6 - Alésia-Chaux, l'ancrage celtique et l'exigence religieuse

Catalogue des collections archéologiques de Lons-le-Saunier

Brochure publiée par Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu en 1967 et présentant un catalogue des trouvailles archéologiques sous forme de bronzes figurés déposées au Musée de Lons-le-Saunier

Cote de classement: 
O-1967-00714

Remarques sur le nom des villes en Gaule

Contribution de 1962 de Marcel Baudot au 7ème Congrès International de Sciences Onomastiques.

Cote de classement: 
O-1962-00660

Art et Dieux de la Gaule

Ouvrage publié en 1969 par l'historien et archéologue Fernand Benoît, spécialiste des Dieux de la Gaule.

Cote de classement: 
O-1969-00663

Les Batailles de Gergovie et d'Alésia : localisation, stratégie, poliorcétique

Mémoire de maîtrise de 1976 de A. Bernardi relatif aux batailles de Gergovie et Alésia. Futur scénariste de télévision, il proposera à André Berthier la réalisation d'une émission télévisée.

Cote de classement: 
O-1976-00670

Le nom d'Alsace, Alésia et le dieu Alisanus

Article de 1920 de l'historien Maurice Besnier sur une possible origine du nom Alésia.

Cote de classement: 
J-1920-00678

Le langage des pierres

Article de 1997 de D. Bonnet présentant un ensemble de pierres sacralisées,  de “pierres qui tournent”, de pierres percées dans le massif du Jura : pierre d'Aroz, pierre Mourey de la Corbière, pierre qui vire de Dampvalley-les-Colombe, Sabot de Frotay, dalle striée de Melay, pierre percée de Fouvent-le-Haut, pierre aux sacrifices de Raddon, pierre percée de Traves, Table aux ânes de Lure.

Cote de classement: 
J-1998-00680

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les pierres de Saint-Pierre. En mémoire de Jean Ferrez

Article écrit en 2005 en hommage à Jean Ferrez, membre de l'association A.L.E.S.I.A. et décrivant un mégalithe et un site cultuel au hameau de Saint-Pierre, à proximité de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay. Ce menhir, pierre levée, est de forme parallélépipédique, de 1,60 m. de hauteur. Il est creusé d'une cupule parfaitement arrondie. Orthographe alternative : Ferré?

Cote de classement: 
J-2005-00186

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A l'Est, tout est nouveau : notre triangle et le soleil

Bernard Péjac ayant travaillé sur des pierres pyramidales (menhirs) découvertes sur le site de Chaux montre, dans ce texte de 2005,  que les arêtes de ces pierres sont orientées, au solstice d'été, vers le soleil levant et le soleil couchant avec une face Nord dont l'inclinaison indique la position zénithale du soleil côté Sud. A partir de ces constatations, il en vient à s'intéresser au triangle même que constitue l'oppidum barré de Chaux-des-Crotenay. Il montre que l'axe Rachet - Montagne Ronde est orienté selon le soleil levant au solstice d'été.

Cote de classement: 
J-2005-00183

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Considérations sur la puissance des druides au moment du siège d'Alésia

Le colonel Moutard propose en 2002 une synthèse des connaissances sur les druides et leur rôle dans la civilisation celtique. Il précise d'emblée que les druides n'ont pas joué de rôle majeur, contrairement à ce qu'écrit César, dans les luttes des gaulois pour l'indépendance. L'auteur évoque pour justifier ce point de vue plusieurs sources érudites anciennes ou contemporaines. Il montre que les druides en se politisant ont perdu leur pouvoir spirituel, ont acquis un grand succès mais qui leur fut fatal. 

Cote de classement: 
J-2002-00168

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le dolmen du Bulay. Compte-rendu des observations faites au belvédère du Croz

Sur la commune de Foncine-le-Haut, au Belvédère du Croz ou au Bulay, les fouilleurs de l'équipe A.L.E.S.I.A. ont étudié un dolmen de taille importante  (2,70 m. en plus grande largeur) présentant des perforations verticales. Claire Berthier indique dans cet article de 2002 que la dalle de 50 cm surplombe un espace vide central. Le sol est constitué de dalles plates. L'ouverture du monument, située à un point culminant de la région, est orientée face au Mont-Blanc. Trois blocs en avant du seuil sont alignés en direction du Mont-Blanc.

Cote de classement: 
J-2002-00167

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à 6 - Alésia-Chaux, l'ancrage celtique et l'exigence religieuse