Expertises, avis scientifiques étayés, témoignages

Avis d'experts, études de laboratoire, témoignages de spécialistes et manifestations de soutien au sujet des découvertes faites sur le site de Chaux-des-Crotenay et autour. 

Étude de sauvetage de vestiges à l’étang des Perchettes en août 2003

La sècheresse de 2003 a mis en évidence la présence d'une structure en blocs de calcaire (bassin-barrage en arc de cercle, haut de 80 cm, déjà reconnu par André Berthier) et d'un ensemble de planches en bois de résineux formant chaussée de pont. Suite à une découverte de la structure en bois par Claire Berthier et Jean-Pierre Girardier, le spécialiste de la dendrochronologie Georges-Joël Lambert est venu sur le site les 28 et 29 août 2003 pour expertiser la structure et faire des prélèvements.

Cote de classement: 
L-2003-03351

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres entre L. Fleuriot et M. Mulon : restauration d’une tablette de plomb

Où il est question de la restauration possible d'une tablette de plomb. Marianne Mulon ayant sollicité un collègue, Léon Fleuriot (CNRS), celui-ci lui répond le 5 novembre 1980 en la renvoyant sur Bruno France-Lanord au Musée du Fer de Nancy-Jarville ou au Musée Romain-Germanique de Mayence.

Cote de classement: 
C-1980-03075

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 22 déc. 1981 de R. Guéry à A. Berthier : recherche d’avis sur céramiques et objet en fer

Le 22 décembre 1981, Roger Guéry (membre du Centre de recherche d'Aix-en-Provence) indique à André Berthier une référence pour la céramique (service I) de Haltern. Il ne peut malheureusement pas encore trouver une référence chronologique pour un fragment de fer.

Cote de classement: 
C-1981-03041

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de nov.-déc. 1981 d’A. Girard à A. Berthier : expertise de tessons de céramique

Le 10 novembre 1981, Albert Girard fait le point auprès d'André Berthier sur l'avancement de l'expertise de tessons de poterie demandée à J.P. Morel au Centre d'Aix en Provence, expertise non encore commencée. Le 5 décembre, Girard indique à Berthier avoir récupéré les tessons ; il ne pourra pas les  soumettre à Morel avant janvier 82 (il indique que les tessons trouvés lors de l'été 81 étaient très nombreux). Dans sa deuxième lettre, il évoque un talon de fibule que les experts semblent incapables d'identifier.

Cote de classement: 
C-1981-03040

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux fiches descriptives d’échantillons envoyés à J. Evin pour datation au radiocarbone

Envoi au Professeur Jacques Evin (Laboratoire de Radiocarbone) de fiches descriptives de 2 échantillons d'ossements. Le premier concerne une tête incomplète d'un jeune boeuf de 2 ans trouvée dans la Grande fosse du Bois de derrière Cornu et extraite par Albert Girard le 22 août 1983 (un pic en fer sans trou d'emmanchement a été trouvé à proximité).

Cote de classement: 
L-1983-02978

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 28 nov. 1983 d’A. Berthier à J. Evin : expertise d’un échantillon de bois

Le 28 novembre 1983, André Berthier transmet au Professeur Jacques Evin (Laboratoire de Radiocarbone) la description de l'échantillon de bois envoyé à Lyon le 26 novembre. L'échantillon provient du marécage (Etangs de Crans) et a été prélevé le 2 novembre.

Cote de classement: 
C-1983-02977

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 20 sept. 1983 de J. Evin à A. Berthier : conditions d’expertise d’échantillons

Le 20 septembre 1983, le Professeur Evin (Laboratoire de Radiocarbone de l'Université de Lyon 1) répond à une lettre du 13 septembre d'André Berthier qui demandait à connaître les résultats sur des échantillons envoyés à Lyon par l'équipe Berthier le 1er juillet (3 échantillons venant du Bois de derrière Cornu et des Etangs de Crans). J. Evin indique que le Laboratoire accumule beaucoup de retard et qu'il reverra les tarifs à la hausse (passant de 700 à 900 francs par analyse). Il précise qu'il pourra envoyer les résultats directement à Michel Campy (Dir.

Cote de classement: 
C-1983-02976

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 7 janv. 1984 de P. Syre à A. Berthier : fossile leviathania sautieri trouvé à Cornu

Le 7 janvier 1984, Paul Syre  indique à André Berthier que, selon Morin (?),  le fossile harpagode trouvé à Cornu pourrait être un leviathania sautieri, couramment présent dans le valanginien de la région des Planches - Nozeroy notamment du côté de Censeau (*). Il donne par ailleurs des informations sur un photographe de Besançon pouvant conseiller pour un équipement en diapos.

(*) voir  Géoforum d'octobre 2006 : http://bit.ly/1fEufae

Cote de classement: 
C-1984-02957

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 9 oct. 1984 de D. Roy à A. Berthier : expertises géologiques

Le géologue Dominique Roy transmet à André Berthier, le 9 octobre 1984, des notes de terrain  suite à ses visites à Chaux fin août concernant  le cadre géologique du Champ des Mottes et des considérations sur les roches siliceuses (type silex) trouvées pendant l'été près de certains monuments. Il lui reste à étudier les échantillons recueillis sur les 3 fours de derrière Cornu.

Cote de classement: 
C-1984-02926

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 23 avril 1978 du Labo d’Archéologie des Métaux : expertise d’un clou trouvé au Pré Romand

Rapport d'expertise du Laboratoire d'Archéologie des Métaux de Jarville (Centre de Recherches de l'Histoire de la Sidérurgie) sur un clou en fer forgé recueilli en 1977 lors des fouilles au Pré Romand. L'expert indique que “la structure du métal ne peut être récente et correspond tout-à-fait à ce que l'on observe dans les métaux antiques gaulois ou gallo-romains” et que le “clou présente toutes les caractéristiques physiques d'un objet antique”.

Cote de classement: 
C-1978-02887

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Expertises, avis scientifiques étayés, témoignages