Héric

Héric d'Auxerre, Herric, Herri ou Heiric (841 - vers 876)

Moine bénédiction, poète et érudit, maître de l'école de l'abbaye de Saint-Germain d'Auxerre. Un de ses textes est le sujet de la polémique sur la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. 

Alésia : positionnement géographique à débattre!

L'article de Pierre Aymard dans le numéro de décembre 2012 du Rotarien, fait le point sur la controverse de la localisation d'Alésia alors que le MuséoParc de Venarey-les-Laumes vient d'être ouvert valorisant le site officiel d'Alise-Sainte-Reine. Après être revenu sur l'historique de la controverse, Pierre Aymard évoque la démarche originale d'André Berthier (portrait-robot) qui permet d'identifier le site de Syam - Chaux-des-Crotenay comme probable lieu de la bataille entre César et Vercingétorix.

Cote de classement: 
J-2012-01733

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Second Empire et Alésia

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Jacques Harmand, Conservateur-Adjoint au Musée du Louvre, revient sur la controverse de la localisation d'Alésia développée au cours du Second Empire. Alors que personne ne doutait depuis le IXème siècle qu'Alésia était bien située à Alise-Sainte-Reine, des francs-comtois (A. Delacroix, A. Castan...) et des érudits (J. Quicherat, E. Desjardins...) remettent en cause cette vérité en 1855 et militent pour Alaise dans le Doubs. Pour J.

Cote de classement: 
J-1968-01707

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia et Kalkriese, un parallèle critique

Dans cet article paru dans le Journal of Roman Archaeology, Colin M. Wells rend compte du colloque franco-allemand organisé sur le thème “Alésia et la bataille du Teutoburg, un parallèle critique des sources”, sous la direction scientifique de Michel Reddé et de Siegmar von Schnurbein. Le colloque eut lieu à la suite de la campagne de fouilles sur Alésia (Alise-Sainte-Reine) menée de 1991 et 1997 et visait à faire une comparaison avec les travaux menés à Kalkriese pour la bataille du Teutoburg.

Cote de classement: 
J-2009-01682

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les deux batailles d'Alésia

L'article de Mickaël Fonton dans le Spectacle du Monde rappelle l'historique de la controverse qui s'est développée à partir de la seconde moitié du 19ème siècle à propos de la localisation de la bataille d'Alésia. Le journaliste reprend aussi l'histoire de la découverte, par André Berthier, grâce à sa méthode du portrait-robot,  du site le plus plausible pour le déroulement de la bataille. A Chaux-des-Crotenay, tout concorde avec les données du texte de César.

Cote de classement: 
J-2012-01512

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Polémique historique. Mais où est donc passé Alésia?

L'article du Midi Libre présente Jean-Pierre Picot et son implication dans la défense de la thèse d'André Berthier. Kinésithérapeute de Montpellier mais d'origine franc-comtoise, J.P. Picot a vite adhéré à la démarche du portrait-robot d'André Berthier. L'article rappelle toute la génèse de l'affaire Alésia. Il mentionne également le film-vidéo réalisé par Jean-Pierre Picot.

Cote de classement: 
J-1989-01423

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Bataille d'Alésia : bagarre pour une localisation

Dans cet article du 8 août 1985, on informe les lecteurs sur la tenue d'une exposition à Salins-les-Bains de trois plans relatifs aux localisations potentielles d'Alésia (Alise-Sainte-Reine, Syam et Salins). L'article revient sur l'histoire de la localisation officielle d'Alésia à Alise-Sainte-Reine, rappelle aussi les investigations de Delacroix et de Colomb  pour la localisation à Alaise. Il mentionne les travaux menés par Marcel Jeandot (père) puis Pierre Jeandot (fils) en faveur du choix de Salins. 

Cote de classement: 
J-1985-01315

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A propos d'Alésia

Après publication dans l'Union d'un article exposant la thèse d'André Berthier, le journaliste Pierre Camus revient longuement en novembre 1972 sur la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine en présentant de nombreux arguments en faveur d'Alise. Ceux-ci s'appuient sur les données du texte de César qui montrent l'adéquation entre le site d'Alise et la description de César (nombreux points d'interrogation d'André Berthier sur les affirmations assez peu convaincantes du journal).

Cote de classement: 
J-1972-01313

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Le siège sans fin.

Alors qu'un parc archéologue doit être implanté à Alise-Sainte-Reine, certains archéologues contestent cette localisation officielle d'Alésia. Baudouin Eschapasse évoque, en 2004, la construction du futur MuséoParc (architecte Bernard Tschumi). Il rappelle l'historique de la localisation alisienne (Herric d'Auxerre, Napoléon III) et les fouilles récentes de Michel Reddé. Face à la thèse officielle, le site de Chaux-des-Crotenay attire de plus en plus l'attention des spécialistes comme l'indique Charles Griffith de l'Institut Vitruve. 

Cote de classement: 
J-2004-01248

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre ouverte à Vercingétorix sur les falsifications de son histoire

Article sous forme d'une lettre à caractère ironique adressée par Antoinette Brenet à Vercingétorix. La lettre met en relief, de façon décalée, les falsifications ayant été faites pendant plus d'un siècle autour de la localisation officielle d'Alésia à Alise-Ste-Reine. A. Brenet commence par une remarque sur la statue de Vercingétorix à Alise-Sainte-Reine. Elle revient ensuite sur les biais introduits par Napoléon III dans le recherche de la vérité sur Alésia.

Cote de classement: 
J-1984-01245

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site d’Alésia - I

Première partie d'un long article de J. Carcopino paru en 1958 dans la Revue des Deux-Mondes. Dans cette première partie, Carcopino s'attaque à la thèse d'Alaise défendue très tôt par Quicherat et reprise au 20ème siècle par Georges Colomb. Il avance d'abord l'argumentation de la toponymie qui ne peut en tout état de cause différencier Alaise d'Alise (à noter que Carcopino avance ici l'idée d'une migration des Celtes de Franche-Comté vers la Bourgogne).

Cote de classement: 
J-1958-01243

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Héric