Toutain J.F.

Toutain Jules François (1865-1961)

Archéologue français, président de la société des sciences de Semur, directeur des fouilles d'Alésia (Alise) jusqu'en 1958, Président de l'Association Bourguignonne des Sociétés Savantes.

 

Les altérations volontaires du sens des termes césariens...

Texte dense de Christian de Mérona sur les altérations volontaires du sens des termes césariens relevées dans la traduction de L.A. Constans et utilisées par les Alisiens pour tenter de masquer les discordances irréductibles que présente le site de leur ALISIA avec celui de l'ALESIA des Commentaires. De Mérona revient sur plusieurs expressions ou formules latines qu'il décortique avec science : Perspecto urbis situ, In colle summo, Eruptio, Reduco, Finitimus, Præruptus, Subeo, Pro

Cote de classement: 
L-1968-04387

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Hommage à Vercingétorix

Vibrant hommage de Jules Toutain à Vercingétorix présenté lors du 20ème Congrès des sociétés savantes de Bourgogne en 1949. Normalien, spécialiste de l'archéologie en Tunisie, Toutain a commis, dès 1912, un ouvrage sur la “résurrection” d'Alésia qui vante les mérites d'un grand héros national, Vercingétorix. Dans sa communication de 1949, Toutain insiste sur le génie militaire de Vercingétorix qui se révèle être très grand stratège.

Cote de classement: 
O-1949-03898

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 8 fév. 1974 de R. Potier à A. Berthier : visite de J.P. Morel et texte de Villani

Dans une lettre à André Berthier du 8 février 1974, René Potier évoque d'abord les lettres envoyées par J.P.Morel (Dir. des Antiquités historiques de Franche-Comté)  ; il pointe le fait que le Directeur veut rester impartial et objectif et suggère de l'inviter à venir visiter le site de Syam - Chaux-des-Crotenay (mais Potier recommande la plus grande prudence).

Cote de classement: 
C-1974-03321

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

203 - Pline et les bronziers d’Alise-Sainte-Reine

Dans son bulletin ronéotypé 203 de septembre 1987, l'abbé Guy Villette tente de démontrer que l'Alésia que décrit Pline l'Ancien comme cité caractérisée par le savoir-faire de ses “bronziers” est bien Alise-Sainte-Reine mais ne saurait être en aucun cas l'Alésia du siège de César (celle-ci est à Chaux-des-Crotenay comme André Berthier l'a prouvé dès 1962). Il revient sur le dépôt d'armes et de monnaies trouvées au Rabutin qui pourrait s'expliquer comme possible sacrifice rituel (cf. A.

Cote de classement: 
J-1987-02997

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La tablette d’Alise : le canular archivé

Dans les archives d'André Berthier,  un texte non daté signé Joël Le Gall présente la découverte, le 17 août 1981, d'une tablette de plomb gravée comportant le mot Alisiiam et une signature se rapprochant de Vercingétorix, ce qui , selon lui,  met un terme aux discussions sur la localisation d'Alésia. Ce texte se révèle être un “gag”, une plaisanterie produite par l'équipe d'André Berthier pour dénoncer l'ostracisme des officiels de l'archéologie française à l'égard de la thèse Alésia = Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-2013-02295

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site d’Alésia - II

Deuxième partie du long article publié par Jérôme Carcopino dans la Revue des Deux-Mondes en 1958. Poursuivant la discussion des arguments de Colomb contre Alise-Sainte-Reine, Carcopino revient sur le texte de César et sur les défenses mises en place (contrevallation, circonvallation, fossés,  lilia et autres pièges). L'auteur ne semble pourtant pas très à l'aise quand il lui faut répondre aux questions sur la longueur des lignes de défense, sur la profondeur des fossés ou encore sur quelques trouvailles archéologiques  dont 5 aiguillons pouvant être des stimuli.

Cote de classement: 
J-1958-01244

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site d’Alésia - I

Première partie d'un long article de J. Carcopino paru en 1958 dans la Revue des Deux-Mondes. Dans cette première partie, Carcopino s'attaque à la thèse d'Alaise défendue très tôt par Quicherat et reprise au 20ème siècle par Georges Colomb. Il avance d'abord l'argumentation de la toponymie qui ne peut en tout état de cause différencier Alaise d'Alise (à noter que Carcopino avance ici l'idée d'une migration des Celtes de Franche-Comté vers la Bourgogne).

Cote de classement: 
J-1958-01243

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Description archéologique et paléographique de la “Tablette d'Alise” - Ecrit burlesque

Dans les archives d'André Berthier,  un texte non daté signé Joël Le Gall présente la découverte, le 17 août 1981, d'une tablette de plomb gravée comportant le mot Alisiiam et une signature se rapprochant de Vercingétorix, ce qui , selon lui,  met un terme aux discussions sur la localisation d'Alésia. Ce texte (aux fautes d'orthographes volontaires, aux anachronismes forcés, aux aberrations méthodologiques ...

Cote de classement: 
L-XXXX-01015

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La question d'Alésia d'après les travaux de Jules Toutain

Louis-Antoine Gérard-Varet fait, en 1962, un bref résumé des travaux de Jules Toutain, responsable des fouilles à Alise-Sainte-Reine. Il rappelle le contexte historique et politique de ces travaux ainsi que la controverse relative à la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. Pour l'auteur, les fouilles de Toutain conduisent au rejet de la thèse d'Alaise et confortent la thèse officielle.  

Version numérique disponible sur Google Books.

Cote de classement: 
J-1962-01009

A la recherche d'Alésia - Alaise ou Alise?

Etude critique  d'Albert Colombet publiée en 1952. Tentative de mise au clair des problèmes qui se posent à propos de l'identification d'Alésia. Préface de Jules Toutain.  L'auteur (Secrétaire général de l'Association Bourguignonne des Sociétés Savantes) reprend le texte de César en plaçant Alésia à Alise-Sainte-Reine. Il revient sur quelques textes anciens apportant pour lui les preuves historiques de cette localisation officielle. Il tente également de démontrer la non pertinence des arguments des Alaisiens (site d'Alaise) contre le site d'Alise.

Cote de classement: 
O-1952-00997

Pages

Souscrire à Toutain J.F.