Controverse de la localisation d'Alésia

Controverse sur la localisation d'Alésia, historique de cette controverse, arguments pour ou contre telle ou telle localisation et études comparatives de sites.

Alesia – Salins

L'Association Scientifique et Historique du Pays de Salins - A.S.H.P.S. - a publié en janvier 2002 un travail présentant la thèse de Pierre Jeandot plaçant Alésia à Salins-les-Bains. Une annexe de cette publication, fait l'analyse des deux thèses Séquanes (Salins, Chaux). Dans une nouvelle publication en avril 2003, les auteurs considèrent avoir mis à mal les arguments de la thèse Berthier. Le présent article de Jacques Berger de 2004 s'emploie à démontrer les erreurs des “Salinois” en faisant référence au texte césarien.

Cote de classement: 
J-2004-00179

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Commentaires sur un épisode de la bataille finale : l'attaque des “Loca praerupta” par les assiégés

Jacques Berger revient, en 2003, sur l'attaque des "loca praerupta" par les assiégés en précisant que ces "loca praerupta" ne sont pas seulement des hauteurs mais des escarpements qui sont bien identifiables sur le site de Syam/Crans. Il démontre ensuite qu'il est totalement impossible de situer de tels escarpements autour du Mont Auxois ; les défenseurs  du site officiel d'Alise les situeraient sur les pentes de la montagne de Flavigny, ce qui rend la bataille finale totalement incohérente.

Cote de classement: 
J-2003-00178

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alise-Sainte-Reine contre la Chaux-des-Crotenay

Article composite de 1999 relatant les évènements médiatiques de l'année 1998 (Colloque à Paris en février, Conférence de Michel Reddé à Lons-le-Saunier en juillet, arrêté ministériel de novembre retirant Alise de la liste des sites archéologiques d'intérêt national, contacts avec la revue Historia en décembre).

Cote de classement: 
J-1999-00153

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Positions romaines et gauloises autour de la plaine de 3000 pas

Jacques Berger commente en 1998 le dernier ouvrage de Paul-René Machin “A la recherche d'Alésia . Suivons César” qui démontre qu'il est impossible que César ait jamais assiégé le mont Auxois. Jacques Berger tente une synthèse sur ce qu'il est possible de déterminer sur le site de Chaux-des-Crotenay quant aux positions gauloises et romaines. Il resitue les combats par rapport au terrain en se calant au plus près sur le texte de César.

Cote de classement: 
J-1998-00152

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Colloque du 6 février 1998 sur la localisation du siège d'Alésia

André Wartelle et Charles Thévenin rendent compte du Colloque qui s'est tenu le 6 février 1998 à l'Institut Catholique de Paris sur la localisation d'Alésia (Alise-Sainte-Reine ou Chaux-des-Crotenay?). Michel Reddé a présenté les fouilles réalisées de 1991 à 1997 à Alise-Sainte-Reine. André Wartelle a défendu de son coté la thèse d'André Berthier en faveur de Chaux-des-Crotenay alors que Danielle Porte présentait une communication sur “Alesia, foyer et métropole religieuse de toute la Celtique". 

Cote de classement: 
J-1998-00145

Alegia? : chavons pas où ch’est Alegia

Le major Bernard Gay reprend, dans le Bulletin de 1997,  les données de César relatives au siège d'Alésia, plus précisément les données quantitatives des travaux césariens en les convertissant en nombre d'hommes et de jours nécessaires pour les réaliser. En les appliquant au site d'Alise (nécessité de fortifier un périmètre continu de 36 km), il démontre l'impossibilité de réaliser les travaux sur un tel périmètre.

Cote de classement: 
J-1997-00144

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les ennuis d'Alise

Danielle Porte dresse, dans cet article de 1997,  un tableau comparatif entre d'une part les données du texte de César (une trentaine de caractérisations précises) et  d'autre part leur application sur les deux sites d'Alise-Sainte-Reine et de Syam/La Chaux. La synopse ainsi réalisée met en évidence les points litigieux relatifs à l'Alésia officielle.

Cote de classement: 
J-1997-00143

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Vercingétorix et Alésia

André Wartelle savait qu'il abordait une question difficile lorsqu'il commença à étudier l'hypothèse d'André Berthier, mais il pensait qu'un raisonnement bien conduit, dans un domaine où la logique s'impose, devait conduire l'esprit à la réalité. Rappelant les erreurs de Napoléon III, il évoque les distorsions entre le texte de César et la réalité à laquelle d'abord on a fait violence en lui imposant un site impossible et une archéologie préconçue : d'où l'importance de l'hypothèse d'André Berthier, justifiée par la méthode du portrait-robot faisant preuve d'une te

Cote de classement: 
L-1991-00133

Scepticisme devant Alise

Suite à la décision de la Commission Supérieure des Fouilles d'arrêter ses travaux sur Syam, André Berthier adresse à Carcopino, le 22 avril 1966, un mémoire pour que celui-ci soit mieux informé sur son questionnement.  Il procède d'abord à un long rappel historique sur l'évolution du rapprochement Alise/Alésia : la cité d'Alisia, patrie de sainte Reine, vierge et martyre, était devenue un haut lieu chargé d'un double prestige religieux et militaire, glorifié au 9ième si

Cote de classement: 
L-1966-00124

La querelle sur le site d'Alésia rebondit

Le (ou la) journaliste ayant rédigé cette page fait référence à un article paru le 15 août 1983 dans le magazine "Le Point" sous le titre "Jura-Bourgogne : la nouvelle bataille d'Alésia"*.

Cote de classement: 
J-1983-00123

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Controverse de la localisation d'Alésia