Côte Poire

Lieu-dit et colline importante sur les communes de Syam, Crans, Sirod et Bourg-de-Sirod, au Nord du village de Syam. Identifiée comme la probable montagne Nord dans la bataille d'Alésia.

Deux lettres d'avr. et déc. 1975 de R. Lejeune à A. Berthier : réalisation de la maquette de la Côte Poire

Raymond Lejeune entretient régulièrement une correspondance avec André Berthier. Dans ces deux lettres de 1975 (28 avril et 1er décembre), il évoque sa douloureuse situation personnelle après la disparition de son épouse. Il dit aussi vouloir s'attaquer à la réalisation de la maquette de la Côté Poire et semble ne pas apprécier les travaux récents du Commandant Méjasson. Enfin en décembre, il demande son avis à Berthier sur son projet d'article pour Le Gaulois.

Cote de classement: 
C-1975-04521

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux graphiques de 1973 de R. Méjasson relatifs à l'oppidum de Chaux-des-Crotenay

Le Commandant Méjasson réalise en 1973 plusieurs études et produit d'une part un schéma montrant huit vues (parties de terrain visibles) depuis la cote 775 (observatoire de l'oppidum de Cornu-Chaux-des-Crotenay) et d'autre part la série de coupes selon ces lignes d'observations. 

Cote de classement: 
G-1973-04465

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux listes d'illustrations pour des articles sur le problème d'Alésia et le site de Chaux-des-Crotenay

Deux listes d'illustrations pprévues par André Berthier pour des articles dont l'un sur “Le problème d'Alésia” 

Cote de classement: 
L-XXXX-04440

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Projet de lettre d'août 1971 d'A. Berthier au journal Les Dépêches suite à une intervention de Lerat

Suite à la publication d'un écho “Lerat” dans Les Dépêches du 17 août 1971, André Berthier adresse à la rédaction du journal une lettre de mise au point pour contrer les allégations mensongères du doyen Lerat (qui serait par ailleurs intervenu auprès de la rédaction du journal). Berthier développe abondamment la méthode du portrait-robot qui lui a  permis d'identifier Alésia à Chaux-des-Crotenay. Il s'étend aussi sur les errements méthodologiques de J. Harmand et de J.

Cote de classement: 
L-1971-04431

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 16 mars 1974 de R. Potier à A. Berthier : Le Monde et fosses à Crotenay

Le 16 mars 1974, René Potier se félicite auprès de Berthier du changement d'attitude de Besançon (circonscription) à leur égard mais dit regretter que Dunoyer (Le Monde) n'ait poas fait paraître son article sur son livre avant celui de Le Gall. Il évoque des fosses découvertes à Crotenay et le travail très utile réalisé par Lejeune sur le terrain.

Cote de classement: 
C-1974-04415

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 25 janv. 1967 de P. Jeandot à A. Berthier : conseils pour consolider la thèse Chaux-des-Crotenay

Intéressante lettre de Pierre Jeandot à Berthier, en date du 25 janvier 1967. Il avoue reconnaître la solidité de la thèse Chaux-des-Crotenay mais indique certains points faibles auquels il faudrait remédier. Un de ces points est la “montagne et/ou colline” nord. Il se propose d'aider Berthier à recadrer sa thèse et à la défendre contre Alise et Alaise.

Cote de classement: 
C-1967-04390

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Communication d'André Berthier sur l'état de ses recherches du site d'Alésia

Ce Bulletin du Rotary-Club de Constantine en date du 10 octobre 1967, rend compte de la conférence donnée par André Berthier (“past-Président du Club) la veille 9 octobre à Constantine (en présence du Consul général de France). Le Président du Club (M. Luciani)  rappelle en introduction le contexte général de la recherche d'André Berthier. Vient ensuite le compte rendu sommaire de l'intervention de ce dernier. On évoque la collaboration nouvelle avec René Potier et les découvertes récentes faites sur le site.

Cote de classement: 
J-1967-04238

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en janv.-fév. 1974 entre J.P. Morel et R. Potier : après la sortie de l'ouvrage Vercingétorix

Dans une lettre du 31 janvier 1974, Jean-Paul Morel, Directeur des antiquités historiques à Besançon, félicite René Potier pour son livre (Le génie militaire de Vercingétorix), ayant lu celui-ci avec un “extrême intérêt”,  mais prend toutefois ses distances par rapport à la thèse Berthier (les fouilles n'ont nullement apporté les preuves). Potier lui répond le 11 février 1974 avec une remarquable maîtrise de son argumentation.

Cote de classement: 
C-1974-04024

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de janv. 1974 de R. Potier R. Méjasson : nouvelles du terrain, informations diverses

Depuis la sortie de son livre en mai 1973, René Potier a entrepris un travail concerté avec le Commandant Méjasson sur l'itinéraire des armées romaine et gauloise. Le 1er janvier 1974, Potier répond à des lettres des 26 et 27 décembre du Commandant. Pour Potier, l'armée de secours n'a pu attaquer qu'au nord et à l'est (ce qui amènera Berthier à modifier le tracé de la circonvallation en plaine de Syam).

Cote de classement: 
C-1974-04023

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 23 janv. 1974 de R. Potier à R. Lejeune : maquette, attaque gauloise du camp nord

René Potier écrit le 23 janvier 1974 à Raymond Lejeune (qui semble avoir des problèmes de santé). Il suggère à celui-ci de se concentrer sur la réalisation de la maquette de la côte Poire. Potier revient par ailleurs de façon détaillée sur le dispositif d'attaque du camp nord par l'armée gauloise, rejetant l'hypothèse de Lejeune d'une arrivée des troupes par le haut de la colline. Les troupes gauloises se seraient étalées, pour l'essentiel, sur l'ensemble de la combe, du trou de Barru à la Banane pour obliger les romains à s'éparpiller.

Cote de classement: 
C-1974-04022

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Côte Poire