5 - Alésia-Chaux, le terrain, l'exigence militaire

Redoute au dessus de la tranchée Tissot, sous la Porte Nord

Note manuscrite d'Albert Girard sur des sondages réalisés lors de la campagne 1972 dans une construction pouvant être une redoute (analogue à celles identifiées dans la Combe de Crans). Cette redoute se situe au dessus de la tranchée Tissot, sous la Porte Nord. Les sondages ont montré une construction en pierres sèches s'enfonçant en terre avec 3 plans différents. La fouille n'a pas été poussée plus avant et a été rebouchée.

Cote de classement: 
L-1972-02259

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Etude des cônes du Champ Tissot : rapport des fouilles Eychart

Après l'abandon du chantier de la tranchée Tissot par Bernard Edeine (début août 1972), Paul Eychart est chargé par Berthier de le reprendre en lien avec Albert Girard. Sont rassemblés dans ce document divers notes et croquis (notamment d'Eychart mais pas exclusivement). Sont systématiquement listés les 14 ou 15 cônes avec des données plus ou moins complètes sur l'étude de chacun.

Cote de classement: 
L-1972-02258

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Remarques et plans pour la tranchée Tissot de la Grange d'Aufferin

Six pages rassemblées, mais d'auteurs différents (dont une signée d'Edeine), présentant des plans et des coupes relatifs à la tranchée Tissot de la Grange d'Aufferin. Documents de travail donnant des détails de la structure géologique du terrain, un plan de la tranchée avec positionnement des possibles bases de tours et des aggers et des coupes des cônes. 

Cote de classement: 
L-1972-02257

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 31 mai 1994 de C. Méloche à A. Berthier : dessin de la structure en tuf et expertise de deniers

Christophe Méloche transmet à André Berthier, le 31 mai 1994, son travail de dessin sur les éléments de la structure en tuf calcaire trouvée aux Etangs de Crans. Il donne des précisions sur les dimensions des pierres. Il demande par ailleurs à Berthier de lui faire parvenir les deniers d'argent trouvés sur le site de la butte Nord en fin de campagne 1981, ainsi que celui trouvé en 1986 à l'angle des murs N1 et W1 (cf. rapport 1986). Méloche a la possibilité de les faire expertiser par un numismate (son Directeur de mémoire).

Cote de classement: 
C-1994-02179

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 4 mai 1994 de C. Méloche à A. Berthier : expertises céramique et fer de lance

Le 4 mai 1994, Christophe Méloche remercie André Berthier d'avoir donné son accord pour la poursuite du travail sur la structure en tuf. Suite à une demande d'autorisation de sondages sur Syam au conservateur au SRA de Besançon en charge du Jura, ce dernier se dit intéressé par une étude plus systématique des mobiliers céramiques de la zone de Crans. Méloche évoque aussi la caisse des objets de 1992 à remettre au Musée de Lons et surtout le talon de lance (n°1992/FE/S6) qu'une radiographie fait bien ressortir comme creuse.

Cote de classement: 
C-1994-02178

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres entre C. Méloche et A. Berthier entre janvier et mai 1994 : travaux en cours

Au delà des péripéties et de la crise de l'année 1993 au sein de l'A.L.E.S.I.A., Christophe Méloche continue à correspondre avec André Berthier et poursuit les travaux d'exploitation des sondages de 1992. Le 31 janvier 94, il informe Berthier sur ses propres travaux (dans le cadre de sa maîtrise à Lyon).

Cote de classement: 
C-1994-02177

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 17 sept. 1993 de C. Méloche à A. Berthier : remise des documents sur le bâtiment de Crans

Le 17 septembre 1993 (soit après l'AG tendue d'août 1993 de l'A.L.E.S.I.A.), Christophe Méloche indique qu'il se propose de déposer à Chaux-des-Crotenay chez André Berthier un ensemble de documents concernant “l'établissement médiéval de Crans” : relevés de mobiliers, plans des structures. Il demande aussi à Berthier de retrouver le plan des structures établi par Olivier Baudon en 1986. Il propose à Berthier de réaliser le dessin des éléments en tuf-calcaire.

Cote de classement: 
C-1993-02157

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de mars 1992 à A. Berthier : expertise du prof. F. Poplin sur des ossements

Un proche d'André Berthier a pris contact en avril 1992 avec le Prof. F. Poplin au sujet de l'expertise des ossements humains calcinés trouvés lors du sondage de 1991 du bâtiment des Etangs de Crans. Le 14 mars, il informe Berthier que Poplin confirme qu'il y a bien eu crémation des ossements humains et décarnisation des ossements animaux. Sur le fragment métallique, Poplin ne se prononce pas.

Cote de classement: 
C-1992-02132

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 8 avril 1992 de C. Meloche à A. Berthier : expertises pour le mobilier des Etangs de Crans

Le 8 avril 1992, Christophe Méloche informe André Berthier de l'avancement de ses travaux d'écriture et fait le point sur les expertises de certains mobiliers trouvés dans la zone des Etangs de Crans lors des sondages de 1991. Des os humains brûlés conduisent à retenir une possible tombe à incinération, bouleversée par la construction du bâtiment Est (datable du 1er siècle - cf. datation d'une fibule trouvée). D'autres structures sont plus tardives (médiévales) alors que la plate-forme maçonnée et le four découvert en 1989 seraient du IIIème siècle.

Cote de classement: 
C-1992-02121

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 21 mars 1990 de A. Berthier à J.Y. Guillaumin : fouilles 88-89 - bâtiment carré des Etangs de Crans

Le 21 mars 1990, André Berthier écrit à Jean-Yves Guillaumin pour lui transmettre le rapport sur les fouilles de 1989 aux Etangs de Crans (publié un peu plus tard dans le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A.). L'essentiel des 4 pages de la lettre porte sur la divergence des interprétations relatives au bâtiment carré. Pour Berthier, ce sont les tessons médiévaux qui ont jeté un premier trouble, bien qu'ils aient été indiqués par Christophe Méloche comme résiduels et accidentels.

Cote de classement: 
C-1990-02091

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à 5 - Alésia-Chaux, le terrain, l'exigence militaire