5 - Alésia-Chaux, le terrain, l'exigence militaire

Echange de 4 lettres entre C. Méloche et A. Berthier entre janvier et mai 1994 : travaux en cours

Au delà des péripéties et de la crise de l'année 1993 au sein de l'A.L.E.S.I.A., Christophe Méloche continue à correspondre avec André Berthier et poursuit les travaux d'exploitation des sondages de 1992. Le 31 janvier 94, il informe Berthier sur ses propres travaux (dans le cadre de sa maîtrise à Lyon).

Cote de classement: 
C-1994-02177

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 17 sept. 1993 de C. Méloche à A. Berthier : remise des documents sur le bâtiment de Crans

Le 17 septembre 1993 (soit après l'AG tendue d'août 1993 de l'A.L.E.S.I.A.), Christophe Méloche indique qu'il se propose de déposer à Chaux-des-Crotenay chez André Berthier un ensemble de documents concernant “l'établissement médiéval de Crans” : relevés de mobiliers, plans des structures. Il demande aussi à Berthier de retrouver le plan des structures établi par Olivier Baudon en 1986. Il propose à Berthier de réaliser le dessin des éléments en tuf-calcaire.

Cote de classement: 
C-1993-02157

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de mars 1992 à A. Berthier : expertise du prof. F. Poplin sur des ossements

Un proche d'André Berthier a pris contact en avril 1992 avec le Prof. F. Poplin au sujet de l'expertise des ossements humains calcinés trouvés lors du sondage de 1991 du bâtiment des Etangs de Crans. Le 14 mars, il informe Berthier que Poplin confirme qu'il y a bien eu crémation des ossements humains et décarnisation des ossements animaux. Sur le fragment métallique, Poplin ne se prononce pas.

Cote de classement: 
C-1992-02132

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 8 avril 1992 de C. Meloche à A. Berthier : expertises pour le mobilier des Etangs de Crans

Le 8 avril 1992, Christophe Méloche informe André Berthier de l'avancement de ses travaux d'écriture et fait le point sur les expertises de certains mobiliers trouvés dans la zone des Etangs de Crans lors des sondages de 1991. Des os humains brûlés conduisent à retenir une possible tombe à incinération, bouleversée par la construction du bâtiment Est (datable du 1er siècle - cf. datation d'une fibule trouvée). D'autres structures sont plus tardives (médiévales) alors que la plate-forme maçonnée et le four découvert en 1989 seraient du IIIème siècle.

Cote de classement: 
C-1992-02121

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 21 mars 1990 de A. Berthier à J.Y. Guillaumin : fouilles 88-89 - bâtiment carré des Etangs de Crans

Le 21 mars 1990, André Berthier écrit à Jean-Yves Guillaumin pour lui transmettre le rapport sur les fouilles de 1989 aux Etangs de Crans (publié un peu plus tard dans le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A.). L'essentiel des 4 pages de la lettre porte sur la divergence des interprétations relatives au bâtiment carré. Pour Berthier, ce sont les tessons médiévaux qui ont jeté un premier trouble, bien qu'ils aient été indiqués par Christophe Méloche comme résiduels et accidentels.

Cote de classement: 
C-1990-02091

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de lettres en août 1972 entre P. Eychart et A. Berthier : rapport sur les fouilles des cônes du champ Tissot

Paul Eychart transmet le 8 août 1972 à André Berthier un courrier et son rapport sur les fouilles de certains des cônes du champ Tissot. Il fait part des conditions pénibles qui l'ont amené à “devoir rectifier une situation compromise” (cf. désaccord avec Edeine) mais considère les résultats de la fouille du cône n°3 comme la preuve incontestable de la valeur de l'hypothèse Berthier. Son rapport sur les fouilles réalisées les 4 et 5 août 72 par Girard, Berthier et Eychart se présente sous la forme de 9 remarques détaillant les observations faites.

Cote de classement: 
C-1972-02079

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 13 oct. 1972 d'A. Girard à A. Berthier : défenses du Camp Nord

Albert Girard répond, le 13 octobre 1972, à un envoi d'André Berthier ayant proposé un plan des défenses romaines du Camp Nord (plan malheureusement non joint à l'archive : se reporter au plan Segonne des Annales d'ALESIA). Girard suggère un certain nombre de solutions pour compléter les propositions de Berthier. L'idée directrice est bien de dissocier les vagues d'assaut gauloises pour les anéantir dans des souricières (effet d'entonnoir).

Cote de classement: 
C-1972-02077

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en déc. 1972 entre A. Berthier et A. Girard : cônes Tissot - désaccord avec Edeine

Le 20 décembre 1972, André Berthier sollicite Albert Girard pour avoir son avis sur le projet de rapport pour la circonscription archéologique. Eychart et Potier ont déjà donné leur accord, mais Edeine manifeste un désaccord et fournit son propre rapport. Berthier demande à Girard son avis  et surtout d'envoyer ses notes en particulier sur les cônes 5 et 8 dont Girard a assuré les fouilles après Edeine. 

Cote de classement: 
C-1972-02071

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Rapport sommaire sur les fouilles de Syam - Juillet-Août 1972

Rapport sommaire sur les fouilles de 1972, rédigé par André Berthier, daté du 13 novembre 1972 mais non envoyé à la circonscription archéologique. Le rapport fait état des investigations faites au champ Tissot (Grande d'Aufferin) suite à la découverte en 1971 de trous ou cônes dans une tranchée de 100 m de long. Dans les cônes, des pieux en bois ont été trouvés (dont un entier)  pouvant conduire à considérer ces cônes comme des pièges. Treize cônes ont été fouillés mais il y en aurait davantage.

Cote de classement: 
L-1972-02058

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographies : reconnaissance des cônes du champ Tissot - Grange d’Aufferin (1972)

En 1972, l'équipe Berthier étudie les cônes découverts en septembre 1971 dans le champ Tissot à la Grange d'Aufferin. Deux photos de l'été 1972 ont été prises lors d'une visite du site : André Berthier heureux de cette découverte - vue aussi de la tranchée (au fond l'oppidum de Chaux-des-Crotenay). Quatre autres photos (prises en plan rapproché) montrent l'intérieur d'un cône avec le vestige de pieu en bois et Albert Girard tentant d'extraire un pieu. La dernière photo montre le profil d'un cône.

Cote de classement: 
P-1972-02056

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à 5 - Alésia-Chaux, le terrain, l'exigence militaire