Mangin M.

Mangin Michel (1933 -  )

Professeur au Lycée Carnot de Dijon. Professeur d'histoire ancienne et archéologie à l'Université de Besançon (en 1987). Assistant aux fouilles d'Alise-Sainte-Reine.

Un four à chaux du Haut Moyen Age à Goux-lès-Dole (Jura)

Extrait de l'ouvrage “Archéologie médiévale (XVIII, 1988) relatif à l'étude d'un four à chaux du Haut Moyen Age découvert à Goux-lès-Dole (Jura) en 1984 au pied d'une importante villa romaine en bordure de la forêt de Chaux. Les auteurs (Mangin, Bruand et Hedley) décrivent le four, son canal de chauffe, son aire de chauffe, l'évolution topologique de la zone, le sytème de chargement et le système de combustion. Le four semble postérieur à la destruction de la villa (IIIème s. environ).

Cote de classement: 
J-1988-03904

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Correspondances entre Guy Villette et Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu

A partir de la fin de 1982, l'abbé Guy Villette entretient une correspondance suivie avec le célèbre numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu. Il prouve méthodiquement et progressivement à ce dernier que les monnaies trouvées à Grésigny (près d’Alise Sainte-Reine) ne peuvent pas être mises en relation directe avec le siège d'Alésia et qu'elles doivent plutôt correspondre à un dépôt mémoriel ou rituel,  post-siège, dans une “nouvelle Alésia”.

Cote de classement: 
J-2015-03506

La “conversion” du docteur Colbert de Beaulieu par l’abbé Guy Villette

Au fil de longs échanges épistolaires avec le toponymiste Guy Villette entre 1982 et 1986, le célèbre numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu, directeur de recherche au CNRS, expert en monnaies anciennes et autorité incontestable reconnue au Musée des Antiquités Nationales de Saint-Germain-en-Laye (MAN), avait finalement admis que ses certitudes sur la réalité Alise = Alésia devaient s’effacer devant la force de conviction des arguments de l’abbé Villette.
Cote de classement: 
J-2015-03505

Lettre du 20 juin 1983 de G. Villette à A. Berthier : monnaies d’Alise - avis de Colbert de Beaulieu

Dans cette longue lettre du 20 juin 1983, l'abbé Guy Villette communique à André Berthier des extraits de lettres de J.B. Colbert de Beaulieu sur les monnaies d'Alise (Grésigny). Le numismate apprécie qu'une autorisation de fouilles ait été accordée à Berthier pour Chaux-des-Crotenay. Surtout il revient sur les monnaies d'Alise en se disant bien ennuyé par les monnaies d'Epasnactos. Villette a répondu au numismate en montrant que les textes antiques ne sont pas en faveur d'Alise. 

Cote de classement: 
C-1983-03069

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

161 - Une visite officielle d’Alise-Sainte-Reine le dimanche 11 septembre 1983

Dans son Bulletin ronéotypé N°161 du 3 octobre 1983, l'abbé Guy Villette rend compte de façon très détaillée d'une visite organisée à Alise-Sainte-Reine le 11 septembre précédent à l'intention de plusieurs sociétés savantes. Villette commence son bulletin en mentionnant plusieurs textes récents, utiles pour comprendre la controverse sur la localisation d'Alésia.

Cote de classement: 
J-1983-03035

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

160 - Alésia (suite). En marge du N°44 des Dossiers de l’Histoire juillet-août 1983), pp. 57-59

Dans son bulletin ronéotypé 160 (14 juillet 1983), l'abbé Guy Villette évoque les articles parus dans les Dossiers de l'Histoire (N°s 43 et 44) et la polémique engagée avec Charles Commeaux. Il reprend son texte paru dans les DH en apportant un correctif important relatif à Strabon. Il développe ensuite la critique de la thèse des Séquanes de l'Ouest (Carcopino...). Il revient après l'article de Commeaux (DH 44, pp.

Cote de classement: 
J-1983-03034

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 11 avril 1984 de G. Villette à A. Berthier : indépendance et recherche de la vérité

De retour de Dijon (Congrès CTHS), Guy Villette remercie André Berthier, le 11 avril 1984, de l'avoir intégré à son équipe mais précise “qu'il n'est pas de l'équipe Berthier”, souhaitant garder son indépendance. Il est convaincu que le double site Crotenay - Chaux-des-Crotenay correspond parfaitement à la description de César. Il revient sur les découvertes d'Alise (Grésigny) avec des objets mal inventoriés, des monnaies qui restent problématiques, des armes de bronze, un canthare d'argent...

Cote de classement: 
C-1984-03012

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 17 mars 1984 de J.B. Colbert de Beaulieu à G. Villette : souhait de coopération avec Mangin

Retranscription par Guy Villette de la lettre de Colbert de Beaulieu à lui adressée le 17 mars 1984 et faisant état de la lettre de Michel Mangin au numismate (cf. “trahison de Colbert de Beaulieu”). Manifestement gêné, le numismate propose à Villette (dont il reconnaît la pertinence des arguments contre Alise) de coopérer avec Mangin (camp adverse). Colbert de Beaulieu encourage aussi Villette à faire connaître ses vues dans un article pour la Revue Archéologique de l'Est.

Cote de classement: 
C-1984-03008

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

203 - Pline et les bronziers d’Alise-Sainte-Reine

Dans son bulletin ronéotypé 203 de septembre 1987, l'abbé Guy Villette tente de démontrer que l'Alésia que décrit Pline l'Ancien comme cité caractérisée par le savoir-faire de ses “bronziers” est bien Alise-Sainte-Reine mais ne saurait être en aucun cas l'Alésia du siège de César (celle-ci est à Chaux-des-Crotenay comme André Berthier l'a prouvé dès 1962). Il revient sur le dépôt d'armes et de monnaies trouvées au Rabutin qui pourrait s'expliquer comme possible sacrifice rituel (cf. A.

Cote de classement: 
J-1987-02997

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

170 - Dans la revue Historama, la défense de Chaux-des-Crotenay (Jura), véritable Alésia du siège

Dans son bulletin ronéotypé 170 (15 septembre 1984), l'abbé Guy Villette informe ses lecteurs sur le contexte et le contenu de la polémique développée suite à la publication dans Historama de juillet 1984 d'un article de Gilbert Charles-Picard (“Alésia, c'est Alise-Sainte-Reine”). Pour Villette, l'article de Picard vise à déconsidérer la thèse Chaux-des-Crotenay à travers la personne de son découvreur, André Berthier.

Cote de classement: 
J-1984-02996

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Mangin M.