé Guy Villette

Au fil de longs échanges épistolaires avec le toponymiste Guy Villette entre 1982 et 1986, le célèbre numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu, directeur de recherche au CNRS, expert en monnaies anciennes et autorité incontestable reconnue au Musée des Antiquités Nationales de Saint-Germain-en-Laye (MAN), avait finalement admis que ses certitudes sur la réalité Alise = Alésia devaient s’effacer devant la force de conviction des arguments de l’abbé Villette.
Cote de classement: 
J-2015-03505

Lettre du 19 août 1985 d’A. Wartelle à J.B. Colbert de Beaulieu : identité de Vercingétorix + monnaie à expertiser

Dans cette lettre du 19 août 1985 (à insérer dans le flot de lettres échangées depuis février entre André Wartelle et Colbert de Beaulieu), l'abbé Wartelle sollicite le numismate pour avoir son avis sur une pièce de monnaie trouvée le 13 août par l'équipe Berthier lors des fouilles récentes aux Etangs de Crans. Il revient au début de sa lettre sur un échange précédent de juillet au cours duquel a été posée la question de savoir si le Vercingétorix du siège d'Alésia est le même que celui dont quelques rares monnaies portent le nom.

Cote de classement: 
C-1985-03416

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 6 lettres en juin-juil. 1985 entre A. Wartelle et J.B. Colbert de Beaulieu : monnaies d’Alise

IMPORTANT. Poursuite de l'intense échange épistolaire entre André Wartelle et Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu, en juin-juillet 1985 au sujet des monnaies d'Alise-Sainte-Reine. Wartelle se montre toujours dubitatif devant la découverte de très nombreuses monnaies sur un front de 200 m au camp D (camp qui n'est aujourd'hui plus reconnu comme tel) ; remerciant le numismate pour ses précisions sur les monnaies gauloises, il reste toutefois persuadé que la trouvaille de Grésigny reste un “hapax monstrueux”.

Cote de classement: 
C-1985-03415

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en mars 1985 entre A. Wartelle et J.B. Colbert de Beaulieu : monnaies d’Alise et varia

IMPORTANT. Poursuite de l'échange épistolaire soutenu entre André Wartelle et Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu, en mars 1985. Dans ces deux lettres des 25 et 26 mars, les deux érudits reprennent leur échnage de points de vue sur les monnaies d'Alise. Pour Wartelle, le trésor monétaire trouvé à Grésigny est un “hapax tellement monstrueux qu'on ne peut que s'interroger sur sa réalité” et conduit à de nombreuses interrogations.

Cote de classement: 
C-1985-03414

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 6 lettres en fév. 1985 entre J.B. Colbert de Beaulieu et A. Wartelle : monnaies d’Alise et thèse Berthier

IMPORTANT. Début d'un long échange de lettres du début de 1985 entre J.B. Colbert de Beaulieu et André Wartelle, entre deux érudits dotés d'une très grande culture. Ces 6 lettres  datées du 5 février au 23 février mettent en relief le doute critique du numismate à l'égard de la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine (“conversion de Colbert de Beaulieu” selon les termes de Guy Villette) : “il m'est devenu difficile de croire au site d'Alise”.

Cote de classement: 
C-1985-03413

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : la bataille éternelle

L'Est Républicain publie le 31 août 2014 un dossier d'une page entière sur l'affaire de la localisation d'Alésia. Le journaliste Fred Jimenez tente, à l'occasion de la sortie récente de l'ouvrage de Franck Ferrand et Danielle Porte mettant en cause la légitimité du site officiel d'Alise-Sainte-Reine, de faire le point sur cette épineuse et interminable affaire qui voit s'opposer, selon lui Bourguigons et Comtois (ou encore Eduens et Sequanes).

Cote de classement: 
J-2014-03343

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Bellum gallicum ou archéologie, un dilemme cornélien ?

Dès le milieu du XIXème siècle de nombreux historiens et scientifiques ont souligné les surprenants désaccords entre le texte de César et le site d’Alise-Saint-Reine. Plus près de nous, André Berthier, René Potier, André Wartelle, Guy Villette ou Danielle Porte... n'ont cessé de relever les contradictions entre le BG de César et le site des Laumes, sur les plans topographique, tactique et stratégique. Mais aucune de ces personnes n'a participé à des travaux sur le site alisien ; elles ne peuvent donc se référer qu'à des rapports de chercheurs accrédités sur celui-ci.

Cote de classement: 
J-2014-03327

Une historienne localise Alésia dans le Jura

Reprise dans l'Est Républicain de l'article de Philippe Galland  paru dans le Progrès du 30 mai 2014 et interviewant Danielle Porte à l'occasion de la sortie de l'ouvrage “Alésia. La supercherie dévoilée”. Cet ouvrage collectif de 400 pages pointe un nombre impressionnant de questions sans réponse pour la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-2014-03313

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à 3 - Alesia-Alise, un site officiel très controversé