5-Alésia-Chaux, le terrain, l'exigence militaire

ArchéoJuraSites et le mobilier archéologique Berthier

Le mobilier archéologique mis au jour par André Berthier au cours de ses sondages autorisés était initialement conservé dans la maison occupée par la famille Berthier à Chaux-des-Crotenay (Cor-aux-Monts). Il y restera un certain temps après le décès, en décembre 2000, d'André Berthier, jusqu'à ce qu'un accord intervienne, au tout début des années 2010, entre la famille Berthier et ArchéoJuraSites. L'intégralité du mobilier est alors confiée à l'association qui doit en assurer la conservation, le traitement informationnel et la mise en valeur.
Cote de classement: 
J-2022-04805

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les monnaies antiques (gallo-romaines) trouvées par André Berthier et ses équipiers

En 2018-2019, ArchéoJuraSites a entrepris un relevé photographique systématique du fonds de mobilier mis au jour par André Berthier en 20 ans, de 1974 à 1993 environ. Quelque 1 800 clichés ont été réalisés qui concernent un millier de lots d'objets (plusieurs milliers de tessons de céramique, de pièces métalliques, notamment de clous, d'ossements...) tous recensés dans une base de données.

Cote de classement: 
J-2020-04779

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Une centaine de personnes a pu admirer quelques clichés du “mobilier Berthier”

Le Progrès rend compte dans son édition du 10 août 2019 de la conférence donnée par Jean Michel, secrétaire général d'ArchéoJuraSites, à Foncine-le-Bas, le 6 août précédent, sur les fouilles d'André Berthier et sur le mobilier mis au jour par l'archéologue. L'association ArchéoJuraSites a réalisé un relevé photographique complet de l'ensemble des 1000 lots d'artefacts et autres pièces (céramique, métal, ossements...), se traduisant par une photothèque de 1800 clichés. La part du mobilier gallo-romain y est prépondérante.

Cote de classement: 
J-2019-04764

Alésia dans le Jura? Un millier d'objets retrouvés permettent de le penser

Article de Raymond Métra dans Voix du Jura du 1er août 2019, présentant la conférence de Jean Michel à Foncine le 6 août suivant. Le conférencier présentera la collection des objets mis au jour par André Berthier lors de ses investigations à Chaux-des-Crotenay, Syam et Crans de 1964 à 1993. Plus de mille lots d'objets de la collection Berthier sont conservés par ArchéoJuraSites qui a assuré un enregistrement en base de données ainsi qu'un relevé photographique systématique des pièces de la collection.

Cote de classement: 
J-2019-04762

Une énigme archéologique : le “mur Girard” en combe de Crans

Troisième article de la série estivale 2019 du Progrès consacrée aux vestiges anthropiques énigmatiques de Chaux-des-Crotenay et alentours. Cet article du 24 juillet 2019 est consacré au mur dit “mur Girard” en combe de Crans, mur de 300 m de long et d'une largeur de 3 à 5 m, avec de puissants massifs architecturés aux extrémités. Pour André Berthier, ce mur pourrait avoir pu faire partie d'un dispositif romain de défense en doigts de gant (camp nord) de la bataille d'Alésia.
 
Cote de classement: 
J-2019-04759

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Sondages de 1989 aux Etangs de Crans : répartition du mobilier trouvé (coupes et plan du terrain)

Trois documents (cotés III, IV et V) comportant un plan et des coupes du terrain aux Etangs de Crans où ont été réalisés les sondages temporaires ou de sauvetage de 1989  (“Petit camp”). Ces documents sont de très grand format. 
  • Document IV. Répartition du mobilier trouvé en 1989 à Crans-Les Etangs
  • Document III. Coupes stratigraphiques de la fouille d’un bâtiment à Crans-Les Etangs en 1989
  • Document V. Répartition en profondeur du mobilier trouvé lors de la fouille d’un bâtiment situé à Crans-Les Etangs en 1989 
Cote de classement: 
L-1989-04721

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Enclos et murs du plateau de la Singe

Le Progrès poursuit, pendant l'été 2018, la publication d'articles hebdomadaires consacrés aux vestiges anthropiques de Chaux-des-Crotenay, Syam et Crans. Le 23 août 2018, est publié un papier sur les murs en combe de Crans, notamment le mur Denise Allard, partie d'un enclos important du plateau de la Singe.

Article préparé par ArchéoJuraSites et transmis (texte et photos) au Progrès.

Cote de classement: 
J-2018-04623

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 30 nov. 1979 d'A. Girard à A. Berthier : sur le camp nord, mise au point et note jointe

Le 30 novembre 1979, Albert Girard réagit auprès de Berthier à sa note sur les découvertes faites sur le territoire et notamment sur le tumulus (ustrinum) fouillé par Edeine en 1971 ; il exprime son désaccord par rapport à ce qu'a écrit Berthier. Dans sa lettre, il donne des précisions sur ce qui a été mis au jour lors des sondages (Edeine, Berthier). Pour Girard, il ne s'agit pas d'une structure réalisée par des “militaires pressés” et la finalité de la structure n'est pas militaire (d'autant plus qu'elle semble avoir été construite après la bataille).

Cote de classement: 
C-1979-04194

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettres d'oct. 1976 d'A. Berthier à Y. Jeannin et R. Billoret : point sur les recherches de l'été 1976

Le 6 octobre 1976, André Berthier transmet à Y. Jeannin (Dir. de la Circonscription de Besançon) des renseignements sur les travaux de l'été 1976 et annonce travailler à la sortie de son rapport de fin d'année. Il transmet le 15 octobre à R. Billoret (Directeur de la Circonscription)  des photographies d'un objet trouvé au four des Abattois (bossette en métal avec possible pellicule d'émail) dont la découverte avait été signalée dans une lettre du 23 septembre. 

Cote de classement: 
C-1976-04092

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A propos des défenses romaines du camp Nord

Dans ce court texte de décembre 1972, Albert Girard se penche sur le dispositif romain de défense au camp Nord (camp des deux légats). Par rapport à la menace gauloise que constitue l'armée de secours, César devait compenser une infériorité numérique par la densité de projectiles tombant sur les gaulois. Cela aurait conduit les Romains à positionner plusieurs rangées de soldats sur la pente de l'agger en évitant une trop grande dispersion. 

Cote de classement: 
L-1972-03958

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à 5-Alésia-Chaux, le terrain, l'exigence militaire