Héric

Héric d'Auxerre, Herric, Herri ou Heiric (841 - vers 876)

Moine bénédiction, poète et érudit, maître de l'école de l'abbaye de Saint-Germain d'Auxerre. Un de ses textes est le sujet de la polémique sur la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. 

A la recherche d’Alésia

Dans la revue La Vigie d'avril 1995, André Wartelle continue le combat pour la reconnaissance du  site de Chaux-des-Crotenay comme étant l'Alésia de César. Après avoir rappelé l'historique de la controverse sur la localisation d'Alésia, il donne les raisons pour lesquelles Alise-Sainte-Reine ne peut pas prétendre être ce lieu historique (références au texte de César, preuves archéologiques qui ne prouvent rien...).

Cote de classement: 
J-1995-01236

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia

Dans cet ouvrage publié en 2012,  Jean Paul Savignac montre qu'Alésia est un lieu mythique, un mythe aussi des origines de la France. Alésia - avec un e comme le précise l'auteur -  a fait et continue à faire l'objet de polémiques violentes sur sa localisation depuis que le moine Héric d'Auxerre l'identifia à Alise-Sainte-Reine (en fait Alisia) et depuis que Napoléon III décréta officiellement ce site comme étant l'Alésia de César et Vercingétorix.

Cote de classement: 
O-2012-01222

Les Mandubiens de l’Auxois furent-ils les ancètres des Poldèves?

En 1929, les députés français de gauche sont appelés (canular)  à intervenir en faveur de malheureux poldèves opprimés, habitants d'un pays imaginaire la Poldévie. Pour Antoinette Brenet, dans cet article publié en 1980, les Mandubiens de l'Auxois sont-ils aussi le fruit d'un canular? L'auteur reprend et compare les textes des auteurs antiques, confrontant notamment le texte de César avec ceux de Plutarque, de Dion Cassius, de Planude, de Strabon....

Cote de classement: 
J-1980-01218

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les différentes localisations d’Alésia : problèmes et enseignements

Ce texte paru en 1986, reprend une communication faite par Jean-Yves Guillaumin en novembre 1985. L'auteur s'attache à expliquer l'arrière-plan des querelles ou controverses relatives à la localisation d'Alésia. L'article débute par la présentation d'une vingtaine de localisations (avec dates et “inventeurs”), longue liste dont l'auteur indique que seuls 3 sites (Alise-Sainte-Reine, Alaise et Chaux-des-Crotenay) ont fait l'objet d'études et de débats de niveau national, les autres sites relevant d'initiatives érudites locales.

Cote de classement: 
J-1986-01217

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L’authentique Alésia retrouvée

Le frère d'André, Michel Wartelle, tente de faire un point complet sur la question de la localisation d'Alésia en défendant la thèse d'André Berthier situant le site à Chaux-des-Crotenay. Après avoir rappelé l'historique de la polémique, il présente l'approche originale du portrait-robot utilisée par Berthier en précisant les groupes de composantes stratégiques et tactiques.

Cote de classement: 
J-1994-01215

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site d’Alésia – III : Les arguments pour Alaise

Troisième et dernière partie du long article de J. Carcopino paru en 1958 dans la Revue des Deux-Mondes. Dans la critique de la thèse de G. Colomb (Alaise), Carcopino tente d'abord de se faire l'avocat du diable en s'appuyant d'abord sur Florus qui évoque la destruction complète d'Alésia après le siège mais très vite démontre que le style de Florus ne permet pas d'affirmer cela. Carcopino revient ensuite sur l'argument “Alésia chez les Séquanes” (cf.

Cote de classement: 
J-1958-01201

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La nouvelle bataille d’Alésia ou l'histoire d'une contestation (La Licorne)

Second article de Bernard Edeine dans la revue La Licorne, consacré à la thèse d'André Berthier, à la veille d'une seconde campagne de fouilles avec une équipe Berthier, Potier, Edeine. Ce dernier reprend et développe l'historique de la contestation de la thèse officielle de la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. Il présente ensuite la démarche d'André Berthier qui ré-étudia à partir de 1958 la question de la localisation et aboutit en 1962 à une nouvelle hypothèse de localisation, dont la vérification sur le terrain commença en 1963.

Cote de classement: 
J-1970-01187

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Vercingétorix et Alésia

A l'occasion de l'ouverture en mars 1994 de l'exposition au Musée des antiquités nationales sur Vercingétorix et Alésia, la revue Archéologie Nouvelle publie un long article, abondamment illustré, sur la défaite d'Alésia et le rôle de Vercingétorix. Les auteurs, Alain Duval et Christian Goudineau rappellent les multiples travaux antérieurs sur l'Arverne.

Cote de classement: 
J-1994-01135

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La nouvelle bataille d’Alésia ou l’histoire d’une contestation

Ce tout premier article écrit par Bernard Edeine à propos de la découverte d'André Berthier raconte, en 1970 et de façon très détaillée, l'histoire de la controverse sur la localisation d'Alésia depuis le milieu du 19ème siècle (mentionnant les doutes sur les travaux de Stoffel et Pernet).  Il développe plus précisément l'épisode le plus récent à savoir la découverte du site le plus probable à Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-1970-01094

La guerre des positions. Le dossier Alésia

Sylvie Debras présente dans ce dossier publié en 1998 sur la question d'Alésia, la situation des divers sites prétendant être des Alésia comtoises : Alaise, Chaux-des-Crotenay, Ornans, Salins, Pont de Roide, Champagnole, Rougemont. Alaise est aujourd'hui oubliée ou “hors-jeu” mais a contribué à opposer une alternative à l'Alésia officielle d'Alise-Sainte-Reine. Les autres localisations potentielles sont présentées de façon très documentée, notamment celle de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-1998-01093

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Héric