3 - Alesia-Alise, un site officiel très controversé

Danielle Porte : l’historienne qui localise Alésia dans le Jura

Philippe Galland interviewe Danielle Porte dans le Progrès du 30 mai 2014 à l'occasion de la sortie de l'ouvrage “Alésia. La supercherie dévoilée”, ouvrage collectif de 400 pages qui pointe un nombre impressionnant de questions sans réponse pour la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. Le journaliste reprend également des éléments de l'interview de Franck Ferrand sur Europe 1. 

Une version raccourcie de ce texte est publiée simultanément dans l'Est Républicain. 

Cote de classement: 
J-2014-03312

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : pourquoi l’archéologie ne prouve rien

Danielle Porte réagit le 30 mai 2014, dans Le Figaro, à la tribune des chercheurs (Brunaux, Le Bohec, Voisin) s'élévant contre les accusations dont ils font l'objet dans l'ouvrage “Alésia. La supercherie dévoilée”. Elle revient sur les poncifs énoncés par eux sans jamais répondre aux critiques qui leur sont faites. Elle prend à témoin les expressions gênées du rapport Reddé sur les fouilles d'Alise comme celles du projet culturel du MuséoParc. 

Cote de classement: 
J-2014-03311

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Site d’Alésia : la mauvaise foi des mandarins

Après la réaction des historiens Brunaux, Le Bohec et Voisin (Le Figaro du 27 mai), Franck Ferrand contre-attaque le 30 mai 2014, en dénonçant l'amalgame de généralités déversées, qui pourraient paraître être “tirées d'une brochure touristique”. Ferrand pointe l'absence de réponses précises aux critiques faites sur de nombreux points de controverse. Il déplore “le survol approximatif et le gloussement satisfait” des amis du MuséoParc.

Cote de classement: 
J-2014-03310

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Non Franck Ferrand, le site d’Alésia n’est pas une “supercherie”

Trois historiens (J.L. Brunaux, Y. Le Bohec et J.L. Voisin) réagissent le 27 mai 2014 à l'article de Ferrand paru le 19 mai précédent dans Le Figaro et aux interviews de Franck Ferrand suite à la publication de l'ouvrage “Alésia, la supercherie dévoilée”. Mis en cause par Franck Ferrand, ils contestent les affirmations de celui-ci, mais manifestement sans vraiment aller au fond des points clés de la controverse.

Cote de classement: 
J-2014-03309

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 2 déc. 2004 de J. Leva au Point : réaction à l’article du 25 novembre

Jean Leva réagit auprès du Directeur du Point à l'article paru le 25 novembre précédent “Alésia. Le siège sans fin”. Il apporte trois correctifs par rapport aux dires du journaliste. Copie transmise à l'association A.L.E.S.I.A..

Cote de classement: 
C-2004-03271

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Site d’Alésia : admettons la vérité !

Franck Ferrand présente dans Le Figaro.fr du 19 mai 2014 l'ouvrage collectif publié aux éditions Pygmalion sous la direction de Danielle Porte. Il pointe  les nombreuses erreurs faites à propos de la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine (au pire, une supercherie) et milite pour que la vérité historique puisse enfin se faire jour.

Cote de classement: 
J-2014-03258

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia en Bourgogne, une hérésie

A l'occasion de la sortie de l'ouvrage collectif  “Alésia, la supercherie dévoilée”, Voix du Jura publie le 15 mai 2014 un entretien avec Danielle Porte qui a dirigé l'édition de ce livre de plus de 400 pages. Il s'agit selon D. Porte de montrer tout ce qui ne va pas pour désigner Alise-Sainte-Reine comme lieu de la bataille d'Alésia. L'objectif est aussi d'obtenir de la part des “alisiens” des réponses aux nombreuses questions qui se posent alors que depuis 50 ans est refusée la thèse Berthier et qu'aucune fouille n'est autorisée sur le site jurassien.

Cote de classement: 
J-2014-03257

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, la supercherie dévoilée

Cet ouvrage collectif dirigé par Danielle Porte tente de démontrer, point par point, qu'il est impossible de localiser Alésia en Côte-d'Or, à Alise-Sainte-Reine, pour des raisons multiples : emplacement, conformation et dispositions du site, nature des vestiges, contraintes stratégiques et tactiques. L'ouvrage reprend de façon systématique de nombreux arguments évoqués depuis de nombreuses années à l'encontre du site alisien.

Cote de classement: 
O-2014-03256

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Monnaies antiques figurant au Musée d’Alise Sainte-Reine

En mai 1997, Raymonde Guth adresse à André Berthier une note faisant suite à sa visite au Musée d'Alise Ste-Reine et détaillant les monnaies gauloises et romaines qui y sont présentées dans deux vitrines  (la vitrine personnelle de Napoléon III et une large vitrine moderne). Commentaire personnel de R. Guth sur cette visite. 

Cote de classement: 
L-1997-03232

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Georges Colomb. “Un jurassien pur et dur”

Le Jura Français publie dans son numéro 213, le texte de la conférence donnée par Raymond Jacquenod sur Georges Colomb. Le conférencier met en exergue un certain nombre de traits de Colomb, montrant aussi son lien très fort avec le Jura et la Franche-Comté et son action en faveur de la reconnaissance d'Alaise contre Alise-Sainte-Reine. Le texte est agrémenté de dessins de Colomb (Christophe).

Cote de classement: 
J-1992-03228

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à 3 - Alesia-Alise, un site officiel très controversé