6 - Alésia-Chaux, l'ancrage celtique et l'exigence religieuse

Les pierres de Saint-Pierre. En mémoire de Jean Ferrez

Article écrit en 2005 en hommage à Jean Ferrez, membre de l'association A.L.E.S.I.A. et décrivant un mégalithe et un site cultuel au hameau de Saint-Pierre, à proximité de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay. Ce menhir, pierre levée, est de forme parallélépipédique, de 1,60 m. de hauteur. Il est creusé d'une cupule parfaitement arrondie. Orthographe alternative : Ferré?

Cote de classement: 
J-2005-00186

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A l'Est, tout est nouveau : notre triangle et le soleil

Bernard Péjac ayant travaillé sur des pierres pyramidales (menhirs) découvertes sur le site de Chaux montre, dans ce texte de 2005,  que les arêtes de ces pierres sont orientées, au solstice d'été, vers le soleil levant et le soleil couchant avec une face Nord dont l'inclinaison indique la position zénithale du soleil côté Sud. A partir de ces constatations, il en vient à s'intéresser au triangle même que constitue l'oppidum barré de Chaux-des-Crotenay. Il montre que l'axe Rachet - Montagne Ronde est orienté selon le soleil levant au solstice d'été.

Cote de classement: 
J-2005-00183

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Considérations sur la puissance des druides au moment du siège d'Alésia

Le colonel Moutard propose en 2002 une synthèse des connaissances sur les druides et leur rôle dans la civilisation celtique. Il précise d'emblée que les druides n'ont pas joué de rôle majeur, contrairement à ce qu'écrit César, dans les luttes des gaulois pour l'indépendance. L'auteur évoque pour justifier ce point de vue plusieurs sources érudites anciennes ou contemporaines. Il montre que les druides en se politisant ont perdu leur pouvoir spirituel, ont acquis un grand succès mais qui leur fut fatal. 

Cote de classement: 
J-2002-00168

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le dolmen du Bulay. Compte-rendu des observations faites au belvédère du Croz

Sur la commune de Foncine-le-Haut, au Belvédère du Croz ou au Bulay, les fouilleurs de l'équipe A.L.E.S.I.A. ont étudié un dolmen de taille importante  (2,70 m. en plus grande largeur) présentant des perforations verticales. Claire Berthier indique dans cet article de 2002 que la dalle de 50 cm surplombe un espace vide central. Le sol est constitué de dalles plates. L'ouverture du monument, située à un point culminant de la région, est orientée face au Mont-Blanc. Trois blocs en avant du seuil sont alignés en direction du Mont-Blanc.

Cote de classement: 
J-2002-00167

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les pierres précieuses du Rachet. En hommage à André Berthier

Texte en hommage à André Berthier décédé le 12 décembre 2000.  Charles Monnier décrit , dans cet article de 2001, la reconnaissance de terrain  faite en août 2000 sur la colline du Rachet, expéditions au cours desquelles plusieurs monolithes, stèles, dolmens, pierres sacrées et autres monuments cultuels ont été identifiés (description détaillée de certaines structures de pierre). L'auteur poursuit l'article en rappelant l'oeuvre d'André Berthier à Constantine pour une meilleure connaissance de l'histoire antique d'Afrique du Nord.

Cote de classement: 
J-2001-00166

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Et toujours Alésia Sacrée. Le monument Delphes et le mur des Druides à Sapois

Selon Danielle Porte, plusieurs structures monumentales à caractère cultuel ont été découverts à Rapoutier-Dessous (Mycènes) ou au creux de la Cote Poire (Mur Allard) et le monument Delphes à Sapois.  Dans cet article de 2000, elle détaille ce dernier, structure de 3 m. de haut et de 18 m. de long, accompagné d'une pierre levée conique. Le monument est située en avant d'une vaste prairie entourée d'un mur de moyen appareil.

Cote de classement: 
J-2000-00160

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia Sacrée. Suite. Les découvertes récentes - fin 1995-1996

Danielle Porte, assistée de Raymonde Guth, fait le point sur les découvertes de fin 1995 et début 1996 en matière de pierres sacrées et autres monuments cultuels, dans les secteurs de la Ferme Oudot, du Chemin aux Anes. Sont identifiés: Canard Oudot, Mausolée magnifique, Abat-jour, Champignon 2, Gargouille, etc. Un menhir ou pierre dressée en forme de statue percée d'un trou, située près du Chemin aux Anes à l'entrée de l'enceinte cyclopéenne, est désignée comme “Déesse Alésia”.

Cote de classement: 
J-1996-00140

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le “Serpent”. Relevé du 16 août 1995

Cet article de 1996, présente le relevé du 16 août 1995 fait le long de la route D279 entre Crans et Syam. Les chercheurs dont Claire Berthier, Dominique Royet, Henry Beraud et François Billot ont pu identifier un ensemble de pierres ou dalles dressées  qui forme un “serpent” orienté ouest-est (la queue formant un angle par rapport à la direction générale).

Ajout : texte initial avant publication dans le Bulletin (Doc27_11_3_B)

Cote de classement: 
J-1996-00139

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia sacrée

Découverte au cours de l'été 1994, de tout un ensemble de monuments cultuels  et pierres sacrées sur l'oppidum de Chaux-des-Crotenay. En plus de ce qui avait déjà été identifié antérieurement (Voie Sacrée, Boîte aux lettres des Abattois), Danielle Porte évoque et détaille dans cet article de 1995, les monuments suivants : Tombeau d'Abiorix, Salamandre, Héra, Serpent, Prie-Dieu, Basilique, Monument Jean-Pierre, Monument à l'aigle, Triade.

Cote de classement: 
J-1995-00136

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le monument à l'aigle

Danielle Porte présente, dans cet article de 1994, les découvertes faites lors des explorations de l'été et de l'automne 1993 le long du chemin gaulois du flanc ouest de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay, chemin, appelé par les fouilleurs route des Fours. Un monument cultuel dit “Monument à l'aigle” se présente avec des niches contenant des “pierres sacrées” : un “Aigle”, une “Anémone de mer”, un “Museau de chien”. L'Aigle présente des traces de coloration.

Cote de classement: 
J-1994-00134

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à 6 - Alésia-Chaux, l'ancrage celtique et l'exigence religieuse