Expertises, avis scientifiques étayés, témoignages

Avis d'experts, études de laboratoire, témoignages de spécialistes et manifestations de soutien au sujet des découvertes faites sur le site de Chaux-des-Crotenay et autour. 

Echange de 2 lettres en nov. 1981 entre J.P. Morel et A. Berthier : expertise de la céramique

Dans sa lettre du 11 novembre 1981 à André Berthier,  Jean-Paul Morel (Université d'Aix-Marseille) indique qu'il n'est familier d'aucun des tessons à vernis noir; celui qui ressemble à une campanienne B  s'en écarte absolument par la forme et le décor. N'ayant jamais vu rien de tel, Morel juge assez probable une datation de l'époque républicaine et fort probablement méditerranéenne. Pour la sigillée, Morel se dit incompétent. Quant aux tessons noirs, certains rappellent des productions gauloises à vernis noir. Il renvoie à plusieurs ouvrages et études de R.

Cote de classement: 
C-1981-01629

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres d'oct-nov 1981 d'A. Berthier à un ami non identifié : CSRA

Dans une lettre du 21 octobre 1981 à un ami et soutien important, André Berthier évoque le rôle de Roland Martin (Président du CSRA) qui “devrait prendre en compte l'importance du mobilier mis à jour en laissant de côté le problème d'Alésia”. Il en va selon Berthier de sauver ce qui peut être menacé de destruction. Il évoque aussi la venue à La Celle-St-Cloud de Christian Peyre pour expertiser certains mobiliers.

Cote de classement: 
C-1981-01617

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de janv-fév. 1982 de J.M. Croisille à J.Y. Guillaumin et A. Berthier : direction de thèse

Dans une lettre du 29 janvier 1982 (dont copie semble avoir été remise à André Berthier),  le Professeur Jean-Michel Croisille de l'Institut de Latin de Clermont-Ferrand répond positivement à une sollicitation de Jean-Yves Guillaumin  (alors Président de l'A.L.E.S.I.A.) en vue de diriger sa thèse consacrée au problème d'Alésia. Il lui recommande de prendre l'attache de plusieurs autres spécialistes. Le 18 février 1982, le Prof.

Cote de classement: 
C-1982-01614

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de juin-sept. 1981 d'A. Berthier au Dr W. Stöckli : expertise des tessons de céramique

Le 24 juin 1981, André Berthier sollicite le Dr W. Stöckli, responsable archéologique du Canton de Berne, pour donner un avis sur divers tessons de céramique antique, dont un lot de tessons à couverte sombre en rapport avec La Tène III (différents de la céramique “campanienne”).  Apparemment n'ayant pas reçu de réponse, André Berthier relance le Professeur Stäockli le 22 novembre 1981.

Cote de classement: 
C-1981-01613

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres d'oct. 1983 d'A. Berthier au Prof. J. Evin : datation d'ossements au radiocarbone

Le 4 octobre 1983, André Berthier demande au Professeur J. Evin de l'Institut de Physique Nucléaire s'il lui est possible de procéder à une analyse au radiocarbone d'ossements trouvés dans la Combe de Crans et dans le Bois de derrière Cornu. Le 17 octobre, André Berthier, ayant reçu une réponse positive du Professeur Evin, précise les caractéristiques des ossements et les lieux où ils ont été trouvés.

Cote de classement: 
C-1983-01608

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 22 oct. 1980 d'A. Berthier au Conservateur du Musée de Naples : expertise clé antique

André Berthier sollicite le Conservateur du Musée de Naples pour une possible expertise de la clé antique (romaine) trouvée en août 1980 dans un endroit hors-zone d'occupation gallo-romaine.

Cote de classement: 
C-1980-01597

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Etude de la céramique de Crans (matériel trouvé à Crans en 1986)

Ce rapport de 1988, non signé (Christophe Méloche?), présente le résultat des fouilles faites en 1986 sur le site de Crans (parcelle des Etangs), le long de trois murs. Après avoir listé les différents types de mobiliers trouvés (verre, céramique, fer, bronze), l'auteur détaille les trouvailles qui correspondent à différents horizons (protohistorique, gallo-romain et médiéval).  

Cote de classement: 
L-1988-01593

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia dans le Jura: l'historien Franck Ferrand persiste et signe

Interview par Hélène Leclerc, dans le Progrès, de Franck Ferrand après la conférence donnée à Lons-le-Saunier le 13 juillet 2012, à l'invitation de l'association AAB cédaj. Pour l'historien, alors que vient d'être ouvert le MuséoParc d'Alise-Sainte-Reine, la localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay reste plus que jamais d'actualité. Franck Ferrand rappelle la venue d'André Berthier dans le Jura en 1963 pour vérifier sur le terrain l'exactitude de sa découverte.

Cote de classement: 
J-2012-01499

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia: quand le Jura vole la vedette à la Bourgogne

Alors qu'est inauguré le MuséoParc à Alise-Sainte-Reine, la Voix du Jura publie un ensemble de textes montrant que le débat sur la localisation d'Alésia reste ouvert. Dans son article, Jérôme Martinet évoque la présentation à la presse, par Danielle Porte, d'images aériennes probantes pour le site jurassien.

Cote de classement: 
J-2012-01110

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La nouvelle bataille d'Alésia

Le romancier et chroniqueur André Besson se prononce publiquement pour la thèse de la localisation d’Alésia à Chaux-des-Crotenay. Ayant toujours rejeté le choix officiel du site d’Alise-Sainte-Reine, il avoue avoir été séduit successivement par les thèses d’Alaise et Salins mais reconnaît la force de la démarche et des arguments d’André Berthier. Il revient sur les méthodes contestables qui ont amené le baron Stoffel, dans les années 1861-65 à faire prendre position à Napoléon III sur le sujet.

Cote de classement: 
J-2012-01106

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Expertises, avis scientifiques étayés, témoignages