Oze

Petit cours d'eau en bordure du Mont Auxois.

 

Alésia sort de l'oubli

Dans cet article non signé du numéro spécial N°2 - 1989 - de la revue Historia, consacré aux Gaulois, l'auteur rappelle les données du texte de César relatives à Alésia et indique que la localisation à Alise-Sainte-Reine est désormais acquise. Il rappelle les fouilles entreprises sous Napoléon III ainsi que les travaux de mise en valeur du site réalisés sous la direction de Fabienne Creuzenet.

Cote de classement: 
J-1989-01533

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Congrès national des Sociétés savantes. Alésia serait... dans le Jura

Dans cet article du Bien Public du 6 avril 1984, le journaliste rend compte de la tenue à Dijon du 109ème Congrès des Sociétés savantes. Parmi les nombreuses communications, l'une des plus remarquées fut celle d'André Berthier venu présenter au Congrès l'essentiel des arguments relatifs à sa découverte du site de Chaux-des-Crotenay, plausible localisation d'Alésia. L'article retient la pertinence de la démarche dite du portrait-robot et conclut que le doute plane désormais sur le site d'Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1984-01302

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Victoire à Alésia

Long texte de Joël Le Gall d'août 1967 qui affirme qu'il ne peut y avoir aucun doute sur la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. Il évoque les polémiques du 19ème siècle engagées par Quicherat  et Delacroix (que Le Gall prénomme Eugène!...) et reprises dans l'entre-deux-guerres par Georges Colomb et très récemment réactivées avec la découverte d'André Berthier localisant Alésia sur “le plateau de Syam, près de Chaux-des-Crotenay!...”.  Le Gall s'appuie sur les auteurs antiques et les grands contemporains concernés  (Jullian, Carcopino, Harmand...).

Cote de classement: 
J-1967-01293

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site d’Alésia - II

Deuxième partie du long article publié par Jérôme Carcopino dans la Revue des Deux-Mondes en 1958. Poursuivant la discussion des arguments de Colomb contre Alise-Sainte-Reine, Carcopino revient sur le texte de César et sur les défenses mises en place (contrevallation, circonvallation, fossés,  lilia et autres pièges). L'auteur ne semble pourtant pas très à l'aise quand il lui faut répondre aux questions sur la longueur des lignes de défense, sur la profondeur des fossés ou encore sur quelques trouvailles archéologiques  dont 5 aiguillons pouvant être des stimuli.

Cote de classement: 
J-1958-01244

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A la recherche d’Alésia

Dans la revue La Vigie d'avril 1995, André Wartelle continue le combat pour la reconnaissance du  site de Chaux-des-Crotenay comme étant l'Alésia de César. Après avoir rappelé l'historique de la controverse sur la localisation d'Alésia, il donne les raisons pour lesquelles Alise-Sainte-Reine ne peut pas prétendre être ce lieu historique (références au texte de César, preuves archéologiques qui ne prouvent rien...).

Cote de classement: 
J-1995-01236

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Dossier : Le siège d’Alésia,

Liliane Dutrait présente, en décembre 1981, dans “Préhistoire et archéologie” un long article revenant sur le siège d'Alésia (avec en arrière-plan la certitude d'une localisation à Alise-Sainte-Reine). Après avoir rappelé les éléments clés de la Guerre des Gaules et évoqué le personnage de Vercingétorix, Liliane Dutrait explique la démarche de l'Arverne pour bloquer César et les opérations du siège organisé autour d'Alésia par le général romain.

Cote de classement: 
J-1981-01207

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La reddition de Vercingétorix chez les auteurs anciens

Dans cet article de la revue Latomus de 1985, Jean-Yves Guillaumin revient sur la reddition de Vercingétorix  en reprenant et commentant les textes de César et des auteurs antiques Plutarque, Dion Cassius et Florus. Il évoque la scène de la reddition et la localisation de celle-ci (“au camp romain”). Guillaumin reprend aussi les critiques faites par Jacques Harmand sur ces auteurs antiques et démontre qu'Harmand raisonne de façon biaisée du fait du choix de la localisation d'Alésia à Alise-Ste-Reine.

Cote de classement: 
J-1985-01190

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note de lecture - “Alésia” d'André Berthier et André Wartelle

Dans la Nouvelle Revue d'Onomastique, Gérard Taverdet fait, en 1991, un compte rendu de la parution de l'ouvrage Alésia d'André Berthier et d'André Wartelle. Evoquant l'erreur souvent faite au 19ème siècle de vouloir associer des sites anciens à leur nom, il salue le travail d'André Berthier qui a renoncé à cette approche traditionnelle pour repartir des textes antiques à partir desquel il en tire un portrait-robot.

Cote de classement: 
J-1991-01158

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Réflexion sur une “Question d’Alésia”

Cet article de René Potier s'inscrit dans le cadre d'une polémique engagée dans la revue L'Information Historique à propos de la localisation d'Alésia et de la thèse d'André Berthier. Suite à un premier article de Potier paru en 1968 , un collaborateur de la revue, Louis Harmand, fait paraître en 1969 et 1970 deux articles contestant la thèse de Chaux-des-Crotenay. En réponse, René Potier revient de façon très argumentée sur les contestations de Louis Harmand.

Cote de classement: 
J-1971-01096

Alésia. Histoire d’une recherche

L'abbé André Wartelle revient sur l'histoire de la controverse relative à la localisation d'Alésia. Il met en évidence l'absurdité du choix d'Alise-Sainte-Reine comme site officiel depuis Napoléon III ainsi que la dégradation des recherches engagées depuis cette époque.. Il explique la démarche originale d'André Berthier consistant en la mise au point du portrait-robot et la découverte du site de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-1991-01072

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Oze