Alésia mandubiorum

A. Berthier, A. Wartelle. préface de J.-M. Croisille (et autres collaborations). Alésia. Paris. NEL. 1990

Note de recension du livre “Alésia” par le chanoine Michel Spanneur, doyen honoraire de la Faculté des lettres de l'Université Catholique de Lille. Evoquant la découverte d'André Berthier à Chaux-des-Crotenay comme étant le site de l'Alésia de César, l'auteur (qui se défend de jouer à Clochemerle) souligne le fait que “l'Alésia officielle” ne peut accueillir ni le récit de la Guerre des Gaules, ni la tactique militaire de César. 

Cote de classement: 
J-1991-03943

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux Alésia et un érudit. La brillante démonstration de l’abbé Guy Villette.

Un  ouvrage indispensable de 480 pages pour enfin comprendre pourquoi Alise-Sainte-Reine ne peut pas être l’Alésia de César et de Diodore de Sicile. Ayant découvert en 1982 la thèse d’André Berthier plaçant Alésia à Chaux-des-Crotenay, l’abbé Guy Villette (1917-1991) va publier de 1982 à 1988 une quarantaine de bulletins ronéotypés consacrés à la localisation de l’Alésia du siège de César.
Cote de classement: 
O-2016-03811

L'Alésia des Mandubiens et les "Pays Comtois”

Première partie d'un article de Maurice Brun dans le Jura Français N°56 de juillet-septembre 1950, consacré à l'histoire territoriale de la Franche-Comté et à la possible localisation des Mandubiens en pays Séquane. L'auteur précise les limites ou frontières des divers peuples gaulois, évoque la Séquanie et ses composantes territoriales et revient sur l'étymologie de Mandubii (indiquant qu'il est encore très difficile de préciser l'origine du mot). 

Cote de classement: 
J-1950-03164

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 20 juin 1983 de G. Villette à A. Berthier : monnaies d’Alise - avis de Colbert de Beaulieu

Dans cette longue lettre du 20 juin 1983, l'abbé Guy Villette communique à André Berthier des extraits de lettres de J.B. Colbert de Beaulieu sur les monnaies d'Alise (Grésigny). Le numismate apprécie qu'une autorisation de fouilles ait été accordée à Berthier pour Chaux-des-Crotenay. Surtout il revient sur les monnaies d'Alise en se disant bien ennuyé par les monnaies d'Epasnactos. Villette a répondu au numismate en montrant que les textes antiques ne sont pas en faveur d'Alise. 

Cote de classement: 
C-1983-03069

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 23 sept. de G. Villette à A. Berthier : nouveau texte pour les Dossiers de l'Histoire

Le 23 septembre 1982, Guy Villette remercie André Berthier pour ses encouragements dans la rédaction des articles à venir pour les Dossiers de l'Histoire (corrections suggérées par Berthier). Il indique travailler sur l'exégèse de Dion Cassius. Il revient sur la position d'Harmand pour qui “site et fouilles récusent la véracité de César”.

Cote de classement: 
C-1982-03057

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

165 - L'affaire d'Alésia, en -52

Bulletin 165,  préparé par l'abbé Guy Villette en vue de communication à la presse en 1984, au moment du 109ème Congrès des Sociétés Savantes (début avril 1984). Après avoir rappelé la chronologie des évènements de l'année -52, l'auteur aborde la question de la “géographie des faits” et évoque la découverte d'André Berthier localisant Alésia sur l'éperon barré de Chaux-des-Crotenay dont il décrit les éléments topographiques.

Cote de classement: 
J-1984-02565

Lettre du 6 juin 1986 de G. Villette à M. Mangin : arguments contre la localisation d'Alésia à Alise

Copie à A. Berthier d'une lettre que Guy Villette adresse le 6 juin 1986 à Michel Mangin, professeur à l'Université de Besançon. Avec son style inimitable, Villette développe d'abord des éléments de toponymie relatifs aux Laumes et à la Brenne et démontre que toute la plaine face au Mont Auxois est marécageuse et a nécessité la réalisation de nombreux fossés de drainage. Quant aux vestiges ou mobiliers découverts dans les fossés de Grésigny ils ne seraient pas ceux d'une "congeries" (butin pris à l'ennemi...

Cote de classement: 
C-1986-02563

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, le siège continue

Michel Mac Dougall interroge Jacques Berger dans Voix du Jura du 12 septembre 2003 à l'occasion de la sortie du livre de Michel Reddé suite à ses fouilles à Alise-Sainte-reine. Jacques Berger se dit “outré” par ce qu'écrit Reddé sur Syam et Chaux-des-Crotenay (“il n'aurait vu ni oppidum, ni plaine”). Le Président de l'A.L.E.S.I.A. invite aussi Michel Reddé à se recycler en mathématiques pour mieux apprécier la longueur de la contrevallation autour de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-2003-02544

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'Histoire merveilleuse d'Alise-Sainte-Reine. Essai de localisation du combat préliminaire au siège d'Alésia

Suite de la publication en 1966 dans France-Jura d'une série d'articles de Pierre Jeandot, inventeur de la localisation d'Alésia à Salins-les-Bains. Douze numéros sont consacrés de mars à mai 1966 à la question de la localisation de la bataille préliminaire de cavalerie, avant le siège d'Alésia. Jeandot démolit systématiquement toutes les hypothèses et conjectures des tenants de la thèse officielle relative à la localisation de cette bataille de cavalerie.

Douze articles hebdomadaires parus dans les numéros 494 à 505 de France-Jura (un numéro manquant)

Cote de classement: 
J-1966-02521

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La Sequanie Saliférienne + Vestiges linguistiques de la civilisation antique du sel

Suite de la publication en 1966 dans France-Jura d'une série d'articles de Pierre Jeandot, inventeur de la localisation d'Alésia à Salins-les-Bains. Trois numéros sont consacrés en février 1966 à la possible relation entre Alésia et sel (Salins pouvant renvoyer à Salesia et Mand - Mandubiens - au sel). Dans un premier article, Jeandot évoque les noms de lieux relevant l'idée de sel, avec une racine als, sal ou sar ou d'autres encore). Il pointe toutes les stations antiques ayant un lien avec des salines, en particulier avec la Franche-Comté.

Cote de classement: 
J-1966-02520

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Alésia mandubiorum