Saulcy L.F. (de)

Saulcy Louis Félicien ou Félix (de) (1807-1880)

Archéologue et numismate français, fondateur de l'archéologie biblique. Président de la Commission de la Carte des Gaules en 1862.

Six lettres de janvier à mars 1983 de G. Villette à A. Berthier : correspondance avec Colbert de Beaulieu

Le 18 janvier 1983, Guy Villette informe André Berthier de ses échanges soutenus avec J.B. Colbert de Beaulieu. Il est clair pour lui que les monnaies trouvées à Alise prouvent bien qu'un siège y a eu lieu mais après la Guerre des Gaules. Le 12 février suivant, il évoque les publications récentes (Dossiers de l'Histoire, La Croix, République du Centre) et surtout indique à Berthier que Colbert de Beaulieu est désormais converti à la thèse Chaux-des-Crotenay et admet que les monnaies gauloises d'Alise ne s'arrêtent pas en -52 mais en -50.

Cote de classement: 
C-1983-01997

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

158x - Les monnaies d'Alise-Sainte-Reine - Correspondance entre G. Villette et J.B. Colbert de Beaulieu

Dans une annexe (datée : 13 mars 1983) à son bulletin 158, Guy Villette publie son échange de correspondances avec l'éminent numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu relatif aux monnaies découvertes à Alise-Sainte-Reine. L'échange, très soutenu entre 2 érudits, se développe du 28 octobre 1982 au 10 février 1983 (7 lettres de Villette et 6 lettres de Colbert de Beaulieu).

Cote de classement: 
J-1983-01996

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site d'Alésia

Article de vulgarisation de Gérard Chauvet dans Le Rotarien de janvier 1985 expliquant la thèse d'André Berthier. L'auteur rappelle les éléments de la controverse ouverte dans les années 1850 et qui a pris un tour nouveau avec la découverte en 1962 du site de Chaux-des-Crotenay à partir d'une démarche méthodique d'André Berthier. Gérard Chauvet rappelle également les évènements de l'année - 52 et la fuite précipitée de César vers la Province.

Cote de classement: 
J-1985-01766

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La nouvelle bataille d'Alésia

Dans Esprit & Vie (n°50 - décembre 1984), J. Daoust fait un résumé de la problématique de la localisation d'Alésia et évoque la controverse qui n'a cessé de se développer depuis la décision de Napoléon III de choisir le site d'Alésia. Il présente la démarche originale d'André Berthier recourant à la méthode du portrait-robot et identifiant Chaux-des-Crotenay comme l'Alésia de César.

Cote de classement: 
J-1984-01757

Le Second Empire et Alésia

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Jacques Harmand, Conservateur-Adjoint au Musée du Louvre, revient sur la controverse de la localisation d'Alésia développée au cours du Second Empire. Alors que personne ne doutait depuis le IXème siècle qu'Alésia était bien située à Alise-Sainte-Reine, des francs-comtois (A. Delacroix, A. Castan...) et des érudits (J. Quicherat, E. Desjardins...) remettent en cause cette vérité en 1855 et militent pour Alaise dans le Doubs. Pour J.

Cote de classement: 
J-1968-01707

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

159 - Les deux Alésia

Texte dense de l'Abbé Guy Villette d'avril 1983 (bulletin 159) qui évoque l'incessante contestation sur la localisation d'Alésia depuis les années 1860. Il revient sur les arguments des “alisiens” ou autres défenseurs de la thèse alisienne contrant la contestation avec des références précises à de nombreux auteurs. Il développe une critique de la méthode historique insistant sur la nécessité de s'appuyer sur l'ensemble des sources disponibles et de se méfier des biais de la toponymie.

Cote de classement: 
J-1983-01623

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Duel archéologique. Mais où est donc passée Alésia

Philippe Delorme, dans cet article du magazine Point de Vue, fait état de la contestation toujours vive à l'encontre de la localisation officielle d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. Alors que le Premier Ministre François Fillon inaugurait le nouveau MuséoParc d'Alise, l'historien Franck Ferrand donnait au même moment une conférence à Paris, soulignant les invraisemblances et absurdités de la thèse officielle.

Cote de classement: 
J-2012-01326

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre ouverte à Vercingétorix sur les falsifications de son histoire

Article sous forme d'une lettre à caractère ironique adressée par Antoinette Brenet à Vercingétorix. La lettre met en relief, de façon décalée, les falsifications ayant été faites pendant plus d'un siècle autour de la localisation officielle d'Alésia à Alise-Ste-Reine. A. Brenet commence par une remarque sur la statue de Vercingétorix à Alise-Sainte-Reine. Elle revient ensuite sur les biais introduits par Napoléon III dans le recherche de la vérité sur Alésia.

Cote de classement: 
J-1984-01245

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Félicien de Saulcy

Cote de classement: 
O-1981-01154

Franck Ferrand. L'homme qui situe Alésia dans le Jura

Interview de Franck Ferrand, défenseur de la thèse de la localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay conformément à la découverte d'André Berthier. L'article évoque successivement la controverse de cette localisation depuis le milieu du 19ème siècle, l'absence de vestiges autres que gallo-romains sur le site d'Alise-Sainte-Reine et la démarche scientifique originale d'André Berthier.

Cote de classement: 
J-2012-01042

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Saulcy L.F. (de)