@bull-Villette

Ce bulletin ronéotypé produit et diffusé (de façon irrégulière) par l'abbé Guy Villette à un certain nombre de correspondants concerne des études d'histoire et de toponymie. De 1982 à 1987, l'abbé Villette (proche d'André Berthier et d'André Wartelle) publiera de nombreux bulletins sur la thèse Alésia = Chaux-des-Crotenay ainsi que sur la critique des arguments des défenseurs d'Alise-Sainte-Reine. Une source exceptionnelle d'informations et de connaissances sur ces sujets.

170 - Dans la revue Historama, la défense de Chaux-des-Crotenay (Jura), véritable Alésia du siège

Dans son bulletin ronéotypé 170 (15 septembre 1984), l'abbé Guy Villette informe ses lecteurs sur le contexte et le contenu de la polémique développée suite à la publication dans Historama de juillet 1984 d'un article de Gilbert Charles-Picard (“Alésia, c'est Alise-Sainte-Reine”). Pour Villette, l'article de Picard vise à déconsidérer la thèse Chaux-des-Crotenay à travers la personne de son découvreur, André Berthier.

Cote de classement: 
J-1984-02996

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

162 - Les historiens de l'Alésia du siège

Dans son bulletin 162 (30 décembre 1983), Guy Villette , après avoir repris un article de Joël Le Gall de 1983, ré-étudie les textes des divers auteurs antiques ayant évoqué la bataille d'Alésia et met en avant les erreurs d'interprétation des défenseurs de la thèse alisienne. Pour Villette, les textes sont formels, la bataille a bien eu lieu en Séquanie alors que César fuyait la Gaule. Un long développement est consacré à la phrase “Cum Caesar...” .

Cote de classement: 
J-1983-02571

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

163 - Alise-Sainte-Reine, fausse Alésia de César. Deux méthodes pour une recherche.

Dans son bulletin ronéotypé  163 du 16 janvier 1984,  l'abbé Guy Villette démontre comment une pseudo-tradition, corroborée par une méthode pseudo-scientifique, a fait d'Alise le plus fallacieux de notre histoire. L'affaire commence avec le moine Héric vers 860 pour prendre une nouvelle tournure 1000 ans plus tard avec Napoléon III. Villette rappelle les trouvailles d'Alise-Sainte-Reine (dont les monceaux d'armes, ossements et monnaies de Grésigny) qui permettent à Napoléon III de tracer des lignes de contrevallation et de circonvallation et divers camps.

Cote de classement: 
J-1984-02570

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

158b - Pro Alesia Mandubiorum (2) : l'affaire Epasnactos

Dans cette 2ème partie de son bulletin 158 (fév. 1983), Guy Villette démontre que le trésor monétaire trouvé à Grésigny ne peut être qu'étranger, voire postérieur au siège d'Alésia. Il revient sur nombres d'affirmations des défenseurs de la thèse officielle à propos des 134 monnaies romaines s'arrêtant à -54 et surtout des quelques centaines de monnaies gauloises  estimées à tort comme datant d'avant -52.  Le cas des monnaies de l'arverne Epasnactos est étudié très en détail par Villette.

Cote de classement: 
J-1983-02569

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

165 - L'affaire d'Alésia, en -52

Bulletin 165,  préparé par l'abbé Guy Villette en vue de communication à la presse en 1984, au moment du 109ème Congrès des Sociétés Savantes (début avril 1984). Après avoir rappelé la chronologie des évènements de l'année -52, l'auteur aborde la question de la “géographie des faits” et évoque la découverte d'André Berthier localisant Alésia sur l'éperon barré de Chaux-des-Crotenay dont il décrit les éléments topographiques.

Cote de classement: 
J-1984-02565

Lettre du 11 juillet 1987 de G. Villette à J. Le Gall : thèse de J.Y. Guillaumin - Alesia comtoise reconnue

Dans cette lettre du 11 juillet 1987 à Joël Le Gall, Guy Villette profite de la parution d'un dossier par la Revue Historique des Armées et surtout de la thèse soutenue par Jean-Yves Guillaumin avec succès pour relancer le débat sur la localisation d'Alésia. Le jury de cette thèse soutenue le 16 juin 1987 à Clermont-Ferrand a officiellement reconnu la plausibilité du site de Chaux-des-Crotenay comme celui du siège de César. Villette revient d'abord sur la réalité de ce site (comme aussi celui de Crotenay - bataille préliminaire de cavalerie).

Cote de classement: 
C-1987-02054

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

186 - Faut-il enlever d'Alise-Sainte-Reine la statue de Vercingétorix?

Dans son bulletin ronéotypé n°186 du 20 novembre 1985, Guy Villette reproduit un échange épistolaire avec un député (Maurice Dousset - Eure-et-Loir) à propos de la statue de Vercingétorix à Alise-Sainte-Reine. Villette commente l'idée de déboulonner la statue de Vercingétorix à Alise pour la replacer à Chaux-des-Crotenay et préconise non pas de déplacer la statue de Vercingétorix (qui est très bien là où elle est) mais d'en élever une à Crans à la mémoire de Vercassivellaunos.

Cote de classement: 
J-1985-02022

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

185 - Les monnaies d'Alise-Sainte-Reine

Dans son Bulletin ronéotypé n°185 du 31 octobre 1985, Guy Villette reprend et diffuse son texte sur les monnaies d'Alise-Ste-Reine destiné à être intégré aux Mélanges offerts à J.B. Colbert de Beaulieu (deuxième version écourtée, avant acceptation par le Comité de rédaction de l'ENS). Villette considère que les travaux du célèbre numismate ont bien mis en lumière l'authenticité de l'ensemble considérable des monnaies découvertes dans le sol devant le Mont Auxois sous le Second Empire (dont 2 bronzes de Vercingétorix).

Cote de classement: 
J-1985-02021

184 - De Bibracte à Alésia

Dans son Bulletin ronéotypé N°184 du 13 octobre 1985, Guy Villette reprend une lettre adressée à un journaliste. Il y commente la venue du Président Mitterand au mont Beuvray le 17 septembre 1985 et surtout son propos sur Vercingétorix qui aurait fait l'unité de toutes les tribus gauloises. Villette pense que Vercingétorix a surtout voulu satisfaire ses ambitions et qu'il faillit mettre fin à la carrière de César.

Cote de classement: 
J-1985-02020

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

182 - Après la publication du “Vercingétorix” de M. Jacques Harmand

Dans son bulletin ronéotypé N°182 du 16 août 1985, Guy Villette publie une lettre adressée par lui à Colbert de Beaulieu le 24 avril 1985 à propos de la sortie du “Vercingétorix” de Jacques Harmand qui reçoit ici une volée de bois vert. Le texte commence par un propos sur ce que doit être un bon historien avec une charge sévère sur Harmand.

Cote de classement: 
J-1985-02019

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à @bull-Villette