Castan A.

Castan Auguste (1833-1892)

Chartiste, archéologue et historien franc-comtois; prend part à la polémique sur l'emplacement d'Alésia.

Une excursion à Alaise

L'érudit lédonien Emile Monot rend compte de sa visite à Alaise (après sa visite du printemps 1908 à Alise-Sainte-Reine), visite organisée le 5 août 1908 à l'occasion du VIIème Congrès de l'Association franc-comtoise. Avec son style romancé et légèrement ironique, l'auteur rappelle tout d'abord la défense du site d'Alaise par les Delacroix, Castan, Quicherat, Bial et autres Sarrette. Les visiteurs sont guidés par Piroutet, qui, très vite, met en évidence les faiblesses du site pour prétendre être l'Alésia de César.

Cote de classement: 
J-1908-01538

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, c'est Salins

Dans ce dépliant édité par la veuve de Pierre Jeandot, sont repris les arguments clés de l'instituteur-érudit salinois en faveur d'une localisation d'Alésia à Salins-les-Bains. On reprend l'histoire et la polémique de la localisation de la bataille d'Alésia. On revient sur les Mandubiens  (et la racine Mand). on détaille la bataille d'Alésia sur le site de Salins. Enfin un tableau comparatif est dressé qui compare les 3 sites (Salins, Alise et Syam) selon 23 facettes ou caractéristiques de détermination.

Cote de classement: 
O-XXXX-01337

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site d’Alésia - II

Deuxième partie du long article publié par Jérôme Carcopino dans la Revue des Deux-Mondes en 1958. Poursuivant la discussion des arguments de Colomb contre Alise-Sainte-Reine, Carcopino revient sur le texte de César et sur les défenses mises en place (contrevallation, circonvallation, fossés,  lilia et autres pièges). L'auteur ne semble pourtant pas très à l'aise quand il lui faut répondre aux questions sur la longueur des lignes de défense, sur la profondeur des fossés ou encore sur quelques trouvailles archéologiques  dont 5 aiguillons pouvant être des stimuli.

Cote de classement: 
J-1958-01244

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Examen des armes trouvées à Alise-Sainte-Reine. Dissertation relative à la question d'Alésia

Tiré à part de la Revue archéologique, avec une contribution de Jules Quicherat (1865) mettant en cause les affirmations sur les armes trouvées à Alise-Sainte-Reine. L'auteur répond à la publication  d'une lettre de M. Verchère de Reffye au Docteur Keller de Zurich “Les armes d'Alise” (novembre 1864). Une grande partie du texte de Quicherat est consacré à l'étude du “pilum” romain et aux fers de javelot. La fin du texte s'intéresse aux épées et glaives.

Cote de classement: 
J-1865-00985

Antiquités gauloises pour servir à la question d'Alésia

Article d'Auguste Castan (1857) dans le cadre de la controverse sur la localisation d'Alésia.

Cote de classement: 
J-1857-00975

Jules Quicherat défenseur d'Alaise

Communication de Jules Quicherat à la Société d'Emulation du Doubs, en 1883, défendant la thèse Alaise.

Cote de classement: 
J-1883-00974

La question d'Alaise

Maurice Piroutet constate dans ce mémoire de 1908 (publié dans la collection des Mémoires de la Société d'Emulation du Jura) qu'ont été trouvées autour d'Alaise un grand nombre de sépultures sous tumulus, abondance qui se retrouve dans toute la Franche-Comté et l’Ain, en Alsace, en Lorraine, en Bourgogne. La plupart des tumulus du pays d’Alaise et parmi eux tous les plus volumineux et les seuls vraiment productifs, ceux dont le mobilier a été regardé comme appartenant à l’époque de la conquête romaine, sont en réalité hallstattiens (900-450).

Cote de classement: 
J-1908-00867

Alésia: Jura ou Côte d'Or? Bataille autour d'une défaite

Dossier publié en 1984 sur la localisation d'Alésia avec des contributions contradictoires. Historique de la polémique par Jacques-Pierre Millotte, ancien directeur des Antiquités Préhistoriques de Franche-Comté. Contributions-plaidoiries des tenants de la thèse officielle - Alise - par Joël Le Gall et de deux thèses dissidentes - Chaux-des-Crotenay par Antoinette Brenet - et  Salins par J.P. Guichot.

Cote de classement: 
J-1984-00845

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Autour d'Alaise

Le Jura Français d'octobre-décembre 1958 publie une lettre de Léon Delamarche au Doyen Lucien Lerat (Dir. de la Circonscription Archéologique de Franche-Comté). Défendant la thèse Alésia = Alaise, l'auteur relate les résultats d'un certain nombre d'investigations de terrain et notamment la découverte de fossés ou tranchées autour d'Alaise. L'équipe mobilisée par Delamarche a tenté de retrouver les traces des fouilles de Castan en 1861.

Cote de classement: 
J-1958-00739

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Guide de l'étranger à Besançon et en Franche-Comté accompagné d'une carte du siège d'Alésia

Alphonse Delacroix et Auguste Castan publie en 1860 un Guide pour visiter la Franche-Comté avec notamment  une carte du siège d'Alésia. Les auteurs décrivent les multiples facettes de la Franche-Comté, autrefois Séquanie. Ils évoquent les villes de la Séquanie (Alésia, Amagétobrie, Mandeure), rappellent aussi les diverses batailles qui s'y sont déroulées dont celle d'Alaise (Alésia), lieu fouillé par Quicherat. Les deux derniers tiers de l'ouvrage sont consacrés à Besançon.

Version numérique disponible sur Google Books.

Cote de classement: 
O-1860-00735

Pages

Souscrire à Castan A.